Fin du monde, enlèvement, jugement dernier? L’arnaque de l’histoire religieuse! (partie 3)

5  Car beaucoup d’hommes viendront en usant de mon nom et diront : Je suis le Messie ! Et ils tromperont quantité de gens.

D’entrée de jeu, je vous mentionnerai succinctement quelques-uns des faux Christ du 1er siècle. Ou si vous préférez, des hommes qui se sont proclamés comme étant appelés de Dieu pour libérer et sauver le peuple. Ce qui est assez intriguant, ce sont les conséquences dévastatrices qui ont résulté de ces auto-proclamations, auxquels les gens du peuple ont acquiescé avec enthousiasme et effervescence. Or, Jésus lui-même a dit que personne ne l’écoute, mais que quiconque se présenterait au peuple en prétendant être le Christ, la majorité écouterait ce faux Christ. Il faut comprendre aussi que les gens écoutent selon leurs désirs du moment. Dans le cas qui nous préoccupe, les juifs voulaient se libérer du joug romain, pas de leurs péchés.

Quand Jésus a traité les religieux et principaux chefs juifs d’hypocrites, il faut mentionner que, historiquement, le parti des pharisiens offrait un culte obligatoire à l’empereur romain avec le sacrifices d’animaux, puis, il offrait le même culte rendu à César à Dieu. Il était donc évident que le parti religieux et tout le Sanhédrin était corrompu, et que Jésus devenait l’ennemi à abattre. Ce n’est pas sans raison que Christ fut faussement accusé et remis entre les mains de Ponce Pilate, bien que ce dernier ne lui ait rien trouvé à lui reprocher. Une bonne partie du Sanhédrin mangeait dans la main de l’empereur, afin de bénéficier de la protection de ce dernier et pouvoir continuer à exercer une liberté mitigée de ses obligations religieuses. Puisque l’on préférait les discours séducteurs de ces faux libérateurs, de ces faux Christ, voici une liste non-exhaustive de certains parmi les plus notables:

  • Judas le Galiléen, fils de Hézékiah/Ézékias, fondateur de la « IVe philosophie » selon Flavius Josèphe qui donnera naissance à la secte des zélotes. Il conduisit une révolte sanglante contre le recensement romain vers l’an six.
  • Simon (vers l’an 4 AEC)
  • Athronges (vers l’an 4-2? AEC)
  • Theudas (44-46), dans la province romaine de Judée
  • Menahem ben Juda, prit part à une révolte contre Hérode Agrippa II en Judée
  • Simon Bar-Kokheba (mort en 135), vaincu lors de la seconde guerre judéo-romaine

 

Voici Maintenant des passages parallèles évoquant les faux Christ:

Matthieu 24:11  Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.
Matthieu 24:24  Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus (C’est exactement ce qu’on fait les faux Christ mentionnés plus haut).
Jérémie 14:14  Et l’Eternel me dit: C’est le mensonge que prophétisent en mon nom les prophètes; Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d’ordre, Je ne leur ai point parlé; Ce sont des visions mensongères, de vaines prédictions, Des tromperies de leur coeur, qu’ils vous prophétisent (Les faux Christ de cette liste se sont proclamés comme étant envoyés de Dieu. Or, l’histoire subséquente a démontré leur supercherie respective, par les massacres et la justice romaine opérée à leur endroit et ce, de manière justifiée, contrairement à Jésus, que même les romains ont tous reconnu que Jésus était sans tache et même, certains l’ont reconnu comme Dieu).
Jérémie 23:21  Je n’ai point envoyé ces prophètes, et ils ont couru; Je ne leur ai point parlé, et ils ont prophétisé.
Jérémie 23:25  J’ai entendu ce que disent les prophètes Qui prophétisent en mon nom le mensonge, disant: J’ai eu un songe! j’ai eu un songe!
Jean 5:43  Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez.
Actes 5:36  Car, il n’y a pas longtemps que parut Theudas, qui se donnait pour quelque chose, et auquel se rallièrent environ quatre cents hommes: il fut tué, et tous ceux qui l’avaient suivi furent mis en déroute et réduits à rien.
Actes 5:37  Après lui, parut Judas le Galiléen, à l’époque du recensement, et il attira du monde à son parti: il périt aussi, et tous ceux qui l’avaient suivi furent dispersés.
Actes 8:9  Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l’étonnement du peuple de la Samarie.
Actes 8:10  Tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, l’écoutaient attentivement, et disaient: Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s’appelle la grande.

 

CONCLUSION

Comme vous pouvez le constater, on ne parle que des faux Christ de l’époque antique. Pourtant, encore dans le christianisme d’aujourd’hui, on avertit que de faux Christ doivent survenir, dont l’anti-Christ (et on dit encore « anté-christ », une autre erreur du christianisme). Lorsque Jésus annonça que de faux Christ allait chercher à séduire le peuple, il ne faisait aucunement allusion à des faux ministères de l’an 2018. C’était circonstanciel et approprié à la situation politique du peuple d’Israël. Les conditions pour qu’apparaissent de faux Christ, doivent être réunies. D’abord, il faut que ce soit un juif et que ce dernier soit concerné directement par la situation en Judée. Les raisons sont forts simples: le Christ est annoncé pour les hébreux, par des hébreux et c’est un terme qui ne concerne que les hébreux. L’autre problématique, c,est que la Judée n’existe plus depuis l’an 70 suite à la destruction de Jérusalem, ce qui réduit considérablement la portée messianique ou faussement messianique. De plus, la situation politique et religieuse se doivent d’être contraignantes pour l’ensemble du peuple, ce qui était le cas d’Israël au temps de Jésus. Les juifs ont vu leurs droits religieux être mis durement à l’épreuve lorsque les romains ont réclamé la souveraineté de la Judée.

 

Ainsi, plus personne de nos jours ne devraient annoncer un anti-christ. Ce n’est plus d’actualité et encore moins sommes-nous concernés.

 

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent sur mon cœur que le Seigneur suscita en moi un désir de le servir d'une manière particulière. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre les faux bergers; des avertissements contre les faux ministères; des dénonciations sur les œuvres mauvaises et enfin, des exhortations sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments servent à l'édification de l'Église. Je suis un des nombreux outils que le Seigneur utilise. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent pour lui d'un cœur droit et vaillant et je félicite tous ces ministères diversifiés à travers le monde qui servent, à leur manière, le corps de Christ pour son édification et pour affermir la foi des uns et des autres. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s