C’est le motif du cœur qui détermine le sens de nos paroles et de nos actions (1ère partie)

Cet article est une sorte de mise au point, afin que l’on comprenne bien ce qui anime mon coeur.

Si plusieurs personnes suivent mes activités sur les réseaux sociaux, et je les en remercie, il n’en demeure pas moins que le motif principal de mes activités, c’est l’amour pour l’Église de Christ, son édification sous toutes ses formes, et un ardent désir de la voir se solidifier dans sa foi. J’aime le Seigneur et j’aime son Église, malgré ses imperfections et malgré ses divergences de points de vues à l’intérieur même du corps.

La diversité et les différences

Dans mes publications, que ce soit sur ce site, sur youtube mais surtout, sur mon compte facebook, je privilégie la diversité d’opinions, de convictions et de positions théologiques les plus diamétralement opposées les unes que les autres et ce, dans une atmosphère détendue où je tente d’inculquer la notion de respect de cette diversité qui, selon toute vraisemblance, est considérée comme un point de divergence et de division au sein du christianisme.

Personnellement, je défend l’intégrité des individus qui viennent commenter, qu’ils soient croyants ou non, qu’ils soient d’accords ou non avec mes propos ou des propos d’un tiers. Lorsqu’il s’agit de convictions personnelles, je me fais un devoir de laisser la liberté à chacun et chacune de s’exprimer selon ce qu’il croit, sans être interventionniste à outrance. Je n’aime pas les attaques personnelles envers l’un ou l’autre qui m’est différent ou qui se distingue de la majorité par ses croyances personnelles. Je crois à la diversité bien plus qu’à la divergence, compte tenu que, d’abord, je ne me considère aucunement comme le potentat du savoir absolu et que, parmi nous, personne ne peut se prétendre comme ayant la vérité infuse.

Lorsque je commente ou publie, je m’assure au préalable, d’être intègre envers la source de notre connaissance: la Parole de Dieu. Je tente d’être le plus exact possible et de donner au plus grand nombre la possibilité de devenir autonome spirituellement par un enseignement qui respecte le sens des écritures et de son auteur principal, l’Esprit de Christ. C’est dans l’esprit de ce passage que je considère mon rôle principal :

2 Timothée.3.15 depuis ta plus tendre enfance, tu connais les Écrits sacrés ; ils peuvent te donner la sagesse en vue du salut par la foi qui est en Jésus–Christ.
16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour réfuter, pour redresser, pour éduquer dans la justice,
17 afin que l’homme de Dieu soit à la hauteur, parfaitement équipé pour toute œuvre bonne.

Que parmi nous il y ait des positions différentes, respectons ces différences et ne discutons pas des opinions, car encore une fois, l’exhortation donnée par l’apôtre Paul est pleine de sagesse:

Romains 14.1 Accueillez celui qui est faible dans la foi, sans discrimination d’opinions.
2 Tel a la foi pour manger de tout ; tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes.
3 Que celui qui mange ne méprise pas celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge pas celui qui mange, car Dieu l’a accueilli.
4 Qui es–tu, toi, pour juger le domestique d’autrui ? Qu’il tienne debout ou qu’il tombe, cela regarde son maître. Et il tiendra, car le Seigneur a le pouvoir de le faire tenir.

Encore une fois, je considère que mon rôle consiste justement à accepter les faibles comme les forts dans la fois, puis, ne faire aucune distinction entre eux. C’est en haute estime que je crois que nous devrions nous considérer les uns les autres, sans distinction de rang, d’intelligence, de nationalité ou d’expérience dans la foi. Chacun a sa contribution dans le corps de Christ. Ainsi, sachons accueillir le plus vulnérable comme le plus fort et le plus vaillant dans la foi, sans aucune distinction:

Romains 10:12 Il n’y a pas de distinction, en effet, entre Juif et Grec : ils ont tous le même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent.

Jacques 2.1 Mes frères, ne mêlez pas de partialité à la foi de notre Seigneur glorieux, Jésus–Christ.
2 Supposons en effet qu’il entre dans votre assemblée un homme avec un anneau d’or et des habits resplendissants, et qu’il y entre aussi un pauvre avec des habits sales ;
3 si, pleins d’attention pour celui qui porte les habits resplendissants, vous lui dites : « Toi, assieds–toi ici à cette place d’honneur ! » tandis que vous dites au pauvre : « Toi, tiens–toi debout là–bas ! » ou bien : « Assieds–toi au bas de mon marchepied ! »,
4 ne faites–vous pas en vous–mêmes une discrimination, et n’êtes–vous pas des juges aux raisonnements mauvais ?

Oui, je crois que mon rôle consiste à prendre soin des plus vulnérables et de les aider à devenir forts et accomplis, et non à les écraser et les humilier.

Dans le prochain article, je reviendrai sur le sujet, en évoquant ce qui doit être considéré et ce qui doit être dénoncé.

Bonne continuité à tous et à toutes, et continuons à nous aimer, malgré nos différences, car je persiste à croire que nous sommes tous utiles pour l’édification de l’Église de Christ.

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent sur mon cœur que le Seigneur suscita en moi un désir de le servir d'une manière particulière. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre les faux bergers; des avertissements contre les faux ministères; des dénonciations sur les œuvres mauvaises et enfin, des exhortations sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments servent à l'édification de l'Église. Je suis un des nombreux outils que le Seigneur utilise. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent pour lui d'un cœur droit et vaillant et je félicite tous ces ministères diversifiés à travers le monde qui servent, à leur manière, le corps de Christ pour son édification et pour affermir la foi des uns et des autres. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

2 réflexions au sujet de “C’est le motif du cœur qui détermine le sens de nos paroles et de nos actions (1ère partie)”

  1. Si il y’a bien une chose que j’apprécie chez vous M.Galarneau, c’est votre capacité à être tolérant, la tolérance des idées d’autrui de les acceptés comme ils sont.. Trop souvent nous faisons le pas de confondre « tolérance » et « accepter » Tolérer quelque chose, ne veut pas forcément y adhérer.. Moi de même, je me fais encore trop souvent juge/condamnateur/bourreau.. Nous avons beaucoup à apprendre, merci pour ce texte édifiant 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s