Alors, église locale, ou pas?

NOS CHEFS RELIGIEUX

Dans mon plus récent article, comme à mon habitude, je n’y vais pas avec le dos de la cuillère. Mais dites-moi: est-ce que Jésus y allait avec le dos de la cuillère avec les chefs religieux qui, comme ceux d’aujourd’hui, maintenaient les masses dans l’ignorance, les manipulaient et profitaient d’eux en leur mettant des fardeaux sur le dos qu’eux-mêmes refusaient de porter? Plus que cela: les religieux juifs étaient tous des notables avec des moyens financiers qu’aucun hébreu ne possédait et de plus, ces religieux leur demandaient encore plus d’offrandes. Ils trafiquaient les balances lorsque le pauvre bougre allait peser son «offrande» à Dieu et le pauvre devait payer davantage pour acheter son offrande à Dieu. Voilà ce qui a mis en colère Jésus contre les marchands du Temple. Et au Temple, afin de mettre l’argent au profit des chefs religieux! Ça ne vous rappelle pas la manière de fonctionner dans les églises? Mettez votre argent à l’église locale, pas dans les mains de l’itinérant sur la rue, sinon, vous allez contribuer à sa dose d’héroïne (comme si tous les itinérants étaient héroïnomanes). Et de toute façon, l’itinérant fait bien ce qu’il veut de l’argent que vous lui donnez. Après tout, il a autant besoin de sa dose que vous avez besoin d’aller à la toilette.

 

L’ARNAQUE

L’église locale est une arnaque qui a vu le jour au moyen-âge, alors que les terres étaient divisées en seigneuries, en fiefs et en villages. Pour mieux asseoir le pouvoir clérical, et ainsi retirer la dîme et l’offrande directement, on a construit dans chaque village des bâtiments qu’on nomme faussement «églises». C’est un Jésus inquisiteur, voleur et profiteur de la misère humaine. Ce n’est pas le Jésus des évangiles ni celui annoncé par les apôtres et disciples à travers le monde romain dans leurs prédications. La réforme est loin d’avoir changé les choses. Sur le plan politique, géo-stratégique, oui. Mais l’essence de la véritable réforme demeure encore à faire. Les églises protestantes, et plus tard, évangéliques, ont simplement copié le modèle connu pour en tirer profit. Les églises locales sont devenues légions et nous en avons presqu’à tous les coins de rues. Suffit de choisir celle qui vous convient le mieux. Suffit de choisir par laquelle vous préférez être manipulé.

 

SÉDUCTION

La manipulation par la peur débute par une belle séduction. On vous reçoit avec un large sourire. On ne veut pas vous faire peur. Les loques humaines que sont devenues les gens sensés et équilibrés autrefois, font partis du problème, car ils participent à cette séduction. Ils vous recevrons les bras ouverts et vous dirons qu’il y a de l’amour chez eux comme nul part ailleurs. Ils sont les portes-drapeaux de leur église, leur association ou fédération d’églises. Ils se font les chiens de garde du pasteur principal, dont ils vantent les qualités d’hommes de Dieu, démontrant par le fait même qu’ils sont bel et bien dans une secte religieuse. Voyez-vous, ceux et celles qui sont dans une secte ont un mépris inconscient de leur valeur en tant qu’être humain, ainsi que comme individu. L’homme sur l’estrade est un homme de Dieu. Pas eux. Il est oint de l’Éternel. Pas eux. Il a été spécialement choisis. Pas eux. Eux, ce sont les adeptes, les naïfs, les sous-fifres de ces manipulateurs ecclésiastiques évangéliques. Quand on favorise l’égalité de tous, nous n’avons ni ce genre d’attitude, ni ce genre de comportement qui poussent à une sorte d’élévation d’un individu sur les autres. La séduction a eu son effet sur les adeptes, sinon, ils ne seraient pas des adeptes. Et comment expliquer que des gens, autrefois équilibrés (du moins, en apparence), peuvent s’imaginer qu’être un chrétien, un bon soldat de Dieu, c’est d’être un membre en règle d’une église locale et ce, pendant un grand nombre d’années, voir même, toute leur vie? N’est-ce pas le symptôme d’une grave maladie que l’on appelle «dépendance» envers le manipulateur? Ce n’est pas normal de se retrouver dans la même assemblée pendant des dizaines d’années. C’est manifestement un trouble psychologique ou du délire religieux.

 

LA RELIGION

Les églises locales exercent leurs rituels dimanche après dimanche. Le même pasteur qui enseigne ses débilités dimanche après dimanche. Le culte est le même en tout temps. Aucune variété, aucune diversité. C’est un culte, ça doit se passer ainsi, pas de changement s.v.p.! Ça, c’est de la religion. Mais ça, c’est bien plus rassurant que la foi. La religion, on sait qu’est-ce qui va se passer, car ça se passe toujours ainsi et je le fais depuis des années, dimanche après dimanche. Je sais que le pasteur va prêcher. Je sais qu’il va prendre des vacances cet été dans son chalet, loin d’ici. Je sais aussi que les activités normales vont reprendre à la fin du mois d’août, en même temps que la rentrée scolaire. Je sais aussi que la quête (le panier d’offrande) va passer, que nous allons camoufler le bruit des retardataires par de la louange. Je sais aussi qu’il y aura quelques baptêmes ici et là dans l’année. Je sais qu’il y aura un programme spécial pour les enfants, de l’école du dimanche, des journées de retraites, de journées de femmes, de retraites pour des leaders d’églises et ainsi de suite.

C’est d’une platitude navrante et je suis convaincu que le Seigneur, qu’ils disent vénérer comme les juifs disaient vénérer l’Éternel le Dieu des armées, s’en contre-fiche et vomi leurs programmes, leurs cultes stériles, leurs musiques, leurs programmes et tout ce qu’ils font. J’en ai la ferme conviction! C’est strictement de la religion évangélique. Mais pour critiquer les catholiques sur leur façon de croire et de faire, les évangéliques sont les champions! Qu’ils regardent dans leur propre cour avant de critiquer les catholiques.

 

L’ÉGLISE LOCALE

Parce que j’ai la liberté de faire ce que je veux, et parce que je n’ai rien à foutre de la manipulation religieuse, je suis libre d’aller dans une église locale… ou non.

Voici le genre de manipulations:

  • tu n’es donc pas en communion avec l’Église
  • tu cherches ce qui te plaît, comme le dit les proverbes
  • c’est parce que tu as été blessé
  • tu refuses de te remettre en question
  • tu refuses le don de Dieu, qui est son Église
  • tu devrais joindre une église locale, pour ton bien spirituel
  • peut-être n’es-tu pas chrétien
  • c’est qu’en réalité, tu n’es pas des nôtre. Sinon, tu ne nous aurais pas quitté
  • nous n’avons pas été conçu pour demeurer seul. Christ nous encourage à joindre l’église locale, qu’il a institué (ah oui? Où ça?)

C’est incompréhensible pour les religieux évangéliques. Inévitablement, l’église locale (évangélique, pas catholique, ni autre, car selon eux, c’est tous de Satan) est la volonté du Seigneur. Mais sérieusement, qu’ont fait les générations précédentes sans les magnifiques évangéliques??? Ils sont tous perdus! Depuis le 2ième siècle jusqu’à la réforme, les gens sont tous perdus!! Gloire à Dieu pour les évangéliques (sarcasme)!!

À les entendre, à les lire, on a l’impression que les églises évangéliques sont enfin la crème de la crème que nous attentions qu’elle remonte à la surface du café. Si nous ne les joignons pas, c’est que nous sommes une cause perdue. Si nous ne voulons pas aller dans une de leurs institutions ennuyantes, c’est que nous cherchons notre propre intérêt.

 

CONCLUSION

Je ne me suis jamais senti aussi près du Seigneur qu’en me débarrassant de l’église évangélique. Pour moi, c’est une organisation qui pue et qui brime le zèle de ses ouailles. Alors, l’église locale, c’est non. Il y a des chrétiens parmi eux? Oui, et alors? Je n’ai pas envie de fraterniser avec eux le dimanche matin. Si eux veulent absolument me voir, ils devront sortir de leur zone de confort et venir chez moi. Pourquoi est-ce à moi de me déplacer religieusement vers leurs institutions? J’ai une obligation? On me tort le bras? Ah oui, j’oubliais: on veut me manipuler et la fa¸on de faire, c’est par la peur et la culpabilité. Or, ça ne marche pas. Il y a longtemps que j’ai quitté le système. Je n’irai certainement pas manger mon vomi 😉

 

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent sur mon cœur que le Seigneur suscita en moi un désir de le servir d'une manière particulière. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre les faux bergers; des avertissements contre les faux ministères; des dénonciations sur les œuvres mauvaises et enfin, des exhortations sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments servent à l'édification de l'Église. Je suis un des nombreux outils que le Seigneur utilise. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent pour lui d'un cœur droit et vaillant et je félicite tous ces ministères diversifiés à travers le monde qui servent, à leur manière, le corps de Christ pour son édification et pour affermir la foi des uns et des autres. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Une réflexion sur “Alors, église locale, ou pas?”

  1. Plus je vais de l’avant, plus j’ai l’impression que ceux qui sont manipulés se laissent en fait manipuler. Tu as beau les avertir, ils trouveront des tas d’excuses pour rester dans leur prison. Au lieu de sortir de leur prison (la porte est ouverte…) il la décorent, y écoutent de jolies musiques, aiment à entendre des choses agréables.

    Quand à toi, qui mets en garde contre les manipulations, on te fera dire ce que tu n’as jamais dit, on te montrera du doigt, on t’attaquera directement (et non pas tes idées), on te fermera la porte au nez. Jésus est mort quasiment seul, Paul aussi. Ne t’attends pas à plus…!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s