Je vous l’ai annoncé d’avance (Mt.24.25)

Ce que Jésus a annoncé d’avance, c’est tout ce qu’il a annoncé au sujet des événements tragiques qui suivront sa crucifixion jusqu’à la destruction du Temple de Jérusalem et de sa cité. Jésus a annoncé d’avance que de faux Christ et de faux prophètes se lèveront en Judée et s’il était possible, ils séduiraient les élus.

 

Ces élus sont les croyants hébreux qui ont quitté le judaïsme et qui se trouvent principalement en Judée. Les raisons sont simples et nombreuses, et nous l’avons évoqué dans les articles précédents:

  • pour être un Christ potentiel, il faut inévitablement être hébreu, de la Judée. Or, après la destruction de la Judée, aucun ne peut se présenter comme un Christ. Ce terme et sa fonction appartiennent strictement à la prophétie pour Israël. Inutile alors de chercher plus loin. Il a fallut que Jésus soit le Christ, et les faux Christ ne pouvaient pas se présenter après la destruction du Temple. Nous sommes donc dans un espace-temps restreint entre l’an 33 et l’an 73, soit, 40 ans.
  • Les prophètes n’ont plus aucune signification aujourd’hui. Ils ont été établis pour avertir le peuple d’Israël et parfois, en périphérie d’Israël. La prophétie s’est opérée jusqu’à Jean-Baptiste, qui a préparé le chemin pour celui qui allait accomplir la loi et les prophètes. Bien que Éphésiens 4.11 semble indiquer une continuité prophétique, il s’agit là d’un temps marqué pour l’époque de transition entre la loi et les prophètes (le Temple est encore debout à cette période et les écritures consultées pour étudier la révélation sont encore celles de l’ancienne alliance), puis le temps strictement réservé à celui de la nouvelle alliance. Mais ils ne sont pas dans la même lignée prophétique que ceux du passé, mais uniquement pour établir les bases du témoignage.

 

Conclusion

Ainsi, les avertissements de Jésus concernent directement les contemporains des apôtres et disciples, puisque les éléments comme « Christ », « faux Christ » et « prophètes » appartiennent à un temps bien précis. Une fois le Temple détruit, il n’y aura plus d’ambiguïté sur l’identité du Christ et de ceux qui auront prophétisé selon un appel spécial de Dieu en ces temps fâcheux. Et le dernier qui s’est présenté comme prophète ou Christ, a eu la brillante idée de faire croire au peuple que de se réfugier dans le Temple lors de l’invasion romaine, était la volonté de Dieu, selon ce que celui-ci aurait prétendument reçu en songe. Résultat: 6000 morts.

 

 

Patrick Galarneau

Publicités