Le blasphème contre le Saint-Esprit

Cette demande au sujet du blasphème contre le Saint-Esprit est récurrente. J’ai donc décidé d’enregistrer une vidéo sur le sujet et de l’expliquer de la manière la plus simple qui soit possible.

 

Sachez qu’il est impossible aux croyants de commettre ce péché impardonnable, car il s’agit de l’insulte suprême, soit celle de rejeter volontairement Christ et de s’y opposer farouchement (Mc.3; Hé.10.25-30).

 

Il y a aussi le contexte des événements dont il faut tenir compte: lorsque Jésus parle de ce péché impardonnable, cela se passe pendant les derniers jours de l’ancienne alliance et non dans la nouvelle. Ceci est adressé à des juifs de la génération de Jésus et non à des non-juifs ou des non-juifs de générations ultérieures. Jésus s’est adressé à des scribes et des pharisiens qui connaissaient très bien les prophéties au sujet du Messie et ce qu’il allait accomplir. C’est donc en toute connaissance de cause que ces juifs instruits de la Torah, ont rejeté Christ, de manière à ce que, jamais ils ne puissent obtenir une seconde chance de pardon et de rémission des péchés.

 

Cette génération de juifs a goûté à la lumière et ont été sanctifié par la simple présence de Christ parmi eux, parmi leur génération bien spécifique. Ils ont quitté volontairement ce RASSEMBLEMENT (Hé.10.25), car ils n’en ont jamais fait parti. Ils ont quitté la présence de Dieu en refusant le fils, CHEF SUPRÊME, premier-né et héritier de la création, afin de se soumettre volontairement à la loi mosaïque et continuer dans les sacrifices annuels qui ne réforment pas l’être intérieur.

 

Il s’agit de l’insulte suprême. Une insulte qui foule le sang de Christ, le sang du sacrifice ultime, aux pieds de leur créateur. Aucun pardon ne peut leur être accordé.

 

Publicités