Aux hommes, attention à vous-mêmes!

Depuis que le péché est entré dans le monde, les femmes ont toujours été la cible de choix de la part de la gente masculine, afin de la réduire à l’état d’esclave, la rendant coupable de sa propre existence et de la faiblesse des hommes. C’est à elle que l’humanité fait porter le fardeau du péché originel, ou dirais-je, la moitié de l’humanité lui fait porter ce lourd fardeau, les hommes se dégageant de toute responsabilité spirituelle. La religion en fut la porte-étendard en l’ostracisant et la réduisant à une usine à fabriquer des bébés, préférablement des garçons.

J’ai toujours défendu l’intégrité de la femme, car il est à la fois injuste de lui faire porter seule ce lourd héritage spirituel de la condamnation en Éden et que cette dernière soit la seule à subir cette terrible condamnation, conséquence d’un péché pourtant partagé. Je crois aussi qu’en Jésus-Christ, il n’y a plus ni homme ni femme et que, à l’instar de ce qui était originalement, la femme et l’homme sont côte-à-côte pour administrer la création de Dieu. Bien entendu, dans notre quotidien, nous vivons encore dans une réalité charnelle, matérielle et physique, en lutte avec cette vie en abondance dont nous bénéficions, non pas à notre mort, mais à partir du moment où nous lui appartenons une fois pour toute.

Néanmoins, il serait fort utile de rappeler aux hommes leur propre responsabilité vis-à-vis leurs femmes et les femmes en général, que ce soit au niveau de leurs commentaires ou de leurs comportements parfois douteux devant elles. Lorsqu’une femme veut obtenir ce qu’elle désire, elle est confronté à trois choix: ou elle se résigne avant de subir le rejet d’un homme; ou elle cherche à attirer l’attention de l’homme convoité, le laissant venir à elle de par lui-même; ou encore, elle persiste férocement, quitte à détruire un couple pour obtenir l’homme qu’elle désire, selon l’image qu’elle s’en est fait illusoirement.

Le message s’adresse dont plus particulièrement aux hommes mariés, mais s’avère aussi fort utile pour les hommes célibataires. Donc, attention à vos commentaires et à vos comportements envers elles, car vous pourriez en payer un fort prix, même si c’est involontaire de votre part. N’ayez crainte, je ne fais pas dans la religiosité ni dans les règles. Vous ne péchez pas si vous vous adressez à une femme, ou si vous faites une activité avec une femme. Toutefois, c’est toujours le motif du cœur qui détermine le sens de vos paroles et de vos actions en toutes circonstances. Une même parole ou action n,a pas la même signification selon le motif de votre cœur. Par souci d’intégrité et de bienveillance, évitez-donc de complimenter les femmes sur leur apparence physique, même si cela part d’une bonne intention sans arrière-pensée. Réfléchissez avant de parler ou de poser un geste que vous pourriez regretter…

Sur les réseaux sociaux, tel que facebook, il est préférable que votre profil soit transparent et sans ambiguïté pour éviter toute confusion. Par exemple, si vous êtes en couple, ne cachez pas aux femmes que vous l’êtes. Je vous suggère de ne pas nourrir de relation avec des femmes, surtout via la messagerie privée. Bien entendu, vous faites comme bon vous semble. Et s’il arrive que l’on se communique à l’occasion entre hommes et femmes, il faut impérativement que les choses soient très claires, tant pour la femme avec qui vous discutez que pour votre femme. Et ces discussions ne devraient pas, à mon avis, être trop fréquentes, ne serait-ce que pour éviter que cette relation, même virtuelle, ne devienne une occasion de chute. Plusieurs personnes se croient immunisées contre toute forme de tentation, sous le simple prétexte que chacun est chez soi derrière son écran d’ordinateur. Mais ce sont de vraies personnes qui communiquent.

Évidemment, il ne s’agit pas de règles religieuses ni même de prescriptions clairement bibliques, mais bien une exhortation et un encouragement à ne pas allumer un incendie par une simple allumette. Je vous suggère aussi de mettre à la vue de votre femme vos courriels et votre Facebook, ouverts en tout temps et ce, afin qu’elle remarque votre transparence et votre intégrité. Il s’agit ici de faire la démonstration de la confiance que vous suscitez envers elle. De plus, si vous communiquez avec d’autres femmes, non seulement il est utile que vous en parliez avec votre femme, mais que celle-ci puisse y avoir accès sans retenu. Ainsi, si les autres femmes sont au courant de votre transparence, elles seront moins enclin à vous écrire ou à se confier à vous. Dans le cas où une femme désire se confier, proposez-lui votre épouse. Ne faites rien en cachette, même si cela part d’une bonne intention. Veillez sur vous-mêmes et laissez votre femme s’occuper des autres femmes. D’ailleurs, il m’arrive rarement de conseiller des femmes. Si tel est le cas, il est toujours préférable de mentionner à la femme que vous préférez que votre épouse le fasse à votre place, si elle le désire. Le cas échéant, abstenez-vous, ce serait mieux ainsi.

Évitons toutes formes de confusions. Refusez-vous à complimenter une femme. Elles sont très sensibles à cela, tout comme votre femme peut risquer d’être heurtée et contrariée si vous complimenter une autre femme. De même, vérifiez les profils de femmes qui vous demandent en amitiés sur les réseaux sociaux. Ne laissez rien au hasard. Fuyez les possibles tentations, même si vous vous croyez immunisés, sous prétexte que vous aimez votre femme. Parfois, on peut se croire forts, mais c’est dans ces moments que l’on peut se révéler être faibles. Si une femme vous complimente, remerciez-la gentiment, mais brièvement. N’engagez pas la conversation sur ses commentaires à votre endroit. Évitez ce piège, même si dans bien des cas, ce n’est pas intentionnel de la part des femmes de vous piéger. Mais c’est une porte ouverte. Si vous avez ouvert une porte, intentionnel ou non, refermez-là aussitôt sans vous questionner. Ne laissez aucune place à l’hésitation. La décision doit être claire et irrévocable.

Tous ces petits conseils sont à mettre en pratique aussi dans la réalité quotidienne. Vous côtoyez des femmes et c’est normal. Par contre, il est préférable d’éviter une trop grande familiarité. Gardez cela pour votre tendre moitié. C’est à elle que vous partagez votre intimité et vos secrets, pas aux autres femmes. Mais est piégé celui qui désire être piégé. Bien des hommes aiment recevoir l’admiration des femmes et c’est justement à ce niveau que les hommes tombent dans le piège. Ils s’éloignent de leurs femmes et se rapprochent de celles qui leur accordent de l’attention. Une bonne discussion franche et honnête à ce sujet serait primordiale avec votre femme.

Les femmes ne sont pas le problème en soi. Il est dans le motif du cœur de chacun.

Bonne continuation 😉

Patrick Galarneau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s