Grande déception adressée à Claude Ignerski… et réponse très orgueilleuse de ce dernier

12006524_10207684000120083_527385840919829287_o 12017667_10207684005560219_6482394481860900955_o

Comme vous pouvez le constater, Claude Ignerski n’en a que faire de ceux et celles qu’il a berné. Sa réponse est empreinte d’une froideur qui n’est pas sans rappeler les symptômes du psychopathe.

Attention: Claude Ignerski n’est pas un tueur en série. Et ce n’est pas non plus un diagnostique médical de ma part. Mais depuis le début de cette histoire, il présente tous les symptômes reliés à ce qu’on appelle TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ.

Encore une fois, je me répète: je ne suis pas médecin ni psychiatre. Toutefois, pour avoir côtoyer régulièrement des spécialistes en santé mentale, et pour avoir moi-même travaillé en santé mentale et dans le domaine des abus spirituels, je reconnais en Claude Ignerski les symptômes mentionnés ci-bas (sources:http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/principales_maladies/9825-psychopathie-psychopathe-symptomes.htm) :

Reconnaître le trouble

Il existe plusieurs définitions des troubles psychopathologiques, selon notamment que l’on se réfère au Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux américain (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders ou DSM-IV), ou à la classification internationale des maladies de l’Organisation mondiale de la santé (Cim). Un rapport de la Haute Autorité de santé sur la prise en charge des psychopathies a lui identifié six points qui caractérisent la personnalité psychopathe :

1- L’INDIFFÉRENCE FROIDE.

Les personnes ne sont pas sensibles, on ne peut pas les « prendre par les sentiments ».

Notes personnelles: les réponses d’Ignerski sont très froides, comme en fait foi sa réponse à cet homme qui était très attaché à sa personne et son enseignement. D’ailleurs, il supprime toutes personnes qui n’est pas en phase avec lui, sans aucun sentiment, compassion ou tout autre bons sentiments qui caractérise un esprit saint. Ignerski ne répond pas aux critiques, s’en moque et est très TÉFLON (matériaux utilisés en cuisine pour que ne colle pas la nourriture lorsqu’elle cuit dans la poêle). Rien ne peut coller à Ignerski, il se montre très distant avec autrui.

2- L’IRRESPONSABILITÉ.

Cette irresponsabilité est souvent revendiquée, constante, avec un mépris des règles et des contraintes sociales.

Notes personnelles: Depuis le début, Ignerski refuse toutes responsabilités et au contraire, il évoque l’incrédulité des autres si on ne croit pas ses dires. Si l’enlèvement n’a pas eu lieu, ce n’est pas de sa faute, mais c’est à cause d’une tempête de sable en Israël pendant les tétrades, le manque de préparation de l’épouse (l’Église de Christ) et le manque de foi des chrétiens. Lui, il n’est pas en cause. De plus, il ose même affirmer une nouvelle date de l’enlèvement.

3- DIFFICULTÉ DE MAINTENIR UNE RELATION AVEC AUTRUI

Mais de manière paradoxale, la personnalité psychopathe a des facilités à nouer des relations. Simplement, elles ne durent pas.

Notes personnelles: Dans sa réponse à monsieur Dumaz, nous constatons un schisme soudain entre lui et ceux et celles qui l’ont suivi aussi facilement. Ignerski a réussi à séduire plusieurs croyants mal affermis, mais est incapable d’entrer en relation sincère et transparente avec eux. Dans sa réponse, il montre sa vraie personnalité et ce qu’il pense des autres, en les considérant comme des moins que rien. Sa réponse en dit long sur la manière dont il entretient des relations avec autrui. Paradoxalement, il sait se faire aduler, par une image illusoire qu’il offre en apparence, mais cela s’estompe brutalement lorsque les choses ne vont pas dans son sens à lui.

4- INTOLÉRANCE À LA FRUSTRATION

La personnalité psychopathe ne supporte pas de ne pas obtenir ce qu’elle veut, et son seuil d’agressivité est très bas en la matière : elle va très vite s’énerver.

Notes personnelles: Aussitôt que vous vous montrer en désaccord avec Ignerski, il s’énerve et s’emporte, comme le démontre ses nombreux posts sur facebook à ce sujet. D’ailleurs, malgré la froideur de sa réponse à monsieur Dumaz, on ressent bien cette agressivité qui se fait sous le couvert d’une indifférence crasse des sentiments des autres.

5- ABSENCE DE CULPABILITÉ

Il n’y a aucune remise en question après un passage à l’acte. Même les sanctions ne remettent pas le psychopathe en question.

Notes personnelles: Malgré les nombreux avertissements, les rappels à l’ordre fait de manière fraternel, les évidences de ses erreurs mises à nues pour lui en faire la démonstration, malgré que plusieurs ont tout perdu dans cette aventure, Ignerski persiste dans son délire et refuse totalement de se remettre en question. Il va plus loin: il affirme encore que Dieu l’a choisi en ce monde pour apporter son message pour notre génération. Il n’en a que faire des rappels à l’ordre, du fait que nous ne pouvons plus le considérer comme étant des nôtres et pire: il fait parti du peu d’élus sur Terre qui a la foi véritable et dénigre ceux et celles qui, selon lui, prétendent avoir la foi mais qui ne croit pas en son messager ultime, c’est-à-dire, Claude Ignerski.

6- TENDANCE À BLÂMER AUTRUI

La personnalité psychopathe va expliquer de manière très rationnelle ses difficultés avec la société, en accusant les autres d’en être responsable, et de manière très convaincante.

Notes personnelles: Claude Ignerski ne va dans aucune assemblée depuis les 25 dernières années m’a-t-on appris, selon ce que j’ai pu prendre connaissance via les Éditions Oasis. Dans son cas, il apparaît vouloir être parfaitement autonome et indépendant du reste du corps de Christ et ce, afin de ne pas avoir à rendre compte de quoi que ce soit à qui que ce soit. Il agit seul et veut être seul. Le fait d’adhérer à une assemblée locale ne fera pas de vous de meilleurs chrétiens. Ni d’en être sorti. Par contre, dans son cas à lui, c’est clairement un refus de soumission aux autres, car il refuse tout entendement raisonnable. D’ailleurs, il blâme tout ceux et celles qui ne sont pas de son côté, qui lui font remarquer ses erreurs. Il jette le blâme sur les autres. Il en élaborera une argumentation très froide et rationnelle, comme on peut le constater dans ses réponses aux autres.

Conclusion

Ignerski ne se distingue pas des autres faux prophètes, bergers et ministères en tous genres. Les mêmes symptômes s’observent chez tous les auto-proclamés. Ignerski ne présente aucune compassion à ceux et celles qui ont tout perdu en le suivant. Il ne présentera aucune excuse ni repentance, car son égo est incommensurable. Il croit être investit d’une mission qui le distingue du reste du monde. Nous frôlons ici le délire religieux.

Publicités

3 réflexions sur “Grande déception adressée à Claude Ignerski… et réponse très orgueilleuse de ce dernier

  1. Malheureusement la « lettre ouverte » et la réponse est illisible, même en grossissant sur une tablette. Merci de rendre la lecture possible de ce document !
    On attend le 25, mais l’important n’est pas la date, car d’après Mat 25, les vierges sages et folles entendent toutes le cri pour aller à la rencontre. Il n’est pas reproché aux folles d’ignorer la date de la rencontre, mais de ne pas avoir d’huile dans leur lampe.

    J'aime

  2. Pingback: Échanges cordiaux entre Ignerski et moi-même (ironie) 2ième partie | La foi sans religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s