AEBEQ: les victimes réagissent par communiqué de presse.

Communiqué de Presse: Réaction d’un groupe d’anciens étudiants face au communiqué de l’AEBEQ.

Pour diffusion immédiate

Victoriaville mardi le 19 juillet 2016 – La médiatisation de l’arrestation et des accusations de Claude Guillot ont fait revivre pour un grand nombre d’entre nous, anciens étudiants, des images enfouies, des souvenirs douloureux et des moments que nous aurions voulu oublier à tout jamais…

Nous ne pouvons pas effacer de nos mémoires l’humiliation, ignorer la douleur physique subie et faire disparaitre de nos cerveaux les abus psychologiques et émotionnels vécus lors des années les plus importantes de nos enfances.

Nous ne pouvons également pas nous empêcher de ressentir de la colère lorsque nous pensons à ceux parmi nous qui sommes grandement hypothéqués académiquement, émotionnellement et mentalement. Ceux parmi nous qui ne sommes pas parvenus à compléter leurs études primaires. Ceux parmi nous qui souffrons maintenant de maladies mentales. Ceux parmi nous qui souffrons de stress post-traumatique, de bipolarité, de personnalité limite, de trouble anxieux, de trouble de l’attachement et de dépendance affective. Ceux parmi nous qui avons lutté ou luttons encore avec la dépression, la toxicomanie, les tentatives de suicide et idées suicidaires.

Aujourd’hui, 19 juillet 2016 restera une date significative pour plusieurs d’entres nous, victimes de l’école la Bonne Semence, et ce, même si cette reconnaissance ne réparera pas tout. Également, pour certain d’entre nous ce geste a peu d’importance. Il y a déjà plus de trente ans que plusieurs d’entres nous avons manifesté notre souffrance envers certains dirigeants et pasteurs au sein de l’AEBEQ pour les sévices vécus de 1982 à 1986 à Victoriaville.

Bien que votre compassion, votre reconnaissance et vos excuses d’aujourd’hui soient très significatives, elles sont également accompagnées d’un goût amer pour plusieurs d’entres nous qui avons dû nous battre pour que cette journée se concrétise. Il aura fallu attendre la judiciarisation, la médiatisation de ce dossier, des pressions de certaines églises et une très forte pression de notre part afin que cette reconnaissance ait lieu.

Une pression de notre part, non seulement pour obtenir la reconnaissance d’aujourd’hui mais également afin que des mensonges communiqués publiquement comme par exemple «personne ne nous a dit avoir été battu» soient adressés et réfutés.

Le 19 juillet restera une date significative puisque celle-ci est un premier pas, une première reconnaissance. Nous espérons qu’un jour, les absents d’aujourd’hui, auront le courage de faire face à leur passé et qu’ils reconnaîtront leurs manquements. Ces absents; nos parents, le personnel de l’école, le conseil ainsi que les autres pasteurs de l’Église Baptiste Évangélique de Victoriaville de l’époque ainsi que certains autres pasteurs et directeurs, tous ces gens qui ont, au cours des trente-quatre (34) dernières années, été soit participants, témoins ou complices de ces gestes et de l’omerta autour de ceux-ci.

Nous saluons le courage du nouveau directeur de l’AEBEQ, Louis Bourque, pour le changement de ton au niveau de la direction de l’Association et le remercions pour son travail colossal afin que de premières reconnaissances puissent enfin se concrétiser.

Nous remercions également les dirigeants de l’Église Baptiste Évangélique de Victoriaville d’avoir finalement accepté que les reconnaissances aient lieu ici, au 101 rue St-Paul où tout a commencé. Nous interprétons ce geste comme une reconnaissance tacite envers les événements survenus ici même de 1982 à 1986.

Merci aussi à Gabriel Cotnoir pour cette reconnaissance et cette prise de responsabilité en tant que premier dirigeant à l’époque. Cela est essentiel pour poursuivre notre cheminement vers la guérison.

En terminant, nous victimes de Victoriaville, sommes solidaires avec les victimes de Québec. Nous sommes désolés que cette situation se soit poursuivie et espérons que vous pourrez également retrouver un sens à vos vies et cheminer vers la guérison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s