Un pasteur poursuivi au Royaume-Uni pour avoir dit que l’islam est satanique – Il persiste.

image

« L’islam est païen, l’islam est satanique, l’islam est une doctrine engendrée en enfer ».

Le pasteur James McConnell, âgé de 78 ans, était jusqu’à l’année dernière le pasteur de la congrégation du Tabernacle de Whitewell en Ulster. Dans l’un de ses derniers sermons, il avait déclaré : « L’islam est païen, l’islam est satanique, l’islam est une doctrine engendrée en enfer ».

Son sermon ayant été diffusé sur les réseaux sociaux, le parquet l’a inculpé. Le pasteur est cité à comparaître devant un tribunal le 6 août 2015. Il risque une peine d’emprisonnement de 6 mois. Bien qu’âgé et en mauvaise santé, le Révérend McConnell s’en moque :

« Je n’ai aucun regret de ce que j’ai déclaré. Je ne hais pas les musulmans, mais je dénonce l’islam comme doctrine et je n’ai pas d’excuses à présenter pour cela. Quand je serai dans le box des accusés, en août prochain, je plaiderai “non coupable».

L’avocat du pasteur McConnell Joe rice a juré de se battre « bec et ongles » pour ce cas.

Il a révélé ses projets pour transformer ce cas particulier en procès historique au cours duquel il appellera une gamme de témoins politiques, religieux et universitaires à travers le Royaume-Uni à témoigner pour « la défense de la liberté d’expression et la liberté de religion ».

Le pasteur ajoute que:

« la décision de le poursuivre, lui chrétien, et non les prédicateurs extrémistes musulmans qui officient en Grande-Bretagne, démontre que les chrétiens sont «persécutés» par les autorités. «

« je soutiens avec les fonds de la paroisse des soins médicaux pour 1 200 enfants musulmans au Kenya et en Ethiopie, » at-il dit. «Je n’ai pas de haine dans mon cœur pour les musulmans, mais je ne m’arrêterai pas de prêcher contre l’Islam. »

Le pasteur McConnell a été inculpé en vertu de la loi de 2003 sur les communications, selon laquelle « l’envoi, par l’intermédiaire d’un réseau public de communications électroniques, d’un message est gravement offensant ».

Le pasteur a également déclaré : «Je risque au maximum six mois de prison et une lourde amende pour avoir dit ce que je crois . »

« Si je dois aller en prison, tout ce qu’il me faut c’est ma tablette, mes lunettes de lecture et des livres de la bibliothèque. Si je suis envoyé en prison, je vais utiliser mon temps à lire et à écrire. Ma femme est âgée de 79 ans et en mauvaise santé aussi. Mais elle a toujours été mon rocher et nous allons passer cela ensemble. « ,  » Aux premiers siècles, les apôtres ont été emprisonnés pour prêcher l’Evangile. Les premiers chrétiens ont été bouillis dans de l’huile, brûlés sur des bûchers et dévorés par des bêtes sauvages. S’ils ont fait face et ont conservé leur foi, je peux facilement faire six mois de prison. »

M. Rice, son avocat, a déclaré: « Je ne suis pas d’accord avec tout ce que dit le pasteur McConnell , mais ces poursuites représentent une menace pour la liberté d’expression et la liberté de religion. », « Si nous entrons dans une société véritablement pluraliste, ces libertés doivent être étendues aux chrétiens autant qu’aux autres. »

M. Rice a déclaré que la Couronne avait prévu d’appeler huit témoins dans la poursuite du pasteur McConnell:

« Soyez assurés que nous allons appeler beaucoup, beaucoup plus. Ce sera un cas historique avec des personnalités politiques, religieuses et universitaires témoigner ». « Je pense que le procès devra être déplacé vers la Haute Cour, car les tribunaux locaux ne seront pas assez grand pour l’accueillir. »

Il a ajouté:

«Selon toute logique, la décision de poursuivre le pasteur McConnell signifie que de nombreux clercs – y compris des prêtres catholiques et autres pasteurs évangéliques – peuvent désormais se retrouver sous enquête pour avoir prêché avec conviction. (Source de l’info)

Il est en plus particulièrement outrageant qu’en pays de civilisation chrétienne, le christianisme n’ait pas des droits particuliers.

Et en définitive, ce pasteur ne fait qu’énoncer une vérité de base de la Religion chrétienne.  Donc ce que la « justice » anglaise entend ici condamner, ce n’est pas seulement  un homme, mais bel et bien la doctrine chrétienne, se faisant ainsi complice de l’islam.

http://www.medias-presse.info/un-pasteur-poursuivi-en-grande-bretagne-pour-avoir-dit-que-lislam-est-satanique-il-persiste/34213

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s