LE PEUPLE PALESTINIEN N’A JAMAIS EXISTÉ ET N’A JAMAIS VÉCU L’APARTHEID (première partie: les origines).

LE PEUPLE PALESTINIEN N’A JAMAIS EXISTÉ ET N’A JAMAIS VÉCU L’APARTHEID (première partie: les origines).

Je tenterai de faire le plus bref possible:

Les terres actuelles d’Israël et de Palestine étaient, autrefois, occupées par les cananéens, jusqu’en 1 400 av. J-C, approximativement. Moïse conduisit le peuple hébreu hors des terres de Goshen, en Égypte, s’abritant dans le désert pendant 40 ans. Pendant ce temps-là, Moïse rédigea le pentateuque, sous l’ordre de l’Éternel. Le peuple hébreu est constitué de 12 tribus, dont une de ces tribus est divisée en deux, aux fils de Joseph, fils de Jacob (Israël), soit, Manassé et Éphraïm qui, à eux deux, formèrent la douzième tribu.

Lorsque Moïse Mourut dans le désert, Israël était aux portes du Jourdain, près de Jericho. C’est sous la bannière du fils spirituel de Moïse, Josué, que le peuple hébreu conquit, d’abord Jericho, puis tout l’ensemble des terres cananéennes, occupées, entre autre, par les philistins. La terre de Canaan trouve son origine très loin dans l’histoire biblique: il s’agit d’un fils de Cham, lui-même fils de Noé. Une malédiction a été prononcée par Noé sur le fils de Cham, Canaan, suite à la désinvolture de Cham envers son père, Noé.

La terre de Canaan et ses habitants étaient donc maudits. C’est aussi dans ce territoire que se trouvèrent les villes de Sodome et Gomorrhe, ainsi que 11 autres villes limitrophes, qui subirent le courroux de l’Éternel, après que l’ami de Dieu, Abraham, eut tenté de sauver ces cités antiques de la fureur de l’Éternel (Ge.18-19) en « négociant » avec Dieu, en vain. Ces villes se trouvèrent en Canaan.

Jérusalem trouve son origine lointaine au temps de Melchisédek (vers 1850 av. J-C.), premier grand sacrificateur de l’Éternel, et même avant, par le peuple des jébusiens: Jébus-Salem, qui est devenu « Jérusalem ».

Une fois entré dans les terres cananéennes, Israël a répartie les terres entre les 12 tribus des fils de Jacob selon les dernières volontés et bénédictions de ce dernier (Ge.49-50). La bénédiction du père conférait à l’aîné, un droit de patrimoine inviolable, comme un acte notarié de l’époque. Ainsi, les terres distribuées parmi les 12 tribus, furent le résultat d’un héritage patriarcal. Israël n’est donc pas un état, mais une personne, du nom de Jacob. On naît hébreu, non pas à cause de l’endroit où on naît, mais bien par le sang de la mère hébraïque. Les terres d’Israël, incluant la Palestine, sont un héritage, un patrimoine familial.

Suite bientôt…

Publicités

2 réflexions sur “LE PEUPLE PALESTINIEN N’A JAMAIS EXISTÉ ET N’A JAMAIS VÉCU L’APARTHEID (première partie: les origines).

  1. Bonjour !
    Hum … les hébreux le sont ‘par la mère’ depuis quelques temps. Auparavant, ne l’étaient-ils pas par la circoncision ?

    D’autres part, qui sont les fils d’Ismael de nos jours et … de nos jours, il existe un peuple qui réellement mange, dort, travaille, fonde des familles …

    Rechercher qui est arrivé avant qui dans quel pays, part-il d’une approche … ‘agapée’ ? Car on peut partir de -1000 ou même – 3000 et avant ? Et encore avant ? En partant de la terre et tout ce qu’elle contient appartient à Dieu, non ? J’attends la suite de ton développement ! 🙂

    Genèse 17: (12 et 13) 23 et 26-27
    Abraham prit Ismaël, son fils, tous ceux qui étaient nés dans sa maison et tous ceux qu’il avait acquis à prix d’argent, tous les mâles parmi les gens de la maison d’Abraham; et il les circoncit ce même jour, selon l’ordre que Dieu lui avait donné.
    Ce même jour, Abraham fut circoncis, ainsi qu’Ismaël, son fils. Et tous les gens de sa maison, nés dans sa maison, ou acquis à prix d’argent des étrangers, furent circoncis avec lui.

    Exode 12:47-50 Toute l’assemblée d’Israël fera la Pâque. Si un étranger en séjour chez toi veut faire la Pâque de l’Éternel, tout mâle de sa maison devra être circoncis; alors il s’approchera pour la faire, et il sera comme l’indigène; mais aucun incirconcis n’en mangera. La même loi existera pour l’indigène comme pour l’étranger en séjour au milieu de vous. Tous les enfants d’Israël firent ce que l’Éternel avait ordonné à Moïse et à Aaron; ils firent ainsi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s