Comment savoir que vous êtes dans une secte: la persécution

J’ai élaboré plusieurs fois sur ce qu’est une secte, un esprit sectaire et ses manifestations bien observables. Aujourd’hui, je vais élaborer brièvement sur l’une de ces manifestations: LA PERSÉCUTION.

Sachez d’abord ceci: les personnes qui se plaignent ou se vantent d’être persécutées, nous révèlent plusieurs choses, dont celui de la victimisation. En effet, ces gens se placent dans une position de victime, car les vrais persécutés ne se plaignent pas ni ne se vantent d’être persécutés. Au contraire, ils endurent patiemment la persécution sans se plaindre. De plus, les vrais persécutés n’ont pas non plus le loisir de s’en vanter, mais sont plutôt exhorter à se réjouir de l’être pour le nom de Christ. Cela signifie-t-il de sauter de joie pour autant? Bien sûr que non.

Plusieurs sectes aiment se placer dans cet état de victimisation et ils affirment être les bien-heureux de la persécution. D’abord voici:

-1 ils ne savent pas ce qu’ils disent: dans le passage que j’ai cité ci-bas, le passage concerne les féroces persécutions à venir et présentes. Les juifs détestaient Jésus, particulièrement les scribes et les pharisiens, et ceux qui suivirent Jésus y étaient inévitablement associés:

Mt 5:10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !11 (NEG) Heureux serez–vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.12 Oui, réjouissez–vous alors et soyez heureux, car une magnifique récompense vous attend dans les cieux. Car vous serez ainsi comme les prophètes d’autrefois : eux aussi ont été persécutés avant vous de la même manière.

Alors oui, ils subissaient la persécution de la part de la majorité. On se moquait d’eux, on cherchait à leur nuire, voir même, les faire mourir. On a cherché à les faire taire tout au long du ministère de Jésus et pendant le ministère des apôtres. Suite à la résurrection de Christ, les apôtres ont été pourchassés, battus, enfermés, ridiculisés et tués. C’est pour cela que Jésus disait que ceux qui le suivent et subissent ces persécutions sont comparables aux prophètes. Nous avons constaté dernièrement cette persécution en Irak et en Syrie et ce n’était pas généré par une auto-victimisation, mais bien par le simple fait qu’ils étaient chrétiens.

-2 ils ne sont pas persécutés: Les gens qui sont dans une secte ou dans un esprit sectaire, voient en l’autre un persécuteur dès qu’on relève la supercherie de leurs discours ou de leurs gourous. Ils utilisent le passage ci-bas pour se donner l’assurance d’être dans le vrai:

Ro.12.14 (PVV) S’il y a des gens qui vous rendent la vie impossible, gardez–vous de proférer des malédictions contre eux : demandez plutôt à Dieu de les bénir.

Dans d’autres versions, le texte dit: Bénissez ceux qui vous persécutent. Bénissez et ne maudissez pas.

Ainsi, dans les sectes chrétiennes, comme celle de Shora Kuetu ou de Claude Ignerski, ils vont vous insulter, se montrer agressifs, colériques, puis soudainement, ils se victimisent, se plaignent de la persécution, pour ensuite terminer par des paroles de bénédictions, afin de vous faire passer pour le méchant persécuteur. Il s’agit tout simplement de manipulation à laquelle il ne faut pas se faire prendre. Refusez leurs bénédictions et leur discours foireux. Ils aiment prendre autorité en ne vous laissant pas la parole, vous coupant votre droit de vous exprimer. Ils veulent vous rendre coupable de dénoncer votre discours. Ils se montrent très agressifs, puis ensuite, ils jouent les victimes. À la fin, ils vous bénissent, feignant être spirituel. Mais la réalité, c’est qu’ils exercent cette manipulation émotionnelle comme mécanisme de défense. Ils attaquent, puis se défendent. C’est conforme à la pensée du gourou. Les adeptes ne font que reprendre les paroles et la construction de pensée de leur gourou. Ils répètent par imitation avec des techniques mécaniques.

En conclusion

Il s’agit d’être fermes et sans pitié pour leurs discours de manipulateurs. Ne laissez pas le sentimentalisme à l’eau-de-rose influencer votre jugement, car ça donne des propos comme suit: Ne jugeons pas, c’est Dieu qui jugera des coeurs. Mais ce genre de propos est stérile et ne contribue aucunement à l’édification. Au contraire: non seulement ne faut-il pas participer à leurs oeuvres mensongères, mais en plus, il faut dénoncer leurs oeuvres (Éph.5.11). Bien entendu, soyons conscients que les adeptes sont pris au piège de l’esprit sectaire et que ce ne sont pas les adeptes qu’il faut viser, mais bien ceux qui les tiennent captifs.

À bon entendeur et à bientôt 😉

Patrick Galarneau

Publicités

4 réflexions sur “Comment savoir que vous êtes dans une secte: la persécution

  1. être persécutés à cause d’une histoire de sang ou de transfusion sanguine n’est pas la même chose que de l’être à cause du nom de Christ!
    On peut donc être persécutés pour différentes raisons et s’imaginer que nous le sommes à cause de notre foi.

    Merci Patrick!

    J'aime

  2. Pingback: Comment savoir que vous êtes dans une secte: – WEBMAG- chrétien et séculier vu par les médias

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s