Prologue de l’épître aux hébreux

Afin de donner un avant-goût des enseignements que je vous partagerai au sujet de l’épître aux hébreux, voici quelques éléments qui ont dirigé mon travail, selon mes nombreuses recherches et mes déductions.

Critique externe et interne; contexte historique

1- l’auteur de l’épître:

  • l’apôtre Paul (nous ne savons pas de manière certaine qui est l’auteur)

2- Style

  • oratoire

3- rédaction:

  • de la main d’un collaborateur de l’apôtre.

4- date

  • approximativement entre 63-67 de notre ère, lors du 4ième et dernier voyage missionnaire de l’apôtre.

5- lieu de rédaction:

  • dans une résidence où l’apôtre était en attente de son audience avec l’empereur, à Rome.

6- destinataire(s)

1- les hébreux chrétiens (tout particulièrement)

2- les hébreux opposés à Christ (par ricochet)

7- destination: Jérusalem, au moment des fêtes annuelles

8- Empereur romain:

  • Néron

Après analyse, j’en suis venu à la déduction que l’apôtre Paul serait bien l’auteur de cette épître. Les expressions, les analogies et les différents termes employés dans cette épître ressemblent beaucoup à ce que l’on constate dans l’épître de Paul aux chrétiens romains. Le style de rédaction, ainsi que l’analyse du contexte spécifique, laissent croire que l’apôtre ne l’a pas rédigé, mais qu’il a donné ses instructions de manière orale, et un collaborateur proche l’a rédigé dans un style personnel, ce qui expliquerait pourquoi on note certaines différences entre cette épître et celles que l’on connaît assurément de l’apôtre Paul.

Le contexte historique permet de croire que la date de rédaction est conforme au 4ième voyage missionnaire de l’apôtre et que cette lettre fut envoyée d’Italie vers Jérusalem à l’occasion des fêtes annuelles juives, où plusieurs nouveaux croyants se seraient rendus pour ces fêtes de l’ancienne alliance comme avertissements; distinguer la nouvelle de l’ancienne alliance; tracer une ligne entre les vrais des faux croyants; les conséquences de demeurer sous la loi de l’ancienne alliance après le rejet de la révélation de Christ et de l’Esprit sans équivoque.

Enfin bref, je n’en dis pas davantage, nous verrons ces éléments en détails à partir de septembre 2015.

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent sur mon cœur que le Seigneur suscita en moi un désir de le servir d'une manière particulière. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre les faux bergers; des avertissements contre les faux ministères; des dénonciations sur les œuvres mauvaises et enfin, des exhortations sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments servent à l'édification de l'Église. Je suis un des nombreux outils que le Seigneur utilise. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent pour lui d'un cœur droit et vaillant et je félicite tous ces ministères diversifiés à travers le monde qui servent, à leur manière, le corps de Christ pour son édification et pour affermir la foi des uns et des autres. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

2 réflexions au sujet de “Prologue de l’épître aux hébreux”

    1. Il est possible que l’auteur fasse référence au Temple et à Jérusalem et les arguments en faveur de cette hypothèse est tout à fait plausible: le verset 15 exprime l’idée que tous les prophètes, incluant Jésus le Messie, furent tués. Ils furent tués à Jérusalem. Mais je pense qu’il faut élargir le sens de ce passage à la conséquence du refus de Christ dans l’histoire générale. Lorsque les juifs qui ont demandé à Pilate de relâcher Barrabas, il ont aussi fait une affirmation lourde de sens: « que son sang retombe sur nous ». C’est une auto-condamnation qui s’est perpétuée dans le temps. Les juifs ont été ostracisés bien au-delà de la simple destruction de Jérusalem, suite aux émeutes de 68. Ils ont subi l’opprobre depuis cette époque, que ce soit durant les croisades espagnoles, au 14 ième siècle ou sous le régime nazi, au 20 ième siècle, pour ne nommer que ces deux éléments de l’histoire. Sous l’empire romain, les juifs étaient déjà disséminés à travers le monde romain. Donc, la destruction du Temple et de Jérusalem ne sont que des éléments de l’histoire au cours duquel les juifs subirent le courroux de Dieu pour avoir refusé Dieu par ses prophètes. On peut même étendre ces conséquences aux temps des grands empires, qui se sont succédés et dont les hébreux ont subi leur royauté. Que ce soit les babyloniens (605-535 av. J-C), les perses et les mèdes (actuel Iran, entre 535 à 333 av. J-C), des grecs (333 à 180 av. J-C) et des romains (180 av. J-C à 410 ap. J-C), des barbares germaniques (410, pillage de Rome) ou des musulmans de l’empire Ottoman (1453 à 1922, mais évincé par les anglais au 19ième siècle). Les terres d’Israël furent dévastées, pleines de maladies qui se succédèrent, très peu de fertilité pendant toutes ces périodes… Oui, il faut étendre plus loin la porté de ce passager, à mon avis 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s