Mona Walter : l’ex musulmane convertie au Christ qui combat l’islam.

SUEDE – Mona Walter est une ancienne musulmane originaire de Somalie, qui a quitté son pays natal pour vivre en Suède. Prenant conscience du contenu de la théologie islamique, elle a quitté l’islam, s’est revendiquée athée, avant de se convertir au christianisme.

Aujourd’hui, son combat est d’informer les gens – et plus particulièrement les musulmans – sur l’islam et ses dangers.

« En Somalie, vous êtes musulman sans connaître le coran. Quand je suis arrivée en Suède, l’imam de la mosquée nous disait de ne pas nous habiller comme les occidentales, qu’il fallait que l’on s’habille convenablement, c’est à dire porter le voile islamique, se couvrir le corps, lire le coran et être de bonnes musulmanes. »

Comme tout musulman qui se respecte, Mona s’est mise à lire le coran ; révoltée par son contenu, elle décida de quitter l’islam.

« J’ai appris qu’en tant que musulmans, nous devions haïr les non musulmans, que nous devions les inviter à l’islam, et que si nous avions l’opportunité, nous devions les tuer. Dans le coran, Allah les appelle des singes et des porcs. A partir de là, je ne croyais plus en Allah. Je suis devenue athée, mais je continuai à prétendre être musulmane en continuant à fréquenter la communauté et à me rendre à la mosquée. Puis j’ai commencé à étudier, sur Mohamed, sur sa vie, sur le coran. J’avais l’habitude de distribuer le coran aux musulmanes en les invitant à le lire, à lire ce qu’il y avait dans les hadiths. Je leur disais, Savez vous que vos maris ont le droit de vous frapper ? Qu’ils ont le droit si leurs femmes les désobéissent ? Que c’est conforme à la sourate 4:34 du coran ? Mon devoir était de révéler la vérité sur ce qui se trouvait dans le coran, afin qu’elles puissent faire leur propre choix. »

Un jour, un membre de sa famille lui donna une Bible. En lisant un passage qui invite les croyants à aimer leurs ennemis, Mona est transformée. A partir de ce moment, elle ressentit que Jésus lui avait confié une mission.

« J’étais sous le choc. En islam, il est dit de tuer nos ennemis, de les haïr. Mais Jésus a dit de les aimer. C’était tout nouveau pour moi. J’étais remplie de joie et de bonheur. J’ai eu le sentiment d’avoir une responsabilité. Jésus nous a dit de partager la bonne nouvelle, avec amour, et d’inviter vers Jésus, vers le christianisme. »

Son combat, mené depuis la Suède, n’est pas de tout repos et essuie de nombreuses critiques qui tentent de la censurer.

« Les personnes ne veulent pas qu’on dise la vérité. Quand je critique l’islam, on me dit que j’offense les musulmans. On me dit de ne pas parler. Ils veulent me faire taire. Les gens ont peur, mais ils ont une responsabilité. Pour eux, se révolter contre l’islam est trop dur. Alors ils préfèrent faire semblant, en affirmant que tout va bien, que l’islam est merveilleux. »

Au fur et à mesure qu’elle s’informait sur Mohamed, Mona réalisait l’immense fossé qu’il y avait entre l’islam dépeint dans les médias, et l’islam présent dans la littérature islamique. Face à un islam édulcoré, occidentalisé, synonyme de religion de paix, Mona s’insurge :

« Cela doit être le plus grand mensonge de tout les temps. L’islam n’est pas une religion de paix. L’islam prescrit de tuer tout ceux qui n’acceptent pas l’islam. C’est ce que Mohamed a dit. Mohamed a dit, J’ai reçu l’ordre de combattre tous les mécréants jusqu’à ce qu’ils reconnaissent qu’il n’y a qu’un seul Dieu: Allah, et que Mohamed est son prophète. C’est une idéologie très dangereuse. Pour moi, Mohamed est plus dangereux qu’Hitler. Nous devons nous révolter et dire non à l’islam. »

Malgré le fait qu’elle réside en Europe, sa vie en Suède n’est pas sans danger : il y a des endroits qu’elle doit à tout prix éviter, à moins de se couvrir totalement.

« Il y a des banlieues suédoises où la charia est implantée ; ce sont des lieux où les musulmans harcellent les femmes non voilées. Ils leur imposent le voile. Si vous ne le faites pas, vous êtes en danger. Beaucoup de femmes musulmanes subissent ce bizutage islamique, mais les politiciens suédois nient cette réalité. Ils affirment que ça n’existe pas. Moi, en plus d’être une ancienne musulmane, je suis aussi une critique de l’islam ; on me reconnaitrait. Je ne peux pas y aller seule en étant sous ma véritable identité, sinon, je serai attaquée. »

Concernant sa position sur l’Etat Islamique et son lien avec l’islam, Mona Walter est catégorique :

« C’est l’islam ! Lisez Mohamed ! C’est ce que Mohamed faisait et c’est ce qu’il demandait de faire ! Il n’y a aucune différence entre l’Etat islamique, l’Arabie Saoudite et l’islam. Ces deux états imposent la charia. »

Aujourd’hui, le combat de Mona Walter est d’informer les gens, les politiciens, de diffuser la vérité en débattant et en rédigeant des articles sur l’islam, de lutter contre ce système qu’elle considère hautement dangereux pour les libertés.

« Il faut qu’on se soulève. Pour la démocratie, et pour les droits de l’homme. L’islam veut nous retirer cela. »

Sa conversion au christianisme lui donne la force de mener sa lutte chaque jour, et lui apporte bien plus que ce que l’islam ne lui a jamais donné.

« C’est magnifique. Je sais enfin où je vais. Quand j’étais musulmane, je ne savais pas où j’allais, car même Mohamed a dit qu’il ne savait pas ce qui allait lui arriver… Jésus a dit, Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Ma vie est sauvée. Mon corps mourra, mais moi, je ne mourrai jamais, car je crois en Jésus. »

Malgré les menaces fréquentes, Mona n’est pas prête à abandonner la bataille. Lorsqu’on lui demande si elle est prête à sacrifier sa vie pour la vérité, elle répond :

« Je le suis. »


Rédaction : Sapientia. © : https://cwnagency.wordpress.com/2015/07/22/mona-walter-lex-musulmane-convertie-au-christ-qui-combat-lislam/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s