Un squelette de 5,3 mètres de haut, trouvé par des archéologues à Adélaïde, Australie

Notes de l’auteur de lafoisansreligion.com:

Tout cela reste à vérifier, mais si cela s’avère exact, cette découverte contredirait de manière assez éloquente une grande partie de l’hypothèse évolutionniste. Voici ce que nous savons à partir de la Bible:

No 13:22 Ils pénétrèrent dans le pays par le sud et arrivèrent près d’Hébron, où habitaient les clans d’Ahiman, de Chéchaï et de Talmaï, descendants du géant Anac. – La ville d’Hébron fut fondée sept ans avant celle de Soan en Égypte.

No 13:28 Seulement ceux qui l’habitent sont puissants, et les villes sont très grandes et bien fortifiées. Nous y avons même vu les descendants du géant Anac.

De 1:28 Pourquoi irions–nous là–bas ? Nous n’en avons pas le courage, car nos frères nous ont affirmé que les habitants de ce pays sont plus forts et plus nombreux que nous, et que les villes sont imposantes, avec des murailles qui s’élèvent jusqu’au ciel. Ils y ont même vu des descendants du géant Anac !

Les anakins étaient des géants sur Terre, des descendants de l’ancien monde, celui avant le déluge.

Si cette découverte est réelle, il est bien possible que ce soit un squelette antédiluvien…

geantdakinen_01

UN GÉANT DE 5 MÈTRES DE HAUT EXHUMÉ EN AUSTRALIE

squel

Alice Springs – Le plus imposant des squelettes humains jamais exhumés a été découvert par une équipe d’archéologues de l’Université d’Adelaide sur le site archéologique d’Uluru près d’Ayers rock dans le parc national d’Uluru-Kata Tjuta, a rapporté l’Adelaide Herald ce matin.

Le gigantesque spécimen d’hominidé qui mesure près de 5,3 mètres de haut a été découvert près des anciennes ruines de l’unique civilisation mégalithique jamais trouvée en Australie, ce qui fait que la découverte représente un double mystère, a admis le professeur Hans Zimmer apparemment désemparé par les fouilles, de l’Université d’Adelaïde.

« L’année dernière, la découverte sur le site archéologique d’Uluru nous a pris par surprise, mais celle-ci est encore plus incroyable, » a-t-il admis, visiblement abasourdi. « En théorie, un hominidé de cinq mètres de haut ne peut pas exister. Comment cela a-t-il pu se produire? Comment c’est possible ? Bien que cette découverte est fascinante, nous avons plus de questions que de réponses, »reconnaît-il.

squel2

La découverte d’un squelette humain de 5 mètres de haut près d’Ayers rock est le plus gros squelette humain jamais découvert et laisse les scientifiques avec « plus de questions que de réponses » a reconnu Hans Zimmer, professeur d’archéologie à l’Université d’Adelaide.

Certains experts ont émis l’hypothèse que le spécimen aurait souffert d’un cas extrême de gigantisme, une condition provoquée par la surproduction d’hormones de croissance, une théorie que le professeur Hans Zimmer rejette comme une « pure spéculation ».

« Seules de plus amples recherches peuvent nous aider à percer le mystère concernant cette anomalie de la nature. Jusqu’à ce que nous ne trouvions plus de restes de squelettes, nous ne devrions pas nous précipiter dans des explications dangereuses », a-t-il déclaré aux journalistes locaux. « Nous avons trouvé plusieurs squelettes incomplets, dont les os étaient aussi d’une taille gigantesque. Il semblerait qu’une catastrophe majeure a complètement emporté toutes les traces de cette civilisation perdue et inconnu, » note-t-il.« Ce spécimen n’est apparemment pas unique, ce n’est qu’une question de temps avant de découvrir d’autres spécimens similaires, » croit-il fermement.

Le site archéologique d’Uluru, exhumé en 2014 par une équipe de chercheurs de l’Université nationale australienne, a mené à la découverte d’une civilisation mégalithique jusqu’alors inconnue qui pourrait aider à résoudre le mystère de cette découverte.

« Nous avons découvert en février dernier un bloc mégalithique dont il est estimé que son poids approximatif est de 80 tonnes. Les qualités du basalte contenues dans le monolithe se trouvent à 200 km du site. Comment ont-ils déplacer des centaines de blocs sur plusieurs kilomètres dans le désert? Quelles technologies cette civilisation a-t-elle bien pu utiliser? Nous ne pouvons pas répondre à ces questions avec satisfaction à l’heure actuelle, », admet John Thomas Buckler, le chef archéologue qui a effectué les fouilles en 2014.

squel1

Certains spécialistes croient qu’une catastrophe majeure a provoqué la destruction de la civilisation d’Uluru, transformant toute cette région fertile en désert stérile.

« Les dépôts ferreux sont trouvés partout dans le désert australien, ce qui prouve peut-être l’impact d’une météorite dans la région », explique le chercheur basé à Sydney, Allan DeGroot. « L’analyse des dépôts géologiques a confirmé qu’un gigantesque impact s’est produit dans la région il y a 3500 ans », admet l’expert principal. « La destruction catastrophique révélée par des traces de vitrification et des niveaux élevés de radioactivité dans les ruines du site archéologique d’Uluru nous incitent clairement à songer que les deux événements sont intimement liés », conclut-il.

Les qualités radioactives des restes du squelette ont extrêmement compliqué les travaux des scientifiques, mais l’équipe de Hans Zimmer espère qu’une coopération internationale avec d’autres grandes universités pourrait aider à résoudre l’énigme du géant.

Source : World News Daily Report

Image à la Une : Le géant de 7 mètres 40 au musée Jungfrau

Source Image à la Une : http://bibleetdecouvertes.free.fr/textes/geants1.html#

Le 29/07/15 by Francky

Publicités

Medvedev: non, la Russie ne lutte pas pour « sauver Assad » en Syrie

INTERNATIONAL

12:38 17.10.2015URL courte
455268845

Dans sa lutte contre le terrorisme en Syrie, la Russie défend ses propres intérêts, selon le premier ministre russe.

La Russie combat en Syrie non pour protéger des leaders concrets, mais pour défendre ses intérêts nationaux en luttant contre le terrorisme, a déclaré samedi le premier ministre russe Dmitri Medvedev dans une interview accordée à la chaîne télévisée Rossia-1.

Accusé de soutenir le président Bachar el –Assad, plus que de défendre les intérêts de Moscou, le chef du gouvernement russe a répondu: « C’est tout à fait faux. C’est au peuple syrien de décider qui dirigera son pays. La population syrienne est multinationale, multiconfessionnelle et complexe. Donc,  c’est au peuple de choisir son président ».

« Actuellement, nous partons du fait qu’Assad est le président légitime. D’ailleurs, j’ai visité la Syrie et j’ai vu comment le pays vivait avant la guerre. Je voudrais vous dire que c’était un Etat normal, suffisamment moderne. Un Etat pacifique, vous avez absolument raison.  Un Etat où personne ne détruisait les monuments et où l’économie fonctionnait », a-t-il indiqué.

« Alors qu’à présent, ce qui se passe en Syrie dépasse l’entendement », a déploré le chef du gouvernement russe.

Il a rappelé la position annoncée par le président russe. « Il est évident que si les terroristes ne sont pas éliminés dans ce pays (Syrie, ndlr) ils viendront en Russie. Deuxième raison, c’est que les autorités légitimes nous ont adressé une demande (d’intervenir en Syrie, ndlr). Voilà, c’est notre position », a souligné le premier ministre.

Selon lui, la Russie, les Etats-Unis et tous les pays intéressés à la paix dans cette région et en Syrie doivent évoquer en priorité les questions politiques.

« Peu importe qui sera le dirigeant. Mais nous ne voulons quand-même pas que ce soit l’EI qui dirige la République syrienne? Ai-je raison?  Il doit s’agir d’un pouvoir civilisé et légitime. C’est justement ces problèmes que l’on devrait évoquer », a conclu le chef du gouvernement russe.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151017/1018902198/syrie-russie-lutte-terrorisme.html#ixzz3orekCcYI

Allah de l’Islam ou Jésus? Par Rick Mathes.

Le 17/03/2010
À lire, cette note plutôt courte mais très informative!

La religion Musulmane est la religion qui connaît la plus forte croissance
par personne aux États-Unis, particulièrement dans les minorités!!!

Le mois dernier, j’ai suivi une session de formation annuelle qui est
exigée pour le maintien de mon autorisation de sécurité de prison d’état.
Pendant la session de formation, il y avait une présentation par trois
orateurs représentant la foi Catholique, Protestante et Musulmane. Ils ont
tour à tour expliqué leurs croyances. J’étais particulièrement intéressé
par ce que l’Imam Islamique avait à dire. L’Imam a donné une grande
présentation sur l’essentiel de l’Islam accompagné d’une vidéo.

Après les présentations, il y avait une période de questions et de
réponses.

Lorsque ce fut mon tour, j’ai posé ma question suivante à l’Imam :

« Corrigez-moi s’il y a erreur, mais j’ai compris que la majorité des Imams
et des ecclésiastiques Islamistes ont déclaré le jihad « la guerre Sainte »
contre les infidèles du monde. En tuant un infidèle, ce qui est un ordre à
tous les Musulmans, ils sont assurés d’une place au ciel. Si c’est le cas,
pouvez-vous me donner la définition d’un infidèle?»

Il n’y avait aucun désaccord avec mes déclarations et, sans hésitation, il
a répondu :

« Les non-partisans! »

J’ai donc répliqué :

« Alors, si j’ai bien compris, on a ordonné à tous les disciples d’Allah de
tuer ceux qui ne sont pas de votre foi, ainsi ils iront au Ciel.. Est-ce
ainsi ou corrigez-moi ? »
L’expression autoritaire sur son visage a changé comme celui d’un petit
garçon qui venait de se faire prendre la main dans le sac. Il a timidement
répondu :
« Oui ».
J’ai donc continué:

« Eh bien monsieur! Je peux à peine imaginer le pape Jean Paul II demander
à tous les Catholiques de tuer tous ceux de votre foi ou le docteur Stanley
demander aux Protestants de faire la même chose pour aller au Ciel! »

L’Imam était muet.

J’ai continué: « J’ai donc cette difficulté à être votre ami quand vous et
vos frères ecclésiastiques disent à vos disciples de me tuer.» Selon le
verset du Coran sourat Altawba (9) 29 « Combattez ceux qui ne croient ni en
Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager
ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux
qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs
propres mains, après s’être
humiliés.»

Laissez-moi vous poser une autre question :

«Aimeriez-vous mieux votre Allah qui vous demande de me tuer pour aller au
Ciel ou mon Jésus qui me dit de vous aimer
parce que je vais au Ciel et qui veut aussi que vous soyez avec moi! »..

Vous auriez pu entendre une épingle tomber pendant que l’Imam penchait sa
tête dans la honte.

Inutile de vous le dire que les organisateurs et promoteurs « de la
Diversification » qui ont organisé le séminaire n’étaient pas heureux
envers Rick Mathes d’avoir exposé la vérité sur les croyances Musulmanes.
Je pense que l’on devrait exiger à tous les Canadiens et tous les
Américains de lire ceci, mais avec le système de justice libéral, les
médias libéraux et l’ACLU, il n’y a aucune chance que ça parvienne au grand
public.

S’il vous plaît, diffuser ce texte sur tous vos contacts de courrier
électronique.

C’est une histoire vraie et l’auteur, Rick Mathes, est un chef bien connu
dans les ministères des prisons.