Le signe du fils de l’homme

24.30Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.

 

SIGNE:

Il s’agit d’une manifestation de ce qui est prévisible, qui a été annoncé et qui sera reconnu par ceux et celles que cela concerne.

Nous l’avons vu dans l’article « Fils de l’homme » ce que ce terme veut dire. Pour faire un très bref résumé, le terme « fils de l’homme » signifie:

« Jésus est celui qui représente la justice de Dieu. Il est donc l’archétype du terme «fils de l’homme», représentant ainsi tous les justes avant lui, ainsi que ceux et celles qui seront rendus justes par la foi après que Christ eut offert son corps comme une offrande d’agréable odeur à Dieu, une offrande qui est le sacrifice ultime pour justifier les pécheurs pour quiconque reçoit cette foi par la grâce, en Jésus-Christ ».

Extrait de l’article: https://lafoisansreligion.com/2018/03/16/le-fils-de-lhomme/

 

Maintenant, nous verrons ce qu’est le « signe du fils de l’homme »

Le signe du fils de l’homme a souvent suscité la curiosité des eschatologues aguéris comme amateurs. Pourtant, c’est très simple: comme Jésus est le « fils de l’homme », que ce terme renferme les notions de « juste, justice », c’est tout simplement que la justice de Dieu sera effective simultanément, mais non sans avertissements préalables.

La très grande majorité des chrétiens d’aujourd’hui et même, depuis l’ère John Darby, père de la doctrine dispensationnaliste, croit que Jésus va apparaître dans le ciel sur un grand trône blanc en tassant les nuages pour que tous les gens de la Terre le voit dans sa gloire. Il tirera alors l’épée en arrivant sur un cumulus, une nuée blanche, afin de rendre sa justice sur le monde des hommes et ce, après que l’antéchrist, comme les chrétiens l’appellent de manière erronée, ait corrompu toute la Terre. Certains croient même qu’il y aura vraiment et littéralement 10 anciens rois de Rome qui sortiront de leurs tombes pour se joindre à ce prétendu anti-christ. Nous sommes dans les élucubrations les plus farfelues de ces esprits tordus.

 

Le plus grand problème qui se pose dans ce genre d’élucubrations, c’est qu’il n’y a aucun autre passage dans le Nouveau Testament qui évoque un « signe du fils de l’homme ». Et même les prophètes Ésaïe et Daniel n’ont pas ce terme, bien que Daniel évoque le jugement sur Jérusalem et les israëlites qui auront rejeté le Oint (Da.9.24-27). Mathieu est le seul à véritablement utiliser cette formulation et pourtant, on instrumentalise ce seul passage pour élaborer une hypothèse eschatologique (qu’eux appellent « théorie ») et bâtissent leur eschatologie autour de ce verset. Pourtant, si l’auteur insistait à ce point sur ce terme particulier, ne devrait-on pas le retrouver ailleurs et à maintes reprises?

 

C’est pourtant simple: le signe du fils de l’homme n’est ni plus ni moins que le jugement qui s’abat sur le peuple qui l’a rejeté. Mais alors, qu’en est-il de cette formulation « toutes les tribus de la Terre se lamenteront »? Évidemment, on croit inévitablement qu’ils s’agissent de la Terre entière, puis de tous les pays qui existent à l’heure actuelle. Or, le terme « Terre » signifie symboliquement Israël, alors que le terme « mer » signifie tout ce qui est en-dehors d’Israël. Et le simple fait que ce soit des tribus nous ramène encore une fois à Israël.

Mais il y a bien plus que cela: pour reconnaître le « fils de l’homme » et s’en lamenter, il faut l’avoir connu. Or, le monde romain n’avait que faire de la Judée et de ses fanatiques religieux. Les citoyens romains, les esclaves romains et tous ceux qui se trouvaient inclus dans cet empire hors-Judée ne savaient pas ce qui se passait en Judée et n’ont que bien peu appris sur Jésus et ses manifestations miraculeuses. C’était ni plus ni moins qu’un fait divers, comme nous qui voyons à la télé, les médias ce qui se passe dans un autre pays éloigné de nous, mais qui changeons de poste pour se délecter de divertissements abrutissant l’esprit des gens. Ce n’était pas le cas des juifs, des hébreux et des hellènes d’origine hébraïques et juives, puisque d’une part, ils sont concernés sur ce qui se passe à Jérusalem, cité abritant le Temple et espérance d’un Messie à venir, puis de l’autre part de l’évangélisation à grande échelle de la part de l’apôtre Paul et ses compagnons d’oeuvre et ce, jusqu’à environ l’an 67 de notre ère, alors qu’ils ont parcouru de l’Espagne jusqu’aux Indes, d’Europe du Nord jusqu’en Afrique. Et cette bonne nouvelle fut annoncée premièrement aux juifs et aux hébreux hellènes, passant par les synagogues des différentes cités de l’empire romain. Ce n’est pas sans raison que l’apôtre Paul et les autres disciples furent poursuivis et traînés devant les tribunaux romains par les judaïsants hors-Judée.

 

Ce signe du fils de l’homme, arrivé à son terme, est apparut en se manifestant de la façon suivante: lors de la grande révolte juive face aux romains, ces derniers ont investit Jérusalem, le Temple et détruisirent tout sur leur passage. Mais plus que cela: les juifs de partout dans l’empire, non seulement apprirent-ils cette terrible nouvelle, mais ils furent eux-mêmes persécutés, faits esclaves et tués par les romains. Que ce soit à Rome, à Alexandrie ou n’importe quelle cité de l’empire, les juifs subirent le terrible courroux romain entre les années 66 à 73 et ce, à travers tout l’empire. C’est dans cette période que le « signe du fils de l’homme » s’est manifesté. Le Temple détruit, les tribus (les 12 d’Israël) répandus sur toute la Terre (la terre connue, celle de l’empire romain), se lamentèrent et ont vu le « fils de l’homme », mais au sens spirituel et non charnel du terme. Ayons toujours à l’esprit que nous sommes dans le domaine spirituel et non charnel dans les termes. D’ailleurs, Jésus répondait de manière céleste à ses opposants qui, eux, étaient dans les notions terrestres, tant dans leurs questions adressées à Jésus que dans leur compréhension de ce que Jésus leur répondait.

 

CONCLUSION

Ainsi, ceux qui se lamentèrent, ce sont la génération de juifs, des contemporains de Jésus et des témoins qui leur rapportèrent cette bonne nouvelle messianique, qui se lamentèrent et qui ont vu, de manière imagée et symbolique, le « fils de l’homme » dans toute sa gloire. Car une fois le Temple détruit, tout ce que Jésus a fait, dit ou fut témoigné par les disciples dans et hors-Jérusalem, leur revint à l’esprit, comme une marque au fer rouge dans leur conscience. Ne leur reste plus que le jugement sévère, puisqu’ils ne pouvaient plus se repentir ni crucifier Christ une seconde fois (Hé.10.25-30). Une fois le Temple détruit, il y a un point de non-retour pour avoir l’occasion de se repentir à nouveau. Il fut trop tard. Voilà la fin des temps, le temps des prophètes, de la loi, des sacrifices perpétuels, de l’attente messianique, de la repentance et d’une alliance ancienne.

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent sur mon cœur que le Seigneur suscita en moi un désir de le servir d'une manière particulière. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre les faux bergers; des avertissements contre les faux ministères; des dénonciations sur les œuvres mauvaises et enfin, des exhortations sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments servent à l'édification de l'Église. Je suis un des nombreux outils que le Seigneur utilise. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent pour lui d'un cœur droit et vaillant et je félicite tous ces ministères diversifiés à travers le monde qui servent, à leur manière, le corps de Christ pour son édification et pour affermir la foi des uns et des autres. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s