Nous dénonçons, car nous refusons le port des lunettes roses!

Dans la dernière semaine, nous avons pu constater sur actu-chrétienne.net, l’article rédigé par Rémy Bayle au sujet du projet d’Éric Célérié, fondateur du Top Chrétien. Ce projet consiste, grosso modo, à une compromission avec la vérité et un appel à l’œcuménisme. Éric Célérié semble inattaquable depuis la fondation du TopC. Parlez-en à ceux qui ont travaillé avec lui et qui l’ont quitté, pour différentes dérives ou d’éléments plutôt obscurs au sein du TopC. À titre personnel, je me suis toujours dissocié du TopC pour ces raisons ci-bas:

  • l’immaturité de ses modérateurs
  • aucune place aux commentaires contradictoires
  • peu ou pas d’espace pour le droit d’expression
  • peu ou pas de remise en question de la part de ses dirigeants
  • un évangile à l’eau-de-rose
  • aucune réceptivité aux commentaires et aux critiques
  • propension à exiger un canevas précis de l’image à entretenir, tant pour ses dirigeants que pour ceux et celles qui s’y inscrivent
  • Patois de Canaan exacerbé par l’image évangélique à entretenir
  • Bourrage de crâne (on se permet d’offrir des enseignements, mais on refuse les critiques)
  • bannissements arbitraires
  • épiderme sensible de ses modérateurs
  • L’interdiction du débat, afin de donner l’apparence d’une fausse unité
  • ect…

L’idée n’est pas d’attaquer Éric Célérié, qu’importe la raison. Toutefois, lorsqu’on analyse la dynamique du TopC, sa censure et son refus d’entrer en interaction avec les critiques pertinentes, ainsi que ses bannissements arbitraires, on se doit de viser directement Éric Célérié. La dynamique des échanges découle toujours depuis les têtes dirigeantes. Ce sont eux qui donnent la direction, la vision et la couleur de leur organisation. Il faut donc en conclure que le fondateur du TopC n’a pas une très grande maturité, faisant preuve d’une très grande susceptibilité, puisque la critique, pertinente ou négative, n’est jamais reçue.

 

L’article de Rémy Bayle ne m’a pas inspiré pour autant et je m’explique:

Dans la journée d’hier, 19 août 2016, j’ai dressé ma liste personnelle de tous ces gourous qu’il faut fuir en courant. J’avais aussi mis en garde contre le TopC, mais ça ne date pas d’hier. Je respecte les personnes qui travaillent en collaboration avec Éric Célérié et le TopC, mais je ne peux pas cautionner ce site ni son fondateur, peu importe les bonnes intentions de ses collaborateurs, et pour cause!

Maintenant, voici une liste de ceux que je recommande de fuir en courant:

  • Claude Ignerski
  • Claude Houde
  • David Pothier
  • Gaëtan Brassard
  • Kacou Philippe
  • Jean-Yves Hamon
  • Jean Leduc
  • Shora Kuetu
  • l’AEBEQ
  • TB Joshua
  • Kévin Gall
  • Allan et Martine Wilkie
  • Docteur Pierre Gilbert
  • Richard (hesthelamb)
  • Henri Viaud-Murat
  • Mario Massicotte
  • Alberto Carbone
  • Léopold Thériault
  • Michelle D’Astier De LaVigerie
  • Georges Nama

 

Précisions

Tous les noms affichés ci-haut ne sont pas tous des loups ravisseurs. Mais plusieurs parmi eux ont fait des compromis avec la vérité. Plusieurs parmi eux se sont laissés prendre au piège de leur propre orgueil. Certains parmi eux se sont crus plus allumés que le reste du monde et ont tordu le sens des écritures pour les faire concorder à leur position théologique ou eschatologique. Ils entraînent ainsi une multitude de gens mal affermis à leur suite.

 

Lunettes roses

Et sacrilège! Il aura fallut un seul post sur Facebook pour faire les manchettes. Plus de 300 commentaires en quelques heures et voilà, on m’accuse de ne pas faire dans l’édification, de manquer d’amour et d’humilité et d’être violent. On me suggère aussi de relire ma Bible. Ma question pour ces détenteurs de lunettes roses est celle-ci: Où êtes-vous toutes les fois où je publie de mes enseignements? En voyage? Dans le néant? Et que faites-vous des passages qui nous commandent de dénoncer et condamner les oeuvres mauvaises? Chasse-t-on les loups ravisseurs à coups de bisous d’amour? Ou bien, à coups de bâtons? Votre faux amour, qui est, en réalité, une peur viscérale de vous mouiller, est d’une nuisance crasse pour tous ceux et celles qui exercent leur ministère honnêtement. Vous protégez les loups et vous accusez ceux qui les dénoncent. Lorsque l’apôtre Pierre s’est rendu coupable de compromission avec la vérité, l’apôtre Paul l’a repris publiquement. Et même, cela nous fut rapporté dans les écritures. L’apôtre Pierre a été visé directement, son nom étant mentionné devant tous et pour les générations subséquentes. Qu’aurait-il donc fallu que l’apôtre Paul fasse? Donner des bisous d’amour à l’apôtre Pierre? Il aurait fallu qu’il se taise et se mette tout simplement à prier pour le pauvre Pierre qui a commis une erreur de compromission avec la vérité? Soyez sérieux un peu.

 

Votre évangile à l’eau-de-rose, aucun auteur biblique ne le cautionne. En fait, les disciples du temps de Jésus vous auraient commander de vous taire et prendre votre trou. Vous êtes des nuisances, des parasites à la vérité, tout comme ces imposteurs que vous ne dénoncez pas.

 

 

Patrick Galarneau

 

 

Publicités