Nelson Plourde, l’arnaqueur du métro de Montréal

Nelson Plourde, recherché en vertu d’un mandat d’arrestation

Montréal, 29 juillet 2015 – Les enquêteurs du module des fraudes générales du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sollicitent l’aide du public afin de localiser un suspect visé par un mandat d’arrestation et qui récidive actuellement en matière de fraude.

Nelson Plourde, 37 ans, est recherché pour plusieurs dossiers de fraudes. Il aurait fait plusieurs victimes près des stations de métro (principalement Frontenac et Joliette) sur le territoire de Montréal. Il aborde ses victimes en prétextant connaître une faille dans le système bancaire et dit vouloir leur en faire profiter.

Le suspect est un homme blanc, qui mesure 1,75 m (5′ 9 ») et pèse 77 kg (170 lb). Il a les cheveux bruns rasés.

Si vous l’apercevez, communiquez immédiatement avec le 911. Les informations permettant de localiser ce suspect peuvent aussi être communiquées de façon anonyme et confidentielle à Info-Crime Montréal au 514 393-1133.

-30-

Relationniste en devoir
Section des communications et relations médias
SPVM
514 280-2777

Alexandre Heimig contre le reste du monde

Ce qui suit, date du mois d’août 2015. Nous sommes présentement à l’aube du mois de décembre.

 

Je n’ai pas tout publié tout ce que j’ai accumulé sur l’affaire Ignerski, mais cela se fera lors du GALA des prix Charles Latent, qui se tiendra à la fin décembre.

 

Alexandre Heimig

3 h · Modifié ·

LE GROUPE DE L ENLEVEMENT DE L EPOUSE RECOIS ACTUELLEMENT DES CALOMNIES NON FONDE VOICI LA POLITIQUE DE LA PAGE DONT JE SUIS L ADMINISTRATEUR DEPUIS LE DEBUT

PREMIEREMENT ON A JAMAIS DEMANDE D ARGENT CLAUDE QUI EST VENU TRES TARD DANS LE GROUPE N A JAMAIS DEMANDER QUOIQUE CE SOIT A PART DES PRIERES JUSTE POUR INFO
MAIS JE TROUVE CE FRERE COURAGEUX GENEREUX ET IL EST APPRECIE POUR SON ENSEIGNEMENT QUE NOUS PARTAGEONS AINSI QUE D AUTRE PRESONNES COMME HENRI VIAUD MURAT MARIO MASICOTTE JONATHAN CAHN MARK BLITZ PIERRE GILBERT JOEL NADON ETC ETC

LE GROUPE EST OUVERT A TOUS CEUX QUI SONT DESIREUX DE COMPRENDRE LES ECRITURES AVEC LA MENTION QUE NOUS PREFERONS AVOIR DES MEMBRES QUI ONT LA MEME COMPREHENSION ET CONVICTION CONCERNANT L ENLEVEMENT DE L EPOUSE DE CHRIST

LES PERSONNES QUI SONT TROP DANS LES REVES DANS DIEU M A PARLE NE SONT PAS ADMIS DANS LE GROUPE

LES PERSONNES QUI NONT PAS LA MEME CONVICTION DOIVENT SE TROUVER UN AUTRE GROUPE APPROPRIE A CE QU ILS CROIENT

LES DEBORDEMENT DANS LES CONVERSATIONS SE VERONT SUPPRIMES DU GROUPE

LES ADEPTES DE KEVIN GALL DE SHORA KUETU DE MORGAN PRIEST DE PASCAL KETHER DE JEAN MICHEL CRAVANZOLA ET DE PATRICK GALARNEAU SONT DES INDESIRABLES ET NE SONT PAS ADMIS SUR NOS PAGES

LES MOQUEURS LES LACHES LES REBELLES CEUX QUI VEULENT SE VENGER CEUX QUI PERTUBENT PAR UNE MAUVAISE CONDUITE NE SONT ADMIS SUR NOS PAGES

QUE DIEU BENISSE LES PERSONNES DE BONNES VOLONTE ET QU IL FERME LA BOUCHE A CEUX QUI MEDITENT LE MAL

Haut du formulaire

Je n’aime plus · Commenter · Partager

Enfant De Dieu Amen

J’aime · Répondre · 3 h

Charles Sonia Excellent!!!

J’aime · Répondre · 2 h

Rose Martin parfait, rien à redire

J’aime · Répondre · 1 · 2 h

Diane Bornais Bien dit!

J’aime · Répondre · 2 h

Christiane Vachaudez Cornelis Oui ! Je vais regarder qdmm dans mes contacts si y aurait ses noms!

J’aime · Répondre · 2 h

Philippe Boulet Amen! j’y suis, j’y reste ! Celui qui persévérera jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé (Matthieu 10:22, 24:13; Marc 13:13)

J’aime · Répondre · 2 h

Alexandre Heimig cest passage concerne le peuple d’Israel

J’aime · Répondre · 1 · 2 h

Philippe Boulet Oui mais élus ou rachetés, nous sommes le Peuple de Dieu, non? Frères et soeurs en Christ… personnellement, je préfère persévérer dans les voies du Seigneur plutôt que de tomber dans l’apostasie… Je ne suis pas un érudit mais j’ai hâte d’être enlevé pour apprendre -entre autre- à faire du cheval pendant 7 ans et revenir avec Le Seigneur en Gloire sur un cavalier blanc…

J’aime · Répondre · 1 · 1 h

Votre réponse…

 

Chantal Vapoteuse

J’aime · Répondre · 2 h

Chantal Vapoteuse

J’aime · Répondre · 2 h

Jose Manuel Santos AMEN

J’aime · Répondre · 1 h

André Lafleur Amen

J’aime · Répondre · 14 min

L’aplat-ventrisme de nos élus

Cet article se veut une ironie, mais à peine, puisque nous sommes toujours étonnés de jour en jour, chaque fois que l’on nous fait passer à travers la gorge notre xénophobie et notre racisme crasse, nous citoyens sans voix du Québec et de la France.

 

Au Québec, nous avons eu la commission Bouchard-Taylor, en 2007 et 2008. Un philosophe et un sociologue qui, pendant des mois, ont entendu les différents mémoires rédigés par des groupes ou des individus de différents horizons partout au Québec.

 

Cette commission (de consultation, et non une commission d’enquête avec pouvoir de contrainte) aura pour mandat4 :

  • de brosser le portrait des pratiques d’accommodement qui ont cours au Québec ;
  • d’analyser les enjeux qui y sont associés en tenant compte des expériences d’autres sociétés ;
  • de mener une vaste consultation sur ce sujet ;
  • de formuler des recommandations au gouvernement pour que ces pratiques d’accommodement soient conformes aux valeurs de la société québécoise en tant que société pluraliste, démocratique et égalitaire.

D’emblée, le premier ministre énonçait trois valeurs ne pouvant pas faire l’objet d’accommodements :

  • l’égalité entre les hommes et les femmes ;
  • la primauté du français ;
  • la séparation entre l’État et la religion.

 

Toutes sortes d’accommodements déraisonnables furent accordés à des groupes minoritaires éthnico-religieux. Par exemple:

  • le port d’un couteau d’un jeune sikh à l’école secondaire. Une chance, la religion sikh ne dicte pas le port d’une arme à feu!
  • Les juifs d’Outremont réclamant des vitre givrées pour un centre de conditionnement physique pour femmes, afin que les hassidiques, en pleine classe de cours de leur religion dans une école juive juste en face de ce centre de conditionnement, ne puisse voir de femmes.
  • des musulmans qui refusent d’être servis par des femmes fonctionnaires
  • des juifs qui refusent d’utiliser l’électricité le vendredi soir lorsqu’un infirmier ou infirmière (dépendamment si le client juif est un homme ou une femme), doit venir à la résidence juive pour y offrir des services à domicile.

 

Ce sont quelques exemples qui illustrent un certain malaise de la part des canadiens-français de souche envers ces communautés qui refusent l’intégration. Mais bien entendu, sous le gouvernement libéral, ce sont les canadiens-français de souche qui sont intolérants.

 

Le discours des politiciens est encore plus prononcé aujourd’hui. On parle maintenant de ceux qui se réclament d’un nationalisme québécois comme des racistes et des xénophobes crasses et ignorants. Cette condescendance qui n’est même plus voilée de la part de cette fausse élite bien-pensante, ne fait qu’exacerber la colère de plusieurs envers les communautés culturelles à caractère religieux.

 

La gauche socialiste a toujours chercher le beau rôle, soit, celui de l’acceptation du n’importe quoi. Cela passe bien dans l’opinion publique.

 

Pour se faire, pourquoi ne pas délirer un peu, car ceux qui dénoncent, avertissent et exhortent à la prudence, sont toujours ceux qui ont torts, même s’ils ont raison.

 

Je propose donc que l’on propose ceci à nos élus, afin de ne pas froisser nos minorités ethnico-religieuses:

  • Retirer tout signes ostentatoires représentants Noel
  • Plus le droit d’afficher ses lumières de Noel sur son balcon
  • On ne doit pas voir le sapin de Noel d’une résidence, à partir de l’extérieur, sinon, une contravention sera émis aux fautifs.
  • Les commerçants n’auraient plus le droit de vendre des produits de décorations de Noel ni de faire la promotion de Noel.
  • Interdiction de faire des bonshommes de neige avec ses enfants sur son terrain du côté de la rue. Seul, le bonhomme de neige dans sa cour sera permis, sauf si un voisin de minorité ethnico-religieuse y impose une injonction de la cour municipal.
  • Interdit de chanter le Minuit Chrétien en publique, sauf dans les églises, portes fermées. On ne doit pas entendre le son des chants chrétiens.
  • Abolir les vacances de Noel et les remplacer par le Roch Hashana et le Ramadan dans notre calendrier scolaire.
  • Comme pour les personnes handicapées dans tout bâtiment régis par la loi à cet effet, prévoir dans les devis d’architectes, des locaux de prières et lieux de cultes pour les différentes religions, sauf le catholicisme et les évangéliques.
  • Retirer des ondes l’émission pour enfants-adolescents RAMDAM de Télé-Québec et la remplacer par une émission télé pour enfants musulmans qui s’appellerait RAMADAN.
  • Changer le nom de Télé-Québec pour Télé-multiethniques
  • Chaque télé-série devra représenter les différentes communautés ethniques par des acteurs personnifiant au moins un religieux par communauté.
  • Abolir les rues marchantes de Montréal pour le commerce, afin de les remplacer par des rues où on se prosterne pour prier vers la Mecque.
  • Interdire le bikini dans les lieux publics.
  • Retirer les permis de conduire des femmes.
  • Retirer toutes publicités où des femmes sont affichées de manière sexy afin de ne pas offenser nos minorités ethnico-religieuses.
  •  Abolir les chances de promotions des femmes à des postes de directions. Le cas échéant, l’entreprise pourrait se voir imposer une amande salée.
  • Interdiction de critiquer la religion de n’importe quelle minorité ethnico-religieuse. La critique de la religion chrétienne sera tolérée et permise. Le cas échéant, il est possible que l’accusé pris en faute ait un casier judiciaire.
  • Les critiqueux de l’Islam ou d’une autre religion, sauf la chrétienté, seront fichés et porteront un bracelet électronique et consigné à résidence, exception spéciale pour les obligations, comme le travail, aller chercher les enfants, les rendez-vous à l’hôpital…
  • La fête de Pâques sera aboli.
  • interdiction du prosélytisme d’une religion chrétienne sous toutes ses formes.
  • changer le zonage des églises chrétiennes dont l’assistance ne sera pas assez nombreuse.
  • retrait des avantages fiscaux attribués depuis toujours aux églises chrétiennes.
  • Interdiction pour les chrétiens d’évoquer la Bible en publique, surtout si des versets bibliques dénoncent l’homosexualité ou affirme la primauté et la souveraineté de Dieu sur la création.
  • La conversion des athées au christianisme sera possible et permise, mais ne doit pas être le résultat d’une quelconque forme de prosélytisme.
  • Interdiction de vendre des bibles.
  • Interdiction de donner des bibles sur la rue ou dans les écoles.
  • retirer le droit de marier de la part des clergés chrétiens.
  • mesure de restriction pour limiter les lieux de cultes chrétiens.
  • La nourriture casher et halal seront les seuls produits vendus sur le marché.
  • Les employeurs devront accommoder les employés juifs et musulmans, ainsi que d’autres religions sauf chrétiennes, afin de leur permettre de célébrer leurs fêtes religieuses, obtenant les congés nécessaires et payer par les contribuables.
  • Prévoir une charte limitant les dispositions de la charia que l’on accordera aux communautés musulmanes, afin qu’ils puissent exercer leur propre justice, mais dans les cadres de la législation québécoise.

 

Conclusion

On peut évoquer de nombreuses autres niaiseries du genre. Bientôt, on risque de se retrouver avec ce genre de lois iniques et complètement absurde. L’aplat-ventrisme de nos élus est si proéminent et ce, afin d’attirer le vote éthnique, car on ne peut plus compter sur les xénophobes racistes de plusieurs canadiens-français de souche.

 

 

Patrick Galarneau

Les signes de la bête qui ressuscite

APOCALYPSE DE JEAN:
 
Lorsque l’apôtre Jean a reçu la révélation finale, c’est aux chrétiens des cités d’Asie Mineure que la révélation s’adressait de manière directe et sans équivoque.
 
À qui cette révélation s’est adressée en tout premier lieu, après l’apôtre Jean? Je le répète: AUX CHRÉTIENS DES SEPT CITÉS D’ASIE MINEURE.
 
Pourquoi?
 
L’Asie Mineure est l’endroit où la bête allait détruire et vaincre les chrétiens, après qu’ils eurent terminé leur témoignage, en 1453, mais la prophétie d’Apo.11.8 ne commence ni ne se termine dans un temps court, bien que l’on précise un témoignage de 1260 jours. On en reparlera ultérieurement.
 
Le massacre des chrétiens par la bête s’est faite lors des prémices de l’Islam, en 637. La conquête aurait aussi entraîné la signature de la Convention d’Omar en 637, qui décrit les droits et les restrictions des Chrétiens et des Juifs vivant sous l’autorité musulmane et leur conférant le statut de dhimmis (des règles strictes, dont celles de ni acheter ni vendre sans l’autorisation du calife, qui représente le faux prophète). Ce n’est qu’en 1096 que les catholiques reprirent temporairement Jérusalem, massacrant les musulmans, mais aussi des juifs. D’abord, la cité d’Antioche, une cité où le christianisme s’est propagée, et plus tard, en 1099, à Jérusalem, les catholiques reprirent les cités perdues aux mains des musulmans. Il s’agit de la première croisade. 
C’est sous Saladin, chef suprême des musulmans, qui reprit la ville de Jérusalem, détruisant les églises et qui est célèbre pour avoir reprit aussi la Mosquée d’Al-Aqsa, qui fut érigée aux temps de la première conquête de Jérusalem, par les musulmans. Après leur victoire, les musulmans redonnèrent du lustre à la Mosquée d’Al-Aqsa, toujours active aujourd’hui.
Rappelons l’importance de cette Mosquée: érigée au 7ième siècle, elle fut construite sur un lieu symbolique: le Temple de Salomon.
Si l’Asie Mineure était chrétienne, elle s’est refroidie avec les siècles, se cristallisant dans le temps, séduite par les dogmes de l’empire romain d’Orient. Elle s’est refroidie, fut jugée, puis condamnée à l’éradication. Et c’est par cette bête, qui a détruit les chrétiens de Jérusalem, que Constantinople et toute l’Asie Mineure, berceau du christianisme, fut vaincue.
La bête blessée à mort serait, à mon humble avis, la Turquie et l’empire Ottoman, dont la blessure est apparue au cours du 18ième siècle, l’empire se désagrégeant au fil du temps, pour finalement rendre l’âme lors de la première guerre mondiale. C’est au cours de cette première grande guerre d’ailleurs que la notion d’empire tomba, que ce soit au Japon, en Chine, en Allemagne, ou les rêves de Bénito Mussolini de reformer l’empire romain de l’antiquité, alors qu’il était le DUCE de Rome.
La résurrection de la bête est en train de se faire sous nos yeux. L’Islam se réveille de son long sommeil, lui qui a subit l’affront d’être sous la domination occidentale. Les pays de l’Islam ont réussit, dans les années 60 entre autre, à obtenir leur indépendance. L’Islam a pu prospérer, non pas économiquement, mais dans la propagation de son idéologie néfaste un peu partout dans le monde.
Beaucoup de commentateurs, de théologiens et d’érudits bibliques ont cru qu’il s’agissait de la résurrection de l’empire romain, mais cela s’avère faux. L’empire romain n’a jamais sombré en réalité, puisque lors des conquêtes germaniques en l’an 410, Rome n’a pas été détruite, au contraire: les germains se sont romanisés. Rome a plutôt prit une tangente différente. Le clergé de l’église catholique a usurpé la notion d’empereur romain et cela est toujours valide aujourd’hui, tant au sens symbolique que de son impact sur les peuples occidentaux, dont l’héritage s’est perpétué au-delà de l’antiquité, du Moyen-Âge ou des siècles de réformations et des lumières.
L’Islam fut embouteillé et restreint dans ses tranchées lors des occupations et de la colonisation des différents peuples de l’Occident, dont la France, le Royaume-Uni, l’Espagne ou l’Allemagne. Cette décolonisation a fait émerger à nouveau cette bête, qui n’est ni l’empire romain ni un individu.
Le faux prophète renaît de ses cendres, par ses enseignements qui se font un peu partout dans le monde, où le mal se répand.
Nous reviendrons sur cette histoire d’amalgame, car il y a bel et bien amalgame dans l’Islam, bien que nos politiciens et les gauchistes socialistes tentent de nous en dissuader.
Patrick Galarneau

Les attentats de Paris mettent Daech en grande difficulté

Des soldats irakiens brandissent le drapeau de l’État islamique qu'ils viennent de saisir après des combats à Anbar le 26 juillet 2015 | REUTERS/Stringer

Des soldats irakiens brandissent le drapeau de l’État islamique qu’ils viennent de saisir après des combats à Anbar le 26 juillet 2015 | REUTERS/Stringer

Selon un journaliste spécialiste de l’État islamique et de son idéologie, les massacres de vendredi 13 novembre sont le signe d’une perte de contrôle de l’organisation sur ses troupes ou d’un changement de stratégie imbécile.

Le journaliste Graeme Wood avait publié une enquête d’une grande profondeur sur l’idéologie et l’imaginaire de l’État islamique dans The Atlantic il y a quelques mois. Il apris la plume dans Politico le 14 novembre après les attentats de Paris et Saint-Denis. Et, selon ce grand spécialiste du djihadisme et de Daech, ces attaques meurtrières sont, malgré le bilan effroyable et les douleurs engendrées, loin de marquer une victoire de l’EI.

Il présente l’alternative suivante: soit les tueries du 13 novembre montrent que l’état-major de l’État islamique est désormais débordé par certains éléments de sa base, soit l’organisation islamiste a radicalement changé sa stratégie, perdant tout sens des réalités militaires.

Communication artisanale

L’analyse du communiqué signé par l’EI pour revendiquer la paternité des massacres dévoile des éléments soutenant la première hypothèse. Ainsi, aucun des faits retranscrits dans ce texte n’est nouveau à quiconque a suivi les événements. Surtout, l’organisation guerrière n’a pas pour le moment divulgué de vidéos des assaillants évoquant le crime qu’ils s’apprêtaient à commettre, ni de photos de ceux-ci, contrairement à son habitude.

Cette déclaration incendiaire a, de plus, un aspect artisanal qui cadre mal avec le soin que Daech apporte généralement à sa communication. Enfin, Graeme Wood remarque que la présence de Français dans les dernières opérations contredit, au moins partiellement, la propagande habituelle de l’État islamique. Ses publications officielles enjoignent en effet les «croyants» à faire leur «hijrah» (hégire en français, c’est-à-dire un exil) vers «Dar al islam», la terre des musulmans, et à ne prendre les armes dans leurs pays de résidence que s’ils sont dans l’impossibilité de rejoindre l’État islamique. Cette fois-ci, l’EI aurait donc été dépassé par le zèle et l’indiscipline de cellules devenues trop autonomes.

Position intenable

Il n’est cependant pas exclu de penser que la direction de Daech ait changé d’option. Mais si tel est le cas, les dirigeants de l’EI ont mis leur fragile puissance dans une position intenable. Les efforts militaires occidentaux devraient rapidement s’intensifier sur les territoires tenus par la soldatesque salafiste. L’actualité pourrait même voir dans un avenir proche une intervention de grande ampleur se dessiner en Syrie et en Irak.

Or, si l’EI s’est fréquemment vanté de vouloir s’en prendre directement aux «croisés», la réalité est que le califat autoproclamé cherche avant tout à construire un État viable fondé sur la charia. Construction qui résisterait mal à un tel assaut selon toutes vraisemblance, d’autant que les armées de Daech éprouvent déjà les pires difficultés devant les combattants kurdes.

Shadi Hamid, auteur du livre Temptations of Power sur les mouvements islamistes, a donné son avis sur la question dans un tweet le 14 novembre: «La volonté de construire un État et le messianisme apocalyptique ont coexisté à l’intérieur de l’EI dans une tension difficile. Peut-être qu’hier le dernier a éclipsé le premier.»