Il croyait la fillette possédée par un démon (Le conjoint de la mère de «Baby doe» accusé de meurtre)

Première publication 19 septembre 2015 à 11h59
TVA Nouvelles

À lire également:

De nouveaux détails révèlent que la petite de 2 ans et demiretrouvée morte dans une poubelle sur une plage près de Boston en juin et identifiée hier comme étant Bella Bond, a subi une mort atroce et violente, selon les enquêteurs.

«Cette mort est tragique puisque sa courte vie ne lui a pas été enlevée par accident ou à cause d’une maladie, mais, selon nos informations, par un acte de violence à l’endroit même où elle devait se sentir en sécurité: son propre foyer», a expliqué le procureur du District de Suffolk, Daniel F. Conley lors d’une conférence de presse hier.

La mère de la fillette, Rachel Bond et son conjoint, Michael McCarthy, ont été arrêtés et comparaîtront lundi. Ce dernier devrait faire face à des accusations de meurtre.

Hier, l’homme de 35 ans a d’ailleurs été hospitalisé pour traiter des abcès au bras dû à sa consommation d’héroïne, raconte le Boston Globle qui cite une source anonyme.

La mère de la petite Bella Rachelle Bond, 40 ans, et son conjoint Michael McCarthy, 35 ans. (Crédit photo: gracieuseté Département de police de Boston)

Possédée du démon

Les enquêteurs ont révélé plusieurs détails troublants sur les circonstances entourant la mort de la fillette. Selon le témoignage que la mère a livré aux enquêteurs, McCarthy aurait battu à mort la petite Bella puisqu’il affirmait qu’elle était possédée par un démon.

Cette version concorderait avec les preuves découvertes sur le corps de la petite victime. En effet, selon la police, McCarthy pourrait s’être adonné à un acte violent à répétition sur le torse de l’enfant, ce qui l’aurait empêché de respirer.

«Nous croyons que ce qu’il a lui a fait sur le sternum ou l’abdomen a causé sa mort», a raconté un policier au Boston Globe.

Des voisins ont également raconté au quotidien qu’ils entendaient souvent Rachel Bond crier à la tête de sa fille. Certains d’entre eux croyaient même que la petite avait été retirée de son milieu familial par les services sociaux, ce qui expliquait pourquoi ils ne la voyaient plus dans les parages depuis plusieurs semaines.

Le corps de la fillette a été découvert en juin, alors que personne n’avait signalé la disparition d’une enfant dont la description correspondait à celle de la victime. C’est à ce moment que les autorités ont rendu publique une image reconstituée de ce à quoi pouvait ressembler celle surnommée «Baby doe».

Les policiers ont cherché à identifier le petit cadavre pendant plus de 80 jours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s