Association d’églises: une formule pyramidale bien organisée

  • L’obligation des assemblées à payer leur dîme à l’association : La formule pyramidale du fonctionnement des assemblées déjà en place par tradition, n’est pas sans rappeler cette douloureuse époque de l’âge des ténèbres de la domination du clergé catholique en Europe, que l’on a appelé MOYEN-ÂGE, période désignant strictement l’Europe, car le monde en périphérie n’a pas eu connaissance de ce phénomène temporel. La réforme est aussi un phénomène européen. Bien qu’il a eu l’apparence de redonner le libre-arbitre aux populaces, il n’en demeure pas moins que les problèmes de fonds se sont perpétués au fil des siècles : l’église-pyramide, selon le modèle de l’empire romain. Les églises se sont donc constituées en réseaux, selon l’adhésion philosophique biblique des penseurs de la réforme. Aujourd’hui, nous avons plusieurs fédérations et associations d’églises, selon leur dénomination respective. Dans le cas qui nous préoccupe, l’AEBEQ est une association d’églises baptistes, et fait partie aussi d’une association plus grande qu’elle, regroupant, à mon souvenir, près de 140 associations. Il s’agit donc d’une très grosse entreprise à gérer, ainsi que des obligations financières qui vont du simple membre officiel, passant par les associations membres, jusqu’à la direction de l’association pancanadienne et internationale. Chacune des associations a ses propres fonctionnements et ses églises sous sa direction. Chaque association est redevable à l’association plus grande qu’elle. Chaque église est redevable à son association, puis chaque membre officiel est redevable à son église. C’est ainsi, très brièvement, que le mouvement évangélique fonctionne. J’ai pris énormément de raccourcis, mais c’est pour alléger le texte.
  • Ainsi, chacun paye sa part, mais c’est toujours les poches des membres de toutes les églises qui payent. Nous assistons à une reprise du fonctionnement de nos sociétés, avec ses paliers de gouvernements, exactement comme le modèle sociétal. Sommes-nous sortis du monde? Il semble que non. Nous faisons un copié-collé du système séculier, et nous érigeons notre microcosme social à l’intérieur d’une méga-association d’églises. Nous reproduisons les mêmes schémas et nous appelons ça ÉGLISE DE CHRIST. Personnellement, je ne crois pas que nous nous soyons détachés de la papauté autant que l’on s’en vante. Ainsi, est-il normal que le simple membre officiel figurant sur la liste de membre de son assemblée, paye sa dîme et son offrande pour les divers ministères de l’église locale et les projets de son association? Ensuite, cet argent est redistribué selon les projets de l’association et sa cotisation comme membre de la méga-association, sans compter les projets, les salaires, les bureaux et tous les autres frais de voyages outre-mer et les frais afférents d’une méga-entreprise. Le nécessiteux trouve-t-il sa juste place parmi les priorités? Permettez-moi d’en douter. Bien entendu, on se justifiera en claironnant un peu partout que l’association exerce des œuvres caritatives d’envergures, mais en se créant des emplois sur le dos des membres officiels qui, dois-je le rappeler, n’a pas le droit de réplique dans les affaires pastorales, puisque le pasteur est son chef. Dois-je rappeler aussi que le membre officiel, durant le culte, ne peut intervenir sur la prédication erronée de son pasteur? Dois-je rappeler aussi que le membre officiel, à part son engagement à donner, n’est rien d’autre qu’un remplisseur de chaises où on lui dit de se tenir debout, puis assis, selon le bon vouloir du conducteur de culte le dimanche matin? Il est donc un participant actif financièrement, mais un spectateur passif de tout ce qui se fait autour de lui.
Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent sur mon cœur que le Seigneur suscita en moi un désir de le servir d'une manière particulière. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre les faux bergers; des avertissements contre les faux ministères; des dénonciations sur les œuvres mauvaises et enfin, des exhortations sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments servent à l'édification de l'Église. Je suis un des nombreux outils que le Seigneur utilise. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent pour lui d'un cœur droit et vaillant et je félicite tous ces ministères diversifiés à travers le monde qui servent, à leur manière, le corps de Christ pour son édification et pour affermir la foi des uns et des autres. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s