Mariage: domination de l’homme.

Dans l’article précédent (https://lafoisansreligion.com/2016/07/27/mariage-les-differences-entre-letymologie-du-mot-et-de-la-definition-du-meme-mot/), nous avons étudier ce qu’est l’étymologie et ce qu’est une définition. Ensuite, nous avons observé ce qu’est le mariage à partir de l’étymologie, et ensuite, depuis la définition. Nous avons remarqué qu’il y a des différences importantes entre l’étymologie du mariage et la définition du mariage. Même, on peut constater des oppositions.

 

Certains ont tenté de modifier l’étymologie du mot « mariage », afin de le faire correspondre à leur théologie, leur croyance à eux, ou bien, pour des raisons légales. Or, le mariage n’est ni une affaire religieuse ni sociétale. D’abord, ni Dieu ni la Bible ne sont des éléments de religion, malgré l’instrumentalisation qu’en ont fait les trois grandes religions, soit, le judaïsme, le christianisme et l’Islam. Le mot « mariage » prend une signification différente selon:

  • l’influence du péché originel
  • l’influence de la société versus une autre
  • l’influence religieuse, qu’importe comment cette religion se traduit
  • l’influence de la foi en Jésus-Christ
  • l’influence de l’athéisme
  • l’influence de l’évolution des mœurs d’une société par rapport à une autre
  • l’influence de la tradition

 

Ce qui est cependant certain, c’est que dans le mot francisé « mariage », il y a le mot « mari », mais aucune racine latine, grecque ou autre langue pour la femme. Le mot « mari » a le sens de « conquérant »ou « mâle ». La notion de mariage a été pervertit au préalable par le péché, car le « mariage » aurait dû être beaucoup moins compliqué et contraignant qu’il était censé l’être au tout début de l’histoire de l’humanité. La notion de « mariage » a, comme sens originel, l’idée de la domination de l’homme sur la femme, une domination qui nous vient des conséquences attribué par Dieu en Ge.3.16. Au départ, il n’était pas du tout dans le plan divin que la femme soit créée pour être l’objet de soumission de l’homme. La femme et l’homme devait être des compléments, mais au lieu de cela, ils devinrent des opposés, où la femme cherche à prendre seule, la place d’autorité qui incombait tant à l’homme qu’à la femme.

 

L’idée même de soumission est implicite au péché. Sans péché, la soumission n’existe ni dans le mot, ni dans son sens, ni dans une quelconque application à l’un des deux genres sexuels. La conséquence de la femme fut d’être assujettie à un monde dominé par les hommes. C’est ainsi que sont nées les sociétés, organisées de manière hiérarchique, imposant, par extension, la notion de soumission exigée par un monde dominé par les hommes. Les sociétés sont les ancêtres des clans. Chaque clan était dominé par un « mâle ». Ce dernier pouvait exiger une dot plus importante pour donner sa fille à un membre du clan, ou encore, à un clan ami ou rival et ce, afin de créer des alliances pour consolider le pouvoir du chef de clan. La femme était donc un instrument d’ALLIANCE, d’où nous vient le fameux terme « alliance » pour « mariage ».  L’alliance avait un but stratégique, parfois de contrainte par la défaite d’un roi envers un autre et donc, pour épargner le « patrimoine » du clan, la fille d’un membre de la royauté était donnée comme butin de sauvegarde du patrimoine du clan défaitiste. On créait ainsi une « alliance protectionniste ».

 

Ainsi donc, suite au péché d’Ève dans le jardin en Éden, une importante brisure a été créée et a changé toute la suite de l’histoire humaine. Mais nous verrons de quoi il s’agit dans le prochain article 😉

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent que j'ai eu à coeur d'enseigner la Bible à nouveau, mais cette fois, en priorisant le contexte historique et la pensée des différents auteurs. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre la religion évangélique et les sectes chrétiennes; des avertissements contre les ministères dits « prophétiques »; des dénonciations sur les œuvres mauvaises de ces manipulateurs et enfin, des encouragements sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments pourront servir aux chrétiens prudents et même, aux non-chrétiens qui désirent comprendre un peu plus la distinction à faire entre la foi et la religion. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent de cette manière et je félicite toutes ces personnes à travers le monde qui mettent tous leurs efforts pour avertir les gens qui ignorent les nombreuses subtilités et danger de cette mouvance, à leur manière, selon leur contexte respectif. Affermir la foi des uns et des autres, tout en les accompagnant dans leur démarche pour sortir des griffes des manipulateurs. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s