Une rétractation honorable et digne

RETRACTATIO : SOYEZ DES ARTISANS DE PAIX. A PROPOS DE MON DERNIER ARTICLE SUR CHARLIE HEBDO

Quelques heures après la tuerie de Charlie Hebdo, j’ai publié un article sur le sujet qui a suscité beaucoup de réactions. Comme certains ont pu le constater, j’ai finalement décidé de retirer l’article en question, qui devenait beaucoup trop polémique, et j’aimerais brièvement vous expliquer pourquoi. Pour cela, je reviendrai d’abord sur ce qui m’a conduit à rédiger l’article, avant d’évoquer les principes que je n’ai pas respectés et les erreurs que j’ai commises.

Je suis Charlie

Immédiatement après l’attaque contre Charlie Hebdo, une vague de soutien s’est déclenchée avec le slogan « Je suis Charlie ». Ce slogan a en particulier été repris par plusieurs chrétiens sur Facebook et cela m’a quelque peu dérangé. C’est ce qui m’a décidé à écrire cet article où j’ai abordé deux questions :

  1. la question de la compassion humaine et de sa variabilité
  2. le rapport du chrétien à la liberté d’expression

Les règles oubliées

Cependant en écrivant cet article j’ai enfreint plusieurs principes que je m’étais fixé :

  1. Ne pas écrire sur un « sujet d’actualité », car ce n’est pas le but du blog
  2. Ne pas publier précipitamment : j’ai écrit et publié l’article en quelques heures, alors que d’habitude j’attends plusieurs jours, voire plusieurs semaines !

Ce non respect des principes et cette absence de recul m’ont conduit à commettre plusieurs erreurs que je regrette.

Les erreurs commises

Tout d’abord j’ai manqué de cohérence en tombant dans plusieurs travers que je prétendais dénoncer. Je voulais distinguer l’acte en lui-même (la tuerie que je condamne fermement) et l’instrumentalisation de celui-ci, car c’est cette instrumentalisation qui me dérangeait. Néanmoins, d’une certaine manière, j’ai aussi instrumentalisé cet acte puisque je m’en suis servi pour lancer plusieurs débats.

Par ailleurs, je reprochais aux gens une réaction trop émotionnelle, mais là encore mon article portait ce défaut : j’ai immédiatement réagi sans prendre le temps de la réflexion.

De plus, le ton de mon article était parfois inadéquat. Dans le but de susciter le débat, j’ai volontairement été plus provocateur que d’habitude, par le choix de l’image, mais aussi par l’utilisation de certains termes, et je le regrette. D’une part, parce que de manière générale ce n’est pas mon style d’écriture, d’autre part parce que dans cette situation précise, avec des morts, cela était particulièrement inapproprié.

Certaines formulations ont aussi été maladroites et pouvaient laisser penser que je prônais une certaine « concurrence victimaire » qui conduisait à minimiser ce drame, alors que je voulais plutôt encourager les gens à regarder aussi ce qui se passe ailleurs. A titre d’exemple, je viens à l’instant d’apprendre l’exécution de deux journalistes tunisiens par la branche libyenne de l’Etat islamique.

Un mauvais choix

J’en viens maintenant au dernier point, qui me semble être le plus important. Au-delà de ces propos excessifs, je pense que ma grande erreur est d’avoir mal choisi l’occasion. Je voulais profiter de cet évènement pour lancer des débats qui me paraissaient, et qui me paraissent toujours, importants.

Toutefois, avec un peu de recul, je ne pense pas que cette situation dramatique se prêtait réellement à cela. Le choc était encore trop grand pour qu’on puisse discuter sereinement de ces questions et d’une certaine manière mon article a été contre-productif.

Beaucoup de personnes ont apprécié mon article et m’ont apporté leur soutien, mais d’autres ont réagi violemment, et au final il n’y a pas eu de réelles discussions. Chacun restait sur ses positions sans qu’il y ait d’échange. Je ne peux donc pas dire que l’objectif soit atteint et je pense que cela est entièrement de ma faute.

Des artisans de paix

Enfin, cet article devenait beaucoup trop polémique et ce n’est pas vraiment le but de mon blog. Par ailleurs, il a été une cause de chute pour un certain nombre de personnes, ce qui est un contre-témoignage chrétien. L’objectif de ce blog est de réfléchir sur la foi chrétienne, aux doctrines et aux pratiques. Si les sujets abordés étaient directement en rapport avec cela et constituent des exemples très concrets (qui est mon prochain ? que penser de la liberté d’expression ?), le contexte était beaucoup trop tendu pour un débat serein, et j’en suis entièrement responsable.

Mon erreur est d’avoir voulu « profiter » de cet évènement tragique pour lancer des débats, et je regrette cela. Je pense que j’aborderai à nouveau ces sujets, mais plus tard et d’un point de vue plus théorique, sans les lier à des évènements réels.

En attendant, je laisse place au recueillement pour les victimes de cette tuerie et sur mon blog, je reviendrai aux séries prévues (prédestination, personne de Jésus, etc.) 

Conclusion

Enfin, j’aimerais terminer avec trois points :

  1. Remercier ceux qui m’ont apporté leur soutien et ceux qui ont manifesté leur désaccord avec des remarques constructives, ce qui m’a permis de comprendre les erreurs que j’avais commises.
  2. Demander pardon à ceux qui ont été choqués.
  3. Préciser à ceux qui m’ont insulté, que je ne leur en veux aucunement. Je comprends qu’ils aient pu être blessés, et je regrette cela car ce n’était pas le but.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s