Un coeur pur ne cherche aucune justification (1.Sam.12-13; 2.Sam.12)

J’ai profité de mon dernier message pour aborder une problématique qui nous concerne tous: l’auto-justification. À partir des exemples de Saül et de David, nous sommes en mesure de constater deux dispositions de coeur bien différentes l’une de l’autre. Si le premier cache un coeur qui n’est pas droit, peu de chrétiens s’en soucie réellement, puisque la justification de SaÇul semble tout à fait spirituelle et en accord avec les exigences du Seigneur à l’endroit de son peuple. Car en effet, tout croyant est appelé à se confier en l’Éternel et à lui soumettre sa situation entre ses mains. Dans le second cas, celui de David, on constate l’horreur de ses péchés qu’il a tenté de camoufler, mais qui n’a pris aucun détour pour admettre promptement ses fautes sans chercher la moindre excuse. Celui-ci, supposons-le, aurait subi nos jugements et nos condamnations ci ce dernier avait eu la malchance d’être un membre d’une de nos assemblées évangéliques. Pendant ce temps, nous aurions offert l’absolution complète à Saül devant le poids de ses justifications logiques. Néanmoins, le coeur le plus droit ne se trouve pas là où on le croit. Les apparences sont trompeuses, tant pour notre génération que pour les hommes du temps de Saül et David.

Je vous invite donc à visionner cet enseignement, qui parle de cette disposition de coeur et des différences entre ces deux exemples. Bon visionnement! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s