Église baptiste évangélique d’Ahuntsic: D’abord, un retour aux sources ;-)

Église baptiste évangélique d’Ahuntsic

26 juillet 2015

Culte : 10 :00

Retour aux sources

Lorsque j’étais jeune, mon père me forçait à aller à l’église évangélique avec lui. C’était en 1983, à l’église baptiste évangélique de Chomedey, à Laval, alors que j’avais 11 ans. À cette époque, mon père me contraignait à participer aux journées de jeunesse, qui avait lieu tous les samedis, en plus des cultes soporifiques du dimanche matin, sans compter qu’il fallait être présent à la première heure pour l’école du dimanche. C’était trois interminables heures d’églises que je redoutais chaque dimanche matin.

C’est à l’âge adulte que j’ai rencontré le Seigneur, après 10 ans de cavale dans le monde. Plutôt que de retourner à l’église de mon père, j’ai préféré me retrouver dans une assemblée où je ne suis pas connu et où je pourrais faire mon propre cheminement. C’est donc à l’église baptiste évangélique d’Ahuntsic que j’ai fais mes premiers pas. C’est aussi dans cette assemblée que j’ai servi, travailler comme ouvrier et que j’ai été mandaté pour représenter l’église dans différents congrès. C’est durant cette période que j’ai fais mes études en théologie évangélique.

J’ai quitté cette assemblée en juin 2 006, suite à un conflit de personnalité avec le pasteur principal de cette assemblée, un pasteur dont le passé n’était pas réglé avec son ancienne assemblée. La situation de l’église s’est gravement dégradé suite à mon départ, voyant plusieurs familles quitter après que l’on m’eut refusé l’accès aux membres pour les saluer une dernière fois. Pour calmer la tempête, des dirigeants de l’assemblée et de l’association ont convenu de me faire porter le poids de la faute, car ce sont toujours les absents qui ont tort. En effet, on a affirmé devant l’assemblée que j’étais dans le péché et que j’avais abandonné le Seigneur, alors que j’avais plutôt accepté une offre d’une autre assemblée de l’association et y enseigner. Cette information me fut rapporté par plusieurs membres de l’assemblée de cette époque, et confirmée ce matin par un membre encore actif de cette assemblée. De toute évidence, ces gens se sont rendus coupables de mensonges, mais ce sont eux qui portent ce poids sur leur conscience.

Introduction

Il y a plus de deux ans que je projetais de retourner dans cette assemblée, qui fut mon point de départ sur le plan spirituel et ministériel, mais il m’a fallu nourrir à terme cette réflexion, car mon objectif n’était pas d’être un sujet de scandale, d’autant plus que les rumeurs les plus absurdes avaient pris la forme de certitudes me concernant. Néanmoins, ce n’est pas la crainte de ces gens qui m’a retenu, mais bien par souci des gens de l’assemblée qui auraient pu se voir en train de confronter les instances en place et ce, alors que je suis passé à autre chose depuis longtemps. Si j’étais très apprécié de l’assemblée, les dirigeants furent montés contre moi par le pasteur principal qui n’a pas hésité à me traîner dans la boue de manière honteuse et scandaleuse.

Malgré les multiples appels à l’aide que j’ai demandé aux dirigeants de l’association, je ne faisais pas le poids devant un pasteur qui s’était lié d’amitié avec des dirigeants de l’association. On a camouflé le problème en le taisant et en espérant que je quitte de moi-même. Ce que j’ai fais d’ailleurs.

Par cet article, il est assuré que j’aurai mauvaise presse, car pour étouffer une fois de plus le problème de ces dirigeants de l’association, ils affirmeront que je profite de ma tribune pour chercher vengeance et justice. Je les laisse à leur propre interprétation, cela les regarde. Si je suis allé ce matin à cette assemblée, c’est que je désirais revoir les gens qui la compose, bien qu’elle a beaucoup changé depuis les neuf dernières années. Je ne me soucie pas de ces dirigeants, ils auront leurs récompenses de la part du Seigneur, puisqu’ils ne se sont jamais pressés à admettre leur faute ni à demander pardon. Pour ma part, ils ont simplement démontrer que leur coeur était disposé par intérêt.

La réalité, c’est que le Seigneur s’est servi de cette situation pour me sortir de la religion, afin que j’apprenne à marcher avec lui. Le problème n’est pas ces dirigeants ou l’association d’églises baptistes du Québec. Le problème, il est dans le coeur de chacun, moi y compris. Bien entendu, ça ne minimise pas la responsabilité de ces hommes, qui ont fauté de manière éloquente. Toutefois, ce n’est qu’un symptôme du problème, pas le problème en soit. L’hommerie est présente partout, même dans les assemblées. Nous sommes nés de nouveau, mais nous sommes encore aux prises avec les défaillances de nos coeurs tortueux, moi y compris. Étais-je blanc comme neige? Si je n’ai rien à me reprocher sur mon passage à cette assemblée, que j’ai servi corps et âme, tout comme ces dirigeants, j’avais moi aussi de profondes réflexions à faire sur ma propre personne.

C’est d’ailleurs en quittant l’association que j’ai appris le plus sur le Seigneur. Pendant toutes ces années d’églises et de pastorat, j’ai cru à des choses fausses, et rejeté certaines vérités, tout comme mes congénères de ministère. Comme beaucoup dans ce milieu, j’ai appris l’ambition ministériel, la vantardise, l’élitisme et la prétention. Je n’étais pas mieux que ceux qui m’ont fait du tort. En quittant ce milieu, mes yeux se sont ouverts progressivement. J’ai eu à traverser tout un désert, la solitude, puis passer de l’amertume à la liberté qu’offre Christ par une paix profonde en toutes circonstances. Je ne suis plus l’homme que j’étais à cette époque. Qui sait ce que je serais devenu si j’étais demeuré dans cette association? Un pasteur qui jouit d’une notoriété, mais qui n’a pas compris ce qu’est la véritable vie active en Christ.

Je remercie donc le Seigneur pour cette période d’apprentissage et les épreuves qu’il a permis, afin que j’apprenne à devenir libre en Christ!

Patrick Galarneau

Publicités

Une réflexion sur “Église baptiste évangélique d’Ahuntsic: D’abord, un retour aux sources ;-)

  1. Pingback: Michel Habib veut la vérité: il l’aura! | La foi sans religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s