L’humilité

Très court article, car il n’y a pas à élaborer autant que sur les manifestations d’orgueils dont nous sommes les détenteurs de la palme d’or, tous et chacun.

 

En effet, je peux rédiger une quantité de livres sur l’orgueil, mais je ne pourrais le faire sur l’humilité, ne serait-ce qu’un seul chapitre. Il y a si peu d’exemple d’humilité, qu’il devient difficile d’en parler et d’en écrire. Mais il y a plus: l’humilité est simple. Alors, pourquoi pas un article simple? Rien de plus simple? Faux. En tant qu’orgueilleux, c’est un difficile exercice que d’en parler. Et pour vous aussi, j’en suis persuadé.

 

Or, l’humble n’a rien à prouver. Il ne se vante pas. Au contraire, il vante les mérites des autres et s’en réjouis. Il est souriant et à l’aise. Il n’a aucune difficulté à mettre en relief les qualités des autres. Non seulement cela, mais de plus, il les nomme sans aucun problème, car son regard n’est pas fixé sur sa personne, mais celles des autres. Devant la critique, il est parfaitement en paix, car sa paix ne dépend pas de lui-même, mais de celui qui vie en lui. Or, pour être humble comme Christ est humble, il faut laisser Christ vivre en nous, et l’humilité siégera dans nos cœurs. Celui qui est humble n’est jamais en compétition avec les autres. Il n’est pas non plus ambitieux, il est dans la pure utopie que Dieu pourvoira de lui-même à ce dont il a réellement besoin. Dans un tel cas, ce n’est plus de l’utopie, mais de la foi pure.

 

Celui qui humble ne perd pas son temps dans de vaines discussions. Non pas par condescendance, mais bien pour préserver la paix, si seulement cela dépend de lui. Soyons sages: les orgueilleux ignorent les autres par orgueil; les humbles ignorent l’orgueil par soucie des autres. C’est pourquoi celui qui est humble ne cherchera pas à se mettre à dos les uns et les autres, dans le seul but d’avoir raison, même s’il a raison. Car l’orgueilleux perd ses relations dans sa victoire sur les autres, mais l’humble est prêt et disposé à laisser l’impression que l’autre a gagné, afin de le gagner à la vérité.

 

L’homme humble voit les autres plus élevés que lui-même, car celui qui s’abaisse sera élevé, mais celui qui s’élève sera abaissé. L’humble ne recherche ni les réflecteurs ni les amens. Il ne recherche pas la reconnaissance ni la gloire. Il refuse qu’on le considère par un nom plus élevé que le sien. Il n’aime pas les projecteurs ni entendre son nom sur toutes les lèvres. L’humble désire s’offrir aux autres. Il aime passer inaperçu et mettre en relief les bonnes actions d’autrui. Il encourage, il enseigne, il aime, il vante les mérites des autres et ne recherche aucunement à se faire appeler « prêtre », « Rabbi », « pasteur », « révérend », ou quelconque autre titre pompeux. Il aime la simplicité de ses relations. Il ne cherche aucunement à s’élever au-dessus des autres. Il refuse d’être le point de mire; refuse d’être l’autorité, car il a le désir ardent de placer les autres au-devant de lui.

 

Et si je vous disais que cette personne était moi, alors, je serais moi aussi orgueilleux, car je me vanterais de mon humilité. Or, je suis un orgueilleux comme vous. Toutefois, mon objectif est de me revêtir de cette humilité, et celui qui est à la fois en paix et en Christ peut y parvenir.

 

 

Ce n’est qu’une simple réflexion et non une étude biblique.

 

Que Dieu vous accompagne 😉

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Une réflexion sur “L’humilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s