L’intégrisme et le radicalisme isl… chrétien

J’ai décidé de ne pas corriger le titre de cet article, car il représente bien ce que le chrétien intégriste est: un rétrograde, nostalgique des campagnes inquisitrices menant au bûcher. Ne lui manque que la barbe et la robe de chambre comme « trompe-l’oeil » et voilà, je ne vois pas de différence. En effet, si vous n’adoptez pas leur lecture littérale et que vous osez faire preuve de réflexion sur la Parole de Dieu, on va vous qualifier d’hérétiques, de faux croyants et d’apostats. Ils vous traiteront de faux frères aussi, n’ayez crainte. Mais dans ce dernier cas, ils ont raison: nous ne sommes pas frères et soeurs dans le Seigneur. Du moins, jusqu’à preuve du contraire. Si je n’aime pas mettre en doute la foi des uns et des autres, dans certains cas, je ne peux pas voir comment je pourrais appeler ces radicaux « frères », alors que nous sommes si diamétralement opposés. Il ne s’agit pas que de différences d’opinions et de convictions. Encore là, je m’accommode très bien des désaccords que nous puissions avoir les uns les autres et c’est normal qu’il y en ait. Non, le problème est beaucoup plus profond que cela.

Les propos que tiennent ces radicaux sont indigestes. Ce n’est pas un simple désaccord. C’est cette vision rétrograde qu’ils colportent d’une assemblée à une autre, d’un site chrétien à un autre, sur leur profil Facebook, sur le mur Facebook des autres, puis, ils reviennent d’outre-tombe, comme des zombies à la recherche d’un cerveau qui leur serait fort utile d’ailleurs, seulement quand un sujet d’article comporte les mots « femmes », « sexe » (ou les deux), ou tout autre sujet qui heurte leur construction de pensée erronée. Mais en réalité, nos rétrogrades à nous, oui-oui, nos intégristes radicaux à nous, ont une poussée de boutons d’acnés dès que l’on évoque la liberté d’expression de foi. Ils provoquent un mépris et un rejet de la part de ceux et celles qui vivent librement en Christ, car ces rétrogrades sont repoussants, de par leur nature propre qui frôle la misanthropie. Oui, le mépris, bien que plusieurs chrétiens n’aiment pas ce mot mais surtout, qu’on puisse en éprouver. Mais c’est normal d’avoir du mépris pour ce type de comportement et malheureusement, le porteur de cette misanthropie subit ce mépris, mais c’est entièrement de sa faute, pas de la nôtre.

Non, je ne me sentirai pas coupable d’éprouver du mépris, car la misanthropie est repoussante et provoque du dégoût. J’aime particulièrement les gens qui sont capables de faire preuve d’humour, d’auto-dérision et qui acceptent que l’on puisse se moqueur gentiment d’eux. Pour moi, humour et humilité sont indissociables. Les gens qui n’ont pas d’humour sont orgueilleux, imbus d’eux-mêmes, jugeurs, condamneurs, arrogants, difficiles, voir, impossibles à côtoyer normalement, colériques, malheureux, strictes (by the book), intransigeants, manipulateurs (volontaires ou non), légalistes et condescendants. La race humaine n’a rien de bon à offrir et ils ont juste hâte que Dieu viennent punir tous ceux et celles qui sont, à leurs yeux, de faux croyants. Ils éprouvent une haine à peine dissimulée contre le genre humain, mais aussi contre les croyants libres et heureux. Le bonheur, la joie et l’humour sont contraires à la morale, à la loi de Dieu et à la crainte de Dieu. Vous remarquerez qu’ils tiennent des propos où ils souhaitent voir le jour où Dieu nous montrera du doigt pour nous diriger vers l’enfer, car nous sommes ces fameux apostats et eux, les gardiens infaillibles de la religion.

De notre côté, nous souhaitons qu’ils connaissent enfin la grâce de Dieu, celle qui libère, qui rend joyeux et pleine de compassion pour la race humaine en perdition. Nous, nous souhaitons, non pas être les gardiens de la religion, mais des transmetteurs de cet évangile de grâce, par cette foi qui est un don de Dieu. La foi libère, la loi rend coupable et condamne. Nous ne pouvons rien pour ces intégristes radicaux que sont ces prétendus chrétiens. L’argument ne sert à rien. Ils n’ont de cesse de toujours chercher la querelle des mots, des versets et des passages bibliques. En fait, ce sont des querelleurs. Ils se font insistants et veulent le dernier mot. Laissons-leur ce dernier mot, puisque de toute façon, ils ne sont pas à l’écoute. Les vrais moqueurs, ce sont eux, car ils rejettent sa grâce, la piétine et la foule aux pieds du Seigneur.

Ne mettons pas nos perles aux pourceaux et mettons nos énergies pour le peuple de Dieu qui a besoin d’être affermi, qui accepte d’être affermi, ainsi qu’aux non-croyants qui ont encore besoin d’entendre cette bonne nouvelle que Christ est ressuscité et qu’il est le seul chemin, la vérité et la vie.

Patrick Galarneau

Publicités

Une réflexion sur “L’intégrisme et le radicalisme isl… chrétien

  1. Le Royaume de Dieu est un état d’esprit et un État-Église.

    La Lettre de Dieu soufflée par l’Esprit à des hommes choisis de Lui, nous transmit un Livre qui nous souffle à son tour sa révélation.
    Le Souffle du Tout-Puissant nous pousse à donner sa Parole par le même souffle, la même Vie par le Consolateur.

    La lettre tue, mais l’Esprit vivifie.

    63 C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.

    Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’oeil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. 10 Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. 11 Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s