Les accomplissements prophétiques de Jésus.

Mt.24.35Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.24.36Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

 

Le verset 35 est une expression qui sert à rassurer les disciples sur l’authenticité prophétique des événements à venir que Jésus leur annonce. Il y a plus de chance que la Terre et le ciel cesse d’exister que de ne pas voir les prophéties s’accomplir dans un proche avenir, c’est-à-dire, du jugement qui attend le peuple d’Israël qui allait le faire crucifier deux jours plus tard. Et cela se solde par la destruction du Temple.

Cette expression est choisie par Jésus de manière précise, car en disant cela, il exprime sa souveraineté sur la création. Il insinue de manière à peine voilée qu’il a autorité sur la création, que la Terre et le ciel sont l’ouvrage de sa main, ce qui implique qu’il affirme réellement qu’il est le « chef suprême », l’héritier, le Dieu fait chair, mais qu’il doit s’offrir en sacrifice ultime pour les péchés du monde.

Il annonce son jugement, mais surtout, un décret irrévocable comme seul Dieu peut se permettre de le faire. Ses paroles démontrent un ton d’autorité, de certitude, et que sa crucifixion qui surviendra deux jours après son discours, sonne le coup de grâce au peuple pour son jugement imminent. Ce jour arrivera bientôt et de manière soudaine, mais non sans avoir préparé les événements à venir par de nombreux avertissements par les prophètes du passé, jusqu’à Jean-Baptiste.

 

ACCOMPLISSEMENTS

Jésus utilise cette expression à plusieurs reprises

Mt.8.17 Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la Loi ou les Prophètes ; je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir. 18 Car en vérité, je vous dis : Jusqu’à ce que le ciel et la terre passent, un seul iota1 ou un seul trait de lettre de la Loi ne passera absolument pas avant que tout ne soit arrivé.

La Terre et le ciel ne sont pas passés pourtant. Ils n’ont pas disparus et nous profitons de la vie encore de nos jours. Jésus a accompli la loi et les prophètes. Il l’a annoncé à l’avance à ses disciples. Il y a plus de possibilités de voir la Terre et le ciel disparaître que de ne pas voir se réaliser ce que Jésus a annoncé. On ne peut donc pas prendre littéralement les propos de Jésus en ce qui concerne la Terre et le ciel, mais en ce qui concerne ce qu’il a annoncé, il y a une fermeté, une intangibilité des propos prophétiques qui arriveront de manière assurée et sans le moindre équivoque.

Mais encore une fois, cette expression n’est pas anodine. Si Jésus affirme la certitude de ce qu’il a annoncé, il affirme aussi qu’il est maître de la Terre et des cieux. Il exprime sa divinité, car seul Dieu peut se prévaloir d’une si grande assurance, fermeté et d’une prévision des événements de manière aussi précise qu’autoritaire. Il est en train d’affirmer qu’il est le créateur des cieux et de la Terre, car en disant que tout ce qu’il dit va s’accomplir

 

DE NOUVEAUX CIEUX ET UNE NOUVELLE TERRE

L’exemple de Nicodème

Voir les propos de manière céleste et non terrestre, c’est l’erreur qu’on fait les juifs en questionnant Jésus. Ce fut le cas avec Nicodème:

Jn.3.1  Mais il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, 3.2qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit: Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui.

Maintenant, regardez l’affirmation spirituelle que Jésus donne à Nicodèmde:

  • 3.3Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

Constatez la réponse très terrestre et terre-à-terre de Nicodème qui, rappelons-le, est chef religieux d’Israël:

  • 3.4Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître?

C’est exactement le genre de propos que les religieux tiennent. Ils ne voient pas les choses spirituelles, ils ne voient que ce qui est devant leurs yeux. Les littéralistes bibliques, qui sont des fondamentalistes religieux, font exactement les mêmes erreurs dans leurs interprétations bibliques, alors qu’ils prennent tout au pied de la lettre (et comme ils sont littéralistes, ils me répondront sans doute que les lettres n’ont pas de pied!). Et dans les cas les moins pires, c’est-à-dire, les chrétiens religieux de nos jours, considèrent les prophéties et les propos de Jésus de manière terrestre. Par exemple, ils croiront que le règne de 1 000 ans évoqué dans le livre de l’Apocalypse est littéral. Ils croiront aussi que la notion de « fin des temps » se rapporte automatiquement à la fin de l’histoire de la vie. Et encore, ils croiront que le ciel et la Terre doivent être détruits physiquement pour avoir une nouvelle Terre et de nouveaux cieux tout aussi physiquement et que nous y vivrons éternellement. Mais c’est omettre grossièrement le langage utilisé par Jésus, mais pire: c’est de croire que les éléments physiques sont voués à une vie éternelle, alors que ces choses sont des éléments matériels et sans vie. Bien entendu, Dieu a donné vie à cette roche informe et vide que l’on appelle « Terre », mais ce n’est pas naturel. Une action surnaturelle était nécessaire pour y semer la vie, mais en soit, la Terre est un élément matériel sans valeur. Notre réalité physique, matérielle et temporelle n’a rien à voir avec les réalités spirituelles qui, elles, sont éternelles.

 

CONCLUSION

Alors, lorsque Jésus évoque dans son expression les éléments « ciel et Terre », il exprime l’idée que les choses physiques passeront certainement, et cela ne signifie pas du tout que le créateur va opérer une nouvelle création matérielle, mais surtout, c’est que ses paroles sont un décret affirmatif, sans point de retour et qui arriveront assurément sans le moindre doute. Il affirme ici de lui-même qu’il est le dépositaire de la création, puisqu’il utilise le « ciel et la Terre » pour rehausser la valeur de ses prophéties, reléguant ainsi les éléments de la création en second plan derrière « sa parole ». Jésus affirme ce qui serait considérer comme une énormité sans nom… et sans précédent! Il faut, sois avoir du culot pour faire une telle affirmation, soit il s’agit du décret de ce Dieu éternel fait chair. Rien de moins. Jésus ne dit donc pas que les choses terrestres doivent passer au sens littéral. Il exprime plusieurs éléments importants dans cette courte phrase.

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent sur mon cœur que le Seigneur suscita en moi un désir de le servir d'une manière particulière. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre les faux bergers; des avertissements contre les faux ministères; des dénonciations sur les œuvres mauvaises et enfin, des exhortations sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments servent à l'édification de l'Église. Je suis un des nombreux outils que le Seigneur utilise. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent pour lui d'un cœur droit et vaillant et je félicite tous ces ministères diversifiés à travers le monde qui servent, à leur manière, le corps de Christ pour son édification et pour affermir la foi des uns et des autres. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s