Le coeur pur du croyant (Ro.12.17-21; 1.Sam.24)

Plutôt que de demander aux croyants d’obéir, il leur est demande d’ËTRE. Oui, au préalable, il faut ÊTRE et non OBÉIR. La Parole de Dieu est rempli de commandements pour son peuple, mais ces commandements ne peuvent être accomplis si nous ne SOMMES pas d’abord. Pour obéir, nous SOMMES, au préalable. Pour ËTRE, nous sommes alors exhortés à laisser l’Esprit de Dieu renouveler notre ËTRE intérieur (Ro.12.1-2), afin qu’il change notre manière de penser. Lorsque notre manière de pensée se transforme, nos motifs changent et inévitablement, nos comportements et nos actions se conforment à la volonté de Dieu et à ce renouvellement de notre pensée. Demander d’obéir à Dieu est, dans un certain sens, une contradiction pour le chrétien réellement né de nouveau s’il fait le choix volontaire de laisser Dieu conduire sa vie.

Nous assistons concrètement, par celui que Dieu a choisi pour devenir roi d’Israël, ce que Dieu cherche comme serviteur. Un coeur pur, selon le coeur de Dieu. Le texte de Ro.12.17-21 est théorique. Le texte de 1 Samuel est pratique. Nul besoin de tomber dans l’actualisation populiste comme le font plusieurs lorsqu’ils veulent convaincre de la pertinence de ce que Dieu veut nous enseigner. Il suffit de plonger dans les textes pour y découvrir des exemples riches en enseignements. L’ancien testament regorge d’histoires et d’exemples d’hommes de Dieu qui nous enseignent des vérités que l’on peut appliquer à notre propre vie. Il y a toutefois une condition à deux volets: ËTRE et cesser d’OBÉIR. Lorsqu’on laisse l’Esprit de Dieu investir notre ËTRE intérieur, l’obéissance est naturelle et volontaire. Nous ne sommes plus conformes à la pensée de notre génération, mais bien à la pensée de Dieu. Nous devenons graduellement ce que Dieu veut que nous soyons. Invariablement, les motifs, les comportements et les actions sont des symptômes de ce changement intérieur, alors que pour d’autres, les apparences sont des assurances illusoires de leur appartenance à Christ. D’ailleurs, Dieu affirme au prophète Samuel que ce ne sont pas les apparences qui font l’homme de Dieu, mais bien ce qu’il y a dans le coeur. En réalité, ce sont toujours les motifs du coeur qui déterminent le sens de nos actions et de nos comportements..

Voici l’enseignement à ce sujet, via mon compte youtube. Bon visionnement, en espérant que cet enseignement vous parle et vous encourage à ËTRE et non pas seulement OBÉIR:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s