LA LOI DE DIEU: PARFAITEMENT DIVINE?

1- LES DIX COMMANDEMENTS DE DIEU SONT-ILS DIVINS? 

Les juifs et les chrétiens vont me répondre oui dans une presque totalité. Pourtant, la réponse n’est ni totalement oui ni complètement non.

D’ailleurs, vous remarquerez que plusieurs commandements dans les 10 sont transmis de manière négative:

1  Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant:

2  Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude.

3  (1)Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.

4  (2)Tu ne te feras point d’image taillée, (3)ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

5  (4)Tu ne te prosterneras point devant elles, (5)et tu ne les serviras point ; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, ***qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

6  +++et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations «  » »à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

7  Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain ; ***car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

8  Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

9  Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

10  Mais le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.

11  (Explication du pourquoi)Car en six jours l’Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.




2- MAINTENANT, LES COMMANDEMENTS DE DIEU POUR LES RELATIONS ENTRE NOUS

12  Honore ton père et ta mère, (conséquences positives)afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.

13  (1)Tu ne tueras point.

14  (2)Tu ne commettras point d’adultère.

15  (3)Tu ne déroberas point.

16  (4)Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

17  (5)Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; (6)tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, (7)ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

Il y a des raisons qui expliquent cette formulation.

On peut étendre la réflexion plus loin: la loi est-elle divine? Les juifs et les chrétiens me répondront oui dans la presque totalité, encore une fois. Mais la réponse ne comporte pourtant ni de oui ni de non.

 

Notes: Légende

  • ***: Conséquences négatives
  • «  » »: Condition(s)
  • +++: Conséquences positives



3- LA LOI DE DIEU: PARFAITEMENT DIVINE?
 
Voici un texte d’Exode 21 où le Dieu créateur s’exprime au sujet de la justice à rendre:
– « 23 Mais s’il y a un accident, tu donneras vie pour vie,
24 œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied,
25 brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure ».
 
Maintenant, à tous ceux et celles qui croient que la trinité est une doctrine essentielle au salut, je vous propose ce texte où Jésus s’adresse à ses auditeurs:
 
« Mt.5: 38 Vous avez entendu qu’il a été dit : Oeil pour oeil et dent pour dent.
39 Eh bien, moi (Jésus) je vous dis de ne pas vous venger de celui qui vous fait du mal. Si quelqu’un te gifle sur la joue droite, laisse–le te gifler aussi sur la joue gauche.
40 Si quelqu’un veut te faire un procès pour te prendre ta chemise, laisse–le prendre aussi ton manteau.
41 Si quelqu’un t’oblige à faire mille pas, fais–en deux mille avec lui.
42 Donne à celui qui te demande quelque chose ; ne refuse pas de prêter à celui qui veut t’emprunter ».
 
Dans la trinité, Jésus est l’objet de soumission au Père. Jésus contredirait donc son Père, car il affirme qu’il ne faut pas rendre justice, mais de faire grâce au fautif. Nous aurions donc un fils insoumis, si, comme les obscurantistes religieux affectionnent cette pratique, on n’y voit qu’un seul genre littéraire dans toute la Bible: littéral, au pied de la lettre, « by the book ». Or, Christ est le créateur. Il est l’incarnation de Dieu. Il est la représentation humaine du Dieu que l’on ne peut supporter de voir dans toute sa gloire. C’est ce Dieu qui a incarné qui a donné la loi, qui en donne l’explication, puis qui exhorte à faire grâce. Car voyez-vous, la loi démontre aussi toute la religiosité de ceux qui l’appliquent à la lettre, sans aucune notion de grâce, car leur coeur est dur comme de la pierre.



4- LA LOI TRANSMISE ORALEMENT PAR DIEU À MOÏSE EST-ELLE DIVINE ET PARFAITE?

Tiens, je vais poser cette question aux femmes. Maintenant, voyez ce que Dieu dit à Israël, après l’avoir sorti d’Égypte:

« Ex.21.7 Si un homme vend sa fille pour être esclave, elle ne sortira point comme sortent les esclaves.
8 Si elle déplaît à son maître, qui s’était proposé de la prendre pour femme, il facilitera son rachat ; mais il n’aura pas le pouvoir de la vendre à des étrangers, après lui avoir été infidèle.
9 S’il la destine à son fils, il agira envers elle selon le droit des filles.
10 S’il prend une autre femme, il ne retranchera rien pour la première à la nourriture, au vêtement, et au droit conjugal ».

Ça, ce ne sont que quelques exemples des lois transmises directement par Dieu à son peuple.

Je vous repose la question: la loi est-elle parfaite?

 

Conclusion

La loi de Dieu n’est pas intrinsèquement divine. Elle est une conséquence de la nature pécheresse de l’homme. Dieu est parfaitement juste, mais il est aussi parfaitement bon: il fait grâce à qui il décide de faire grâce et ce n’est pas une injustice. La grâce n’est pas une option ni une obligation… c’est une grâce. Ainsi, Jésus, créateur du ciel, de la Terre et des hommes, exhorte à aller au-delà de la simple justice, qui sert davantage la recherche de justice des hommes et non celle de Dieu, mais de faire grâce à quiconque nous fait du mal. Plus que cela, Jésus poursuit son discours dans Mt.5:

43 Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu dois aimer ton prochain et haïr ton ennemi.
44 Eh bien, moi je vous dis : aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent.
45 Ainsi vous deviendrez les fils de votre Père qui est dans les cieux. Car il fait lever son soleil aussi bien sur les méchants que sur les bons, il fait pleuvoir sur ceux qui lui sont fidèles comme sur ceux qui ne le sont pas.
46 Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, pourquoi vous attendre à recevoir une récompense de Dieu ? Même les collecteurs d’impôts en font autant !
47 Si vous ne saluez que vos frères, faites–vous là quelque chose d’extraordinaire ? Même les païens en font autant !

 

La loi est mal comprise, dans son essence, son intention et sa valeur à accorder.

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s