Les uns les autres: une notion qui s’est perdue au détriment du pouvoir central.

Chez les tous premiers chrétiens, la notion « LES UNS LES AUTRES » n’était pas une décoration néo-testamentaire, mais une pratique de cœur. Chacun était participant dans le corps de Christ. Tous mettaient en commun ce qu’il possédait, pour le bien commun et pour les besoins des uns et des autres. Les premiers chrétiens ne possédaient pas les écrits du N-T que nous avons si facilement en main et dans plusieurs versions. On a même les versions électroniques et nous pouvons passer beaucoup de temps à lire, étudier et en faire une exégèse approfondie si le cœur nous en dit. Les premiers croyants étaient sur le terrain. Ils se réunissaient chaque jour et persévéraient dans l’enseignement des apôtres. Ils mangeaient ensemble, chantaient des cantiques. L’un avait une parole de sagesse. L’autre avait une parole d’encouragement. Ils étaient en relation.

 

Or, qu’en est-il aujourd’hui? Nous sommes bien installé dans notre confort à consommer de tout et parfois même, on l’obtient instantanément en ligne. On peut ne plus se lever pour aller se procurer ce dont nous désirons. Puis, le dimanche matin, nous croyons faire notre devoir de chrétien fidèle en se rendant au bâtiment que l’on nomme faussement « ÉGLISE », afin de s’asseoir et entendre une prédication pendant 45 minutes. On se lève pour les chants et on donne notre offrande dans un panier qui vient vers nous. On peut même faire nos dons en ligne ou en retrait directe. Une fois le « SERVICE CULTUEL » terminé, on se lève et on va chacun vaquer à nos occupations. Pour l’occasion, on s’est bien vêtu. On a mis toute notre attention sur notre apparence en ce dimanche matin. Comme d’habitude, on s’est assis à la même place.

 

Je suis donc un fidèle chrétien car chaque dimanche, je me rend au bâtiment, bible sous le bras, vêtu de mon plus bel habit. On me reconnaît comme chrétien, car j’ai l’allure qui l’indique. Mais à l’intérieur de ma personne, suis-je en relation avec Dieu? SI oui, comment cela se fait-il que ça ne paraisse pas dans mes relations avec les autres?

 

Publicités