Interdit de vous asseoir avec moi, je suis un moqueur!

Je ne m’en cache pas, je suis un polémiste, un « pas gentil », mais surtout, un moqueur. Oui, je suis un moqueur et le pire, c’est que je m’en fiche. En plus, j’aime ça. Non seulement cela, mais j’en suis presque fier. Pas totalement, car je dois dire que je ne me pavane pas dans les rues pour afficher ma fierté moqueuse, comme le font certaines gens qui affichent leurs nombreuses couleurs lors de certaines parades, dont nos rues parsemées d’enfants peuvent aisément se passer. Non, il n’y aura pas de défilé de la fierté moqueuse prochainement, et probablement jamais d’ailleurs. Je vous le dis en toute franchise, ne vous assoyez pas en ma compagnie, car le Psaume chapitre un vous l’interdit.

dyn006_original_392_546_gif__009ee56d38f706b942722580559f3222

Mais je me fiche d’être moqueur. Je pense même que j’aime ça et que ça me va à merveille. Je me moque de vous, je rie de vous, je vous méprise, du moins, selon votre interprétation, et je suis chrétien né de nouveau! LOL, MDR, PTDR! Je me moque de vos croyances religieuses absurdes, de vos inepties, de vos élucubrations, bref, trêve de synonymes, je me moque de vous, car je suis un moqueur. Je me moque de tous? Non. Juste de vous, obscurantistes religieux plaignards et atteints du syndrome de la victime. Plaignards, car vous aimez vous inscrire vous-mêmes dans le registre des mal-compris, des mal-aimés et surtout, des martyrs, dont seuls les vrais croyants dans votre genre sont les privilégiés. En effet, vous vous illusionnez en vous disant que c’est une joie d’être martyrisés pour votre fidélité à Christ, mais vous enviez la liberté des croyants qui ont compris la grâce dans sa simplicité.  Oui, vous! Aussitôt que vous constatez que des croyants vivent pleinement leur liberté en Christ, vous vous élevez en sentinelles de la vérité absolue, dont la construction argumentaire n’est rien d’autre que l’argument d’autorité, celle qui n’est basée sur rien d’autre que votre imagination et d’une lecture littérale de la Bible. La mesure avec laquelle vous mesurer le salut des croyants, est la mesure que vous avez établit selon vos propres standards. Mais je me moque de vos standards religieux, de vos reproches, de vos jugements, de vos condamnations à l’emporte-pièces, de vos stupides réflexions qui ne trouvent écho que parmi vos semblables. Je vous le dis, et je l’affirme encore, je m’en moque!

Ce texte n’est pas un exutoire, c’est une moquerie envers les gens comme vous. Allez vous assoir en compagnie des gens qui ont atteint votre niveau de spiritualité, celle que, seule l’élite dont vous faites partie, a atteint. Je me moque de vos règlements chrétiens, cette bible dont vous prenez pour savoir quoi faire dans telle situation, au lieu de réfléchir par vous-même. Je me moque de votre esclavagisme aux lois religieuses dont la Bible vous sert de prétexte pour vous déresponsabiliser en tant que croyants. Je me moque de vos vies ternes, inutiles et sans intérêt, car vous pourrissez celle des croyants libres et joyeux. Je me moque de votre attitude condescendante, alors que la contrition, l’auto-flagellation et la meurtrissure volontaire sont des techniques de manipulations volontaires ou involontaires. Oui, je suis un moqueur, car je ne cède pas devant votre manipulation et que je me tiens debout devant vous.Non, ne venez pas vous assoir en ma compagnie, car le Psaume chapitre un vous l’interdit.

dyn010_original_400_410_pjpeg_2635226_29b0cf3629b3e35f24934a7ad84c9eb5

Je me moque que vous diabolisez toutes les fêtes du calendrier et interdisez aux chrétiens de les fêter. Elles sont païennes, oui, mais je me réjouis avec ceux et celles qui se réjouissent, et non avec ces chrétiens austères et ternes que vous êtes. Oui, je me moque de vous et de grâce, si vous me voyez assis quelque part, assoyez-vous ailleurs, car le Psaume chapitre un vous l’interdit. Mais le chapitre un débute ainsi: « heureux l’homme »… Or, vous n’êtes pas heureux, mais il n’y a que vous qui ne s’en soit pas rendu compte. Tout autour de vous, ceux et celles que vous méprisez en les considérant comme des perdus, des incultes et que vous regarder du haut de votre piédestal, constatent votre triste vie. Mais vous, vous êtes persuadés que c’est parce qu’on ne réalise pas à quel point vous êtes chrétien et pas nous. Mais je m’en moque. Je ne veux même pas vous aider à sortir de vos illusions… car je m’en moque. Demeurez dans votre crasseuse religion avec toutes vos règles de vie contraignante. Oui, comme il est plaisant de devenir un chrétien, car franchement, on se sent libre! LOL, MDR, PTDR.

Je me moque de ce que vous pensez, car tout ce qui sort de votre bouche, n’est que de la vomissure sur ceux et celles qui osent ne pas adhérer à votre religion chrétienne d’obscurantistes religieux. Vous félicitez ceux et celles qui se soumettent à vos réflexions, et vous condamnez ceux et celles qui vous résistent. Mais je m’en moque de ce que vous pensez et de tout ce que vous avez à dire, car je ne me nourri pas de vos insanités. Ma vie est remplie de joie, cette joie que vous confondez avec de la moquerie, car vous ne savez pas ce qu’est l’humour, la joie de vivre en Christ… mais de grâce, ne vous assoyez pas en ma compagnie, car je suis rempli de joie et votre verset préféré, le psaume chapitre un, vous l’interdit.

Mais pour moi, rien n’est interdit. Mon obéissance n’est pas servile ni contrainte par des règles religieuses. Ce que je fais ou ne fais pas est pour la gloire du Seigneur. Je me moque de vos « le croyant ne doit pas faire ceci ou cela ». Ou encore: « le croyant qui est vraiment sauvé ne doit pas »… Je me moque de vos opinions que vous transformez en affirmations. Je me moque de vos interprétations bibliques qui ne sont rien d’autre qu’une totale incompréhension de la vérité et de la grâce de Dieu. Oui, je me moque de vous, et laissez-moi vous dire ceci:

« je ne m’assoie pas en compagnie des obscurantistes religieux, non parce que la Bible me l’interdit, mais parce que l’Esprit qui vie en moi perd sa joie en votre compagnie ».

Patrick Galarneau Moqueur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s