Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

Ce verset fait saliver beaucoup de prétendus eschatologues, car imaginez un seul instant si l’un d’entre eux savaient le jour, la date et l’heure de toutes ces choses, de sa seconde venue et de l’enlèvement tant espéré par des millions de chrétiens à qui l’ont a donné un second espoir, après le salut en Jésus-Christ bien entendu.

Imaginons un seul instant si l’un d’entre les milliers d’eschatologues amateurs et aguéris parvenait à savoir le moment exact. Certains parmi eux en ont fait leur ministère, leur gagne-pain, publiant des vidéos, des livres, des DVD, cd’s, font des conférences en invitant le plus de chrétiens dont la curiosité est soit morbide soit maladive.

Chez les dispensationnalistes, il y a 4 grands courants de pensées observés sur le net actuellement:

  • les eschatologues ministériels prétribulationnistes
  • les eschatologues ministériels post-tribulationnistes
  • les dispensationnalistes qui dénoncent les deux premiers
  • les dispensationnalistes qui suivent religieusement l’un ou l’autre

Je ne m’attarderai pas à la définition des termes, mais dans le cas des deux premiers, ils ont fait de l’eschatologie leurs choux gras en terme ministériel. Ce sont, pour la grande majorité, des alarmistes qui épient chaque fait divers de l’actualité internationale pour tenter de faire coller des passages bibliques à ce qu’ils observent aux nouvelles internationales. Et pas si étrangement que ça, ce sont souvent des personnes aux égos surdimensionnés, parfois même des personnalités narcissiques. Ils n’hésiteront pas à mentir sur des questions épineuses et à inventer des réponses. Dans la très grande majorité des cas, ils vont bâtir leur théorie de manière compliquée afin de perdre l’esprit critique dans un labyrinthe de données mathématiques, prophétiques et de judaïsme qu’eux seuls peuvent déchiffrer.

Il y a, dans leur processus d’élaboration théorique, une nette manipulation psychologique afin de s’attirer les éloges d’esprits faibles qui les suivront sans vergogne, défendant l’indéfendable de leur gourou tout aussi sans scrupule que leurs adeptes. S’il y a des pasteurs-gourous dans des assemblées où ils agissent en roitelets, il y a maintenant, grâce aux réseaux sociaux, de nouveaux gourous des temps modernes. Et vous serez à même de le constater, ces énergumènes sont tous assidus pour l’eschatologie et la fin des temps. C’est bien plus valorisant de prédire l’avenir que d’analyser les textes anciens au passé. C’est plus séduisant que de faire l’exégèse des textes dans leur juste contexte. C’est plus « tendance » que le conservatisme de la saine doctrine.

 

Que dire de cette fausse croyance dispensationnaliste, qui est une foi de remplacement? En effet, si Christ a tout accompli, que leur reste-t-il pour eux? Ces chrétiens en manque de vitalité spirituelle soupirent après quelque chose qui demeure à venir, car l’espoir, aussi mince soit-il aussi illusoire peut-il être, offre un second souffle à une vie chrétienne un peu terne et sans vitalité. C’est un peu comme se procurer un billet de lotto pour ensuite rêvasser à la suite des choses si l’on remporte le gros lot. Ces chrétiens sont davantage dans un monde d’illusions que dans la réalité. En fait, ils fuient la réalité de la vie dans la religion, comme une béquille sur laquelle se tenir en équilibre.

Il s’agit davantage d’un désir que d’une vérité scripturaire. Et lorsque vous touchez à cette fausse doctrine, les dispensationnalistes mordent, crient de manière véhémente, vocifèrent, sont vindicatifs. La raison est fort simple: ils veulent rêver à leur sujet d’espérance, comme celui ou celle qui consulte sa tireuse de carte ou son horoscope, puis voit des signes partout pour les faire concorder avec ce qui lui a été prédit. Il n’y a pas une once de vérité dans tout cela, mais le croyant VEUT y croire et surtout, il ne VEUT PAS savoir si c’est un mensonge. Comme un casse-tête dont les morceaux sont confondus avec ceux d’un autre casse-tête, il fera des passages bibliques et de l’actualité internationale des morceaux qui ne vont pas ensemble, mais il forcera l’union des morceaux, quitte à briser l’un d’eux pour les faire concorder, au lieu de prendre le temps de vérifier chacun des morceaux et les remettre avec le bon casse-tête.

 

La vérité est que, personne ne saura la date à venir, car elle est passée. Mais ce n’est pas séduisant quand les prophéties sont au passé. Elles détruisent le faux espoir. Elles enlèvent l’illusion et remettent la réalité en pleine figure de ces croyants rêveurs et utopiques. Et le fardeau de la preuve appartient toujours à ceux qui sont minoritaires, jamais à ceux et celles qui adhèrent au gros mensonge qui fait consensus parmi eux. La vérité est que, personne parmi eux ne vérifie si ce qu’on leur dit de séduisant est exacte, mais ils suspectent agressivement celui qui ne les bercera pas d’illusions. C’est d’ailleurs ainsi que les prophètes sont morts. Les faux prophètes disaient ce que les rois et les gens voulaient entendre, mais ont tuait ou faisait mettre à mort les prophètes qui annonçaient des avertissements du Seigneur, car ces prophéties ne les berçaient pas dans les illusions, mais leur présentaient une réalité que personne ne désirait voir. Les politiciens font la même chose avec le bon petit peuple. Personne ne va élire celui qui vous promet l’austérité et la hausse des impôt lorsque ces réformes s’avèrent la bouée de sauvetage nécessaire de l’état. Les gens vont élire celui qui va leur promettre de l’illusion. Croyez-vous que les chrétiens en sont exemptés?

 

Quand bien même ils enroberaient leurs illusions de patois de Canaan et d’angélisme à l’eau-de-rose, un mensonge demeurera un mensonge, même si on le présente pour qu’il ait l’air vrai.

 

 

Dans le prochain article, je traiterai de ce verset… dans son contexte 😉

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent que j'ai eu à coeur d'enseigner la Bible à nouveau, mais cette fois, en priorisant le contexte historique et la pensée des différents auteurs. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre la religion évangélique et les sectes chrétiennes; des avertissements contre les ministères dits « prophétiques »; des dénonciations sur les œuvres mauvaises de ces manipulateurs et enfin, des encouragements sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments pourront servir aux chrétiens prudents et même, aux non-chrétiens qui désirent comprendre un peu plus la distinction à faire entre la foi et la religion. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent de cette manière et je félicite toutes ces personnes à travers le monde qui mettent tous leurs efforts pour avertir les gens qui ignorent les nombreuses subtilités et danger de cette mouvance, à leur manière, selon leur contexte respectif. Affermir la foi des uns et des autres, tout en les accompagnant dans leur démarche pour sortir des griffes des manipulateurs. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s