L’église locale: une fausse croyance!

Notes

Il serait trop long de faire une exégèse du chapitre deux d’Apocalypse. Je vais me contenter du sujet de l’Église à travers ce chapitre.

 

Introduction

Les défenseurs de ce système affirment trouver des appuis scripturaires pour nous faire avaler le système d’églises locales. Plusieurs instrumentalisent les écrits de l’apôtre Jean, alors que ce dernier aurait rédigé sept lettres aux prétendues sept églises d’Asie Mineure. Pour justifier une telle position, nos défenseurs de l’église locale disent que chaque église locale a son ange qui lui est propre. D’autres affirment que que l’église locale est bien un principe du Nouveau Testament, puisque l’on constate, noir sur blanc, que Dieu s’adresse à l’église de Sardes, à l’église de Smyrne, à l’église d’Éphèse et ainsi de suite.

 

Correctif

Or, pour le chercheur sérieux, il ne se contente pas que de la version traduite en français, dont la majorité francophone est soumise. En effet, nous sommes contraints de se contenter de faire une confiance aveugle envers les traducteurs, puisque la très grande majorité des chrétiens ne connaissent pas le grec, la culture grecque, ses concepts et encore moins l’histoire générale. Après des années d’études en théologie et en histoire universitaires, combinés à mes études autodidactes et mes nombreuses recherches en la matière, force est de constater que les traducteurs ont trahi le sens des originaux pour nous imposer une position théologique en concomitance à la tradition religieuse. Les traducteurs ont opté pour leur position théologique plutôt que le sens des auteurs hébreux, des concepts hébraïques et grecs, ainsi que de l’histoire générale. Les traducteurs et les théologiens ne sont pas des historiens. Pour financer sa traduction, il faut avoir l’accord des grandes entreprises religieuses et ne pas les décevoir dans la manière de traduire. Il faut donc falsifier la source, afin d’y imposer ses doctrines.

Notes:Nos traductions sont tout de même suffisamment fiables pour leur faire confiance. Toutefois, il faut noter qu’il est impossible de traduire sans trahir. De plus, les traducteurs sont aussi soumis à leur propre subjectivité, ce qui peut altérer le sens de certaines notions bibliques à l’occasion.

 

Le vrai sens

Lorsque nous allons dans le chapitre deux d’Apocalypse, nous constatons ceci dans la version Louis Second, version lue par l’ensemble du monde évangélique:

1 ¶ Ecris à l’ange de l’Eglise d’Ephèse: Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or…

Ensuite, la version TOB, qui se rapproche davantage du sens original:

1 ¶ A l’ange de l’Eglise qui est à Ephèse, écris : Ainsi parle celui qui tient les sept étoiles dans sa droite, qui marche au milieu des sept chandeliers d’or :

Vous remarquerez plusieurs choses dans ces deux traductions:

  • La version Louis Second suggère 7 Églises, alors que la TOB affirme une seule Église
  • La version Louis Second suggère qu’il y a 7 anges pour 7 Églises différentes, alors que la TOB affirme un seul ange et une seule Église
  • La version Louis Second suggère que l’auteur (l’apôtre Jean) devait écrire à l’ange qui se trouve à Éphèse. Or, la révélation dans le concept hébraïque est apportée par des anges aux hommes, pas le contraire. Il faut donc conclure qu’il s’agit d’un messager (synonyme biblique pour « ange »); la version TOB peut sembler suggérer la même chose que la Louis Second. N’oublions pas que la TOB est la version française la plus littérale avec Darby, et que celle-ci transcrit mot-à-mot, en conservant le mieux possible le sens de l’auteur, contrairement à Darby, qui se contente d’être très littérale, mais qui doit en altérer le sens. Toutefois, la tournure de phrase dans la TOB n’est pas au sens littéral, mais au sens prophétique, conformément à la vocation du livre d’Apocalypse. Le sens littéral est pratiquement absent du livre. Ainsi, il serait plus juste de comprendre le texte de manière littéraire et prophétique. Il s’agit bien d’un ange, qui est l’ange de l’Église, à qui est adressée une seule lettre pour l’ensemble de l’Église, à travers les époques, instrumentalisant les communautés de l’Église à travers l’Asie Mineure et ce, pour des époques ultérieurement prophétiques à travers l’histoire de l’Église et non ponctuellement pour des églises localisées dans ces cités mentionnées dans Apocalypse.

 

Contradiction ou complément

Comment alors pouvons-nous concilier les textes précédents à l’explication d’un seul ange pour une seule Église:

Apo.1.20 Quant au mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma droite et aux sept chandeliers d’or, voici : les sept étoiles sont les anges des sept Eglises, et les sept chandeliers sont les sept Eglises.

Le terme « Église » est invariable et immuable. Il ne peut être ni au pluriel ni avec une minuscule. Il est soutiré du terme grec « Ekklesia », qui est invariable, tant sur le plan linguistique, conceptuel que dans son sens propre étymologiquement. Les élites évangéliques le savent. C’est pourquoi le mouvement évangélique en a tordu le sens en francisant le terme Ekklesia et lui a donné un sens plus élargit en lui donnant un sens de pluralité pour le soumettre à une Église-mère. C’est ce qui explique la distinction évangélique du terme Ekklesia: « Église »; « églises ». La confusion règne au sein des traducteurs et des théologiens, car certains d’entre eux refusent la minuscule, mais pas la pluralité. Ils ont donc ceci: « Église » et « Églises ». Ce qui est contradictoire si on en revient à son étymologie.

Dans les versets précédents au chapitre deux, il est bien difficile de concilier la notion d’église locale aux paroles prophétiques qui sont sortis de la bouche de Christ, dans sa révélation à l’apôtre Jean. Le verset 19 exprime l’idée ponctuelle, mais aussi à venir, donc, prophétique. Les 7 Églises sont, en réalité, 7 temps historiques et prophétiques qui ne sont pas encore venus au moment où l’apôtre reçoit ces révélations. Les 7 étoiles semblent se distinguer des 7 chandeliers d’or, mais y sont aussi associés. Il semble y avoir un ange pour chacune des 7 époques ecclésiastiques, avec les réprimandes, avertissements et félicitations qui leur sont propres. Christ se révèle et au verset 19, il dit à Jean d’écrire ce qu’il vient de voir, et d’écrire ce qu’il verra ensuite. Dans le cas du moment présent, il s’agit de la révélation des 7 étoiles et des 7 chandeliers. L’explication est donnée à Jean au verset 20. Puisqu’il s’agit de choses à venir, il ne s’agit donc pas d’églises locales, ni même de la notion d’Église au sens littéral du terme, mais de temps à venir dans l’histoire de l’Église. Le terme « Église » est utilisé pour exprimer des époques. Selon les érudits, il n’y a pas eu 7 lettres pour 7 églises, mais bien une seule lettre, avec les 7 temps (ch.2.11). Ensuite, nous constatons qu’il y a un seul ange, et celui-ci se trouvera d’abord à Éphèse, la première cité christianisée et qui fut le « Temple » d’Asie Mineure sur lequel furent érigées les 6 autres communautés d’Asie Mineure et mentionnées dans le livre de l’Apocalypse.

 

Conclusion de cet article (mais pas du sujet)

Il semble de plus en plus évident qu’il y ait un « ange de l’Église », puis 7 anges pour 7 époques distinctes de l’histoire de l’Église. L’ange de l’Église est le messager prophétique pour l’Église, et ces prophéties se concrétisent dans sept périodes historiques distinctes. Les 7 anges pour les 7 sceaux, 7 périodes distinctes de l’histoire générale durant la période de l’Église (ch.5-7)?

Une chose est cependant certaine: la notion d’église locale n’existe ni dans ce livre ni dans aucun autre d’ailleurs. Il s’agit d’une invention du catholicisme du Moyen-Âge, alors que l’Église de Rome et le pouvoir étatique ne faisaient qu’un. Les seigneuries étaient divisées en fiefs, et pour mieux prélever la dîme pour le bénéfice de l’empereur de Rome, on y érigeait des églises locales dans les villages.

 

 

Patrick Galarneau

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s