Volte-face de l’AEBEQ et son pantin de Victoriaville, Benoît Rancourt

Benoît Rancourt, pasteur de l’église baptiste de Victoriaville:

«On a hâte que toute la lumière se fasse»

 

Le pasteur Benoît Rancourt

REACTIONS. Dans la tourmente, l’Église baptiste évangélique de Victoriaville préfère jouer de prudence puisque l’affaire se retrouve devant les tribunaux. Voilà pourquoi l’organisation se retient de formuler une reconnaissance ou des excuses publiques que réclament les présumées victimes de corrections physiques.

 

Suite de l’article ici:

http://www.lanouvelle.net/Actualites/2016-06-13/article-4557838/%26laquo%3BOn-a-hate-que-toute-la-lumiere-se-fasse%26raquo%3B/1

 

 

Patrick Galarneau

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s