JÉSUS: DOUX, BON, TOUJOURS GENTIL? CET ARTICLE NE PLAIRA PAS AUX CHRÉTIENS BISOUNOURS. LECTURE POUR GENS AVERTIS.

Au moment d’écrire ces lignes, il y a, au Québec, tout plein de chiens de gardes pastoraux qui défendent à leurs ouailles de consulter mes écrits et mes enseignements. Ces chiens de gardes sont un peu comme les hommes qui protègent une personnalité importante, mais payés pour le faire. Un peu comme le syndrome de Stockholm, ils défendent la cause de ceux qui les tiennent en otage. Ces gens se font leur propre film. Leurs scénarios sont remplis de cascades et de personnages fictifs. Ils inventent des histoires, les enjolivent à leur sauce et voilà, ils vomissent leur fiel amer en cachette du principal intéressé, car le manipulateur ne se manifeste jamais en plein jour et devant celui qui lui reflète son mensonge. Ainsi, ils iront manipuler les esprits faibles et leur raconter un tas d’inepties sur l’auteur de ces lignes.

 

Oui, l’auteur de ces lignes n’épargne ni les paroles dures ni les termes peu élogieux pour dénoncer la supercherie de ces faux frères se déguisant en brebis. Des brebis galeuses, assurément. Ces faux chrétiens qui instrumentalisent Christ comme si ce dernier les approuvait, ont des langues de vipères, tiennent les esprits faibles en captivité, sont des manipulateurs, des médisants, des calomniateurs et des menteurs. Ils sont prêts à tout pour défendre leurs intérêts personnels et religieux. Ils pratiquent l’omerta, étouffent le zèle de plusieurs, obligent leurs ouailles à se taire et faire ce qu’on leur dit. On a supprimé toute volonté parmi les adeptes, les rendant passifs et impotents. Ils leur refusent une autonomie spirituelle. Ces vipères désirent être suivis par les masses, être adulés, payés pour leurs « bons services », mais ils ne travaillent pas pour ceux et celles qui les payent, ils travaillent pour leur propre ventre, et celui de leur organisation à qui ils doivent lécher les bottes pour conserver leur place dans la hiérarchie de l’organisation religieuse frauduleuse.

 

IL N’A PAS D’AMOUR, IL PARLE AVEC DURETÉ.

Voyons voir comment Jésus manquait à ce point d’amour. Car voyez-vous, certaines paroles ci-bas seraient considérées comme un total manque de compassion de la part de Jésus, si ce n’était pas lui qui les avait dite.

« Si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l’autre » (Mt 5,39-40). Ou encore: « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » (Lc 14,25-26).

« Si ta main entraîne ta chute, coupe-la;… et si ton oeil entraîne ta chute, arrache-le » (Lc 8,43-47)

« Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Et il se fait répondre « Suis-moi et laisse les morts enterrer leurs morts » (Mt 8,21-22). À un autre qui lui dit: « Je vais te suivre, Seigneur, mais d’abord permets-moi de faire mes adieux à ceux de ma maison ». Et Jésus répond: « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le Royaume de Dieu » (Lc 9,62).

« Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même et qu’il me suive. En effet, qui veut sauver sa vie, la perdra; mais qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile, la sauvera » (Mc 8,34-35)

Ne me faites pas croire que ces paroles sont remplies de tendresse. Les évangélico-rose-nanane tentent de rendent ces paroles le plus acceptables possibles en niant la dureté de celles-ci. Ces porteurs de lunettes roses à l’évangile de prospérité aiment donner l’image d’un Jésus uniquement doux et bonasse. Donc, quand il a prononcé ces paroles, Jésus n’avait rien de viril ni d’autorité. Il était, pour ces cracheux de faux évangiles, un personnage doux, rose et mielleux, nous le présentant quasiment comme si Jésus était un efféminé.

 

LES PAROLES DURES DE JÉSUS AUX PHARISIENS… EN PUBLIC!

Mt.15.1  Alors des pharisiens et des scribes vinrent de Jérusalem auprès de Jésus, et dirent:
2 Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas.
3 Il leur répondit : Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ?
4 Car Dieu a dit : Honore ton père et ta mère ; et : Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort.
5 Mais vous, vous dites : Celui qui dira à son père ou à sa mère : Ce dont j’aurais pu t’assister est une offrande à Dieu,
6 (15-5) n’est pas tenu d’honorer son père ou sa mère. (15-6) Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition.
7 Hypocrites, Esaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit:
8 Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi.
9 C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.
10  Ayant appelé à lui la foule, il lui dit : Ecoutez, et comprenez.
11 Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme ; mais ce qui sort de la bouche, c’est ce qui souille l’homme.
12 Alors ses disciples s’approchèrent, et lui dirent : Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés des paroles qu’ils ont entendues ?

Notes: Jésus a-t-il été tendre, doux et gentil? Jésus a fait preuve de fermeté en dénonçant les pharisiens directement, frontalement et sans détour. Jésus a scandalisé les religieux devant tous.

 

MAIS CE N’EST PAS TOUT

Jésus dénonce l’enseignement des pharisiens. Il demande même à ce que tous évitent ces religieux:

Mt.16.1  Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour l’éprouver, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel.
2 Jésus leur répondit : Le soir, vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge ;
3 (16-2) et le matin : (16-3) Il y aura de l’orage aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps.
4 Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui de Jonas. Puis il les quitta, et s’en alla.
5  Les disciples, en passant à l’autre bord, avaient oublié de prendre des pains.
6 Jésus leur dit : Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens.
7 Les disciples raisonnaient en eux-mêmes, et disaient : C’est parce que nous n’avons pas pris de pains.
8 Jésus, l’ayant connu, dit: Pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes, gens de peu de foi, sur ce que vous n’avez pas pris de pains ?
9 Etes-vous encore sans intelligence, et ne vous rappelez-vous plus les cinq pains des cinq mille hommes et combien de paniers vous avez emportés,
10 ni les sept pains des quatre mille hommes et combien de corbeilles vous avez emportées ?
11 Comment ne comprenez-vous pas que ce n’est pas au sujet de pains que je vous ai parlé ? Gardez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens.
12 Alors ils comprirent que ce n’était pas du levain du pain qu’il avait dit de se garder, mais de l’enseignement des pharisiens et des sadducéens.

 

MAIS ENCORE…

Jésus dénonce vertement les scribes et les pharisiens et ce, devant tout le peuple qui avait l’habitude d’écouter les chefs religieux d’Israël. Ici, c’est comme si Jésus volait la vedette aux religieux en les dénonçant, mais aussi, en dénonçant leurs actions, en nommant ces actions par un terme précis chaque fois.

Mt.23.1  Alors Jésus, parlant à la foule et à ses disciples,
2 (23-1) dit : (23-2) Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse.
3 Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent ; mais n’agissez pas selon leurs œuvres. Car ils disent, et ne font pas.
4 Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt.
5 Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements ;
6 ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues ;
7 ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi.
8 Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi ; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères.
9 Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.
10 Ne vous faites pas appeler directeurs ; car un seul est votre Directeur, le Christ.
11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
12 Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.

Jésus a-t-il été doux avec eux? Jésus a-t-il été mielleux? Jésus s’est-il contenté d’aller voir les pharisiens et les scribes dans le privé pour tenter de « ramener un frère à la raison », comme le disent les chrétiens bisounours? Jésus a-t-il gagné en popularité de « faiseurs de paix »? Jésus s’est-il montré compréhensif? Jésus s’est-il montré conciliant avec eux? Jésus a-t-il invité à prier pour eux, ou bien, était-il plus en faveur que l’on prie pour les victimes de ces loups ravisseurs?

Chrétiens endormis au gaz, réveillez-vous!!

 

JUGEMENT DE JÉSUS SUR LES PHARISIENS

Le discours de Jésus est public. Il dénonce et crache sur les religieux en les traitant 5 fois d’hypocrites, 2 fois de conducteurs aveugles, de fils de la Géhenne, et le mot « aveugles » revient à 4 reprises. Non seulement cela, mais Jésus fait peser une condamnation sur les pharisiens et les scribes et ce, toujours en public. À 6 reprises, Jésus leur dit « malheur », faisant ainsi porter la condamnation sur eux, en mentionnant chaque fois de quoi ces religieux et scribes se rendaient coupables. Je me répète: JÉSUS DISAIT CELA EN PUBLIC ET NON EN PRIVÉ!
13 ¶ Malheur(1) à vous, scribes et pharisiens hypocrites(1) ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux ; vous n’y entrez pas vous-mêmes, et vous n’y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer.
14 Malheur(2) à vous, scribes et pharisiens hypocrites(2) ! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l’apparence de longues prières ; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement.
15 Malheur(3) à vous, scribes et pharisiens hypocrites(3) ! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte ; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous.
16 Malheur(4) à vous, conducteurs aveugles(1) ! qui dites : Si quelqu’un jure par le temple, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’or du temple, il est engagé.
17 Insensés et aveugles ! lequel est le plus grand, l’or, ou le temple qui sanctifie l’or ?
18 Si quelqu’un, dites-vous encore, jure par l’autel, ce n’est rien ; mais, si quelqu’un jure par l’offrande qui est sur l’autel, il est engagé.
19 Aveugles ! lequel est le plus grand, l’offrande, ou l’autel qui sanctifie l’offrande ?
20 Celui qui jure par l’autel jure par l’autel et par tout ce qui est dessus ;
21 celui qui jure par le temple jure par le temple et par celui qui l’habite ;
22 et celui qui jure par le ciel jure par le trône de Dieu et par celui qui y est assis.
23 Malheur(5) à vous, scribes et pharisiens hypocrites(4) ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.
24 Conducteurs aveugles(2) ! qui coulez le moucheron, et qui avalez le chameau.
25 Malheur(6) à vous, scribes et pharisiens hypocrites(5) ! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu’au dedans ils sont pleins de rapine et d’intempérance.

 

CONCLUSION

Personne n’a de leçon à me donner sur le ton employé envers ces hypocrites religieux d’aujourd’hui. Personne n’a même le droit d’intervenir en leur faveur. Vous ne pouvez même pas oser demander à ce que l’on prie pour eux. Si vous voulez prier pour quelqu’un, priez pour ceux et celles qui sont leurs victimes. Priez pour vous-mêmes, afin de ne pas tomber dans leurs sales griffes de faux frères. Vous n’avez aucune leçon à faire sur ce qu’est avoir de l’amour, car l’amour ne se résume pas à de belles paroles, mais aussi, à de l’intransigeance face au mal.

 

 

Patrick Galarneau

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s