Attention à la démonisation.

Dans le dernier article, je mettais en garde les alarmistes, ceux et celles qui crient au loup. Nous devons agir avec prudence. Et puis, quel est le véritable motif de celui ou celle qui crie au loup, surtout s’il s’agit de croyances secondaires à la foi? Doit-on choisir nos combats? Je le pense.

 

Il y a longtemps que je ne souligne plus vraiment les différences de convictions. Sur mon profil facebook, j’engage le débat sur différents sujets. J’y vais parfois de déclarations qui peuvent en choquer quelques-uns. Les réactions virulentes proviennent, pour la plupart des cas, de gens ayant une foi coulée dans le béton des bases de la connaissance biblique. Autrement dit, de personnes demeurant dans ce qu’il y a de plus élémentaire, comme l’enfant qui croit qu’il nous faut se limiter à 2+2 =4. Ainsi, ces croyants demeurent au stade de l’enfance, mais pas nécessairement à cause de leurs croyances et convictions « basic », mais de leur attitude et leurs comportements belliqueux et surtout, réfractaires aux connaissances nouvelles qui, croiront-ils, s’opposent à ce qu’ils ont reçu préalablement. Or, les connaissances nouvelles ne font que bâtir la maison sur les fondements de ce qu’ils ont appris. Donc, l’enfant qui demeure au lait spirituel n’a pas tort dans ce qu’il croit, mais pour continuer son apprentissage, il ne devrait pas s’en prendre à ceux et celles qui peuvent le faire avancer plus loin dans la connaissance de la personne de Dieu, au contraire, il devrait faire preuve d’ouverture et apprendre. On ne peut pas se limiter à habiter une fondation sans mur et sans toit. Nous devons construire autour et abriter ces fondations et ces murs. Tel est la démarche que devraient suivre les croyants qui désirent progresser. Les autres, ils continueront à s’entretenir entre eux dans leurs dénonciations puériles. Nous, avançons 😉

 

Donc, vous comprendrez que ce n’est pas constructif de mépriser ceux et celles qui croient:

  • la trinité
  • l’enlèvement
  • le retour physique de Jésus
  • le parler en langue
  • le décisionnalisme
  • la perte du salut
  • le millénium
  • la fin du monde à venir
  • les 5 ministères
  • ect…

Ces éléments ci-haut sont ce qui a été répandue dans le monde évangélique comme du lait dans un orphelinat. Certains des éléments mentionnés ci-haut ne sont pas tous mensongers. Il y a des vérités parmi ces éléments, mais ils sont seulement « basic ». Le problème, c’est que beaucoup de croyants en sont demeurés là, devenant dépendant à vie de leurs pasteurs, de leurs autorités religieuses ou leaders d’église. Or, nous sommes justement appelés à devenir autonomes spirituellement. Ce qui induit donc que l’enfant, le croyant en manque de maturité en l’occurrence, est appelé à voler de ses propres ailes, à lire et comprendre seul, puis à demander de l’aide quand il en a besoin, et non à chaque fois pour se faire dire quoi penser et quoi croire. L’enseignant au primaire ne veut pas que les enfants demeurent accrochés et dépendants de lui, mais il demeure disponible pour quiconque en aurait besoin. Le croyant est appelé à maturer et non à stagner, tout comme l’enfant en démarche d’apprentissage scolaire.

 

Les pasteurs et dirigeants d’église sont aussi en cause dans le véhicule de la connaissance. Nous sommes appelés à être formés adéquatement, pas à être entretenus dans la passivité de l’auditeur du dimanche matin. Mais si le pasteur lui-même n’a pas les outils pour lui-même aller plus loin dans la connaissance de la personne de Dieu, comment peut-il alors la transmettre à ceux et celles qui le suivent? Les masses ressembleront toujours à leurs dirigeants. Pour beaucoup, la connaissance = élite qui se croit au-dessus des autres. Mais le misérabilisme spirituel n’est pas du tout encouragé dans l’ancien comme le nouveau testament. Au contraire, à maints endroits dans la Bible, il est fortement encouragé à apprendre davantage. Ce n’est pas qu’un signe d’intelligence, c’est un signe de motivation à la fois intrinsèque qu’extrinsèque. Et dans ce dernier cas, c’est Dieu qui place cette motivation toute spéciale dans le coeur du Croyant. Autrement, nous ne serions que des religieux qui répète inlassablement les mêmes bases du christianisme, sans aller plus loin.

 

Il est temps que chacun prennent ses responsabilités!

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent sur mon cœur que le Seigneur suscita en moi un désir de le servir d'une manière particulière. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre les faux bergers; des avertissements contre les faux ministères; des dénonciations sur les œuvres mauvaises et enfin, des exhortations sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments servent à l'édification de l'Église. Je suis un des nombreux outils que le Seigneur utilise. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent pour lui d'un cœur droit et vaillant et je félicite tous ces ministères diversifiés à travers le monde qui servent, à leur manière, le corps de Christ pour son édification et pour affermir la foi des uns et des autres. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Une réflexion sur “Attention à la démonisation.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s