5 Fausses croyances évangéliques en bref.

Je ferai bref et sans raccourcis. Dans ce court texte, je démystifie certaines fausses croyances :

 

Mariage

Il s’agit d’une pratique barbare des temps anciens, alors que les peuples nomades et en début de sédentarisation s’offraient mutuellement leurs filles, promises à un roi ou un prince, afin de faire, soit allégeance, soit alliance avec l’autre peuple. On achetait ainsi la paix et la femme n’était rien d’autre qu’une marchandise politique et tribale. Le terme lui-même renferme une connotation très négative d’un patriarcat exécrable et méprisable. Cette institution est valorisée par les religions qui, ne l’oublions pas, ne sont rien d’autre que des vestiges d’un mauvais souvenir d’un lointain passé. L’union d’un homme et d’une femme doit certainement continuer et être valorisée, mais la relation sexuelle consensuelle détermine l’union. Alors, le sexe avant le mariage, c’est plutôt dichotomique. La relation sexuelle EST le « mariage ». Mais je préfère parler d’union et rejeter totalement le mot « mariage ». Il ne convient pas du tout à notre contexte actuel.

 

Baptême

Pour faire bref, il s’agit d’un rituel de purification strictement juif de la loi mosaïque. Si Jean-Baptiste appelait au baptême de repentance, c’est que ce dernier préparait le chemin du Christ, qui était promis à Israël. Il s’agit non seulement d’une pratique barbare, mais issus de superstitions que Dieu a employé volontairement pour illustrer une réalité spirituelle bien plus grande que ce simple rituel. Mt.28 ne suggère pas que nous poursuivions cette tradition par laquelle nous ne sommes aucunement concerné, mais bien aux juifs des nations (et les gentils convertis au judaïsme) avant que le jugement ne tombe sur Israël en l’an 70, comme Jean-Baptiste l’a si bien dit aux religieux juifs venus se faire baptiser par lui: « qui vous a appris à fuir la colère à venir? » Cette colère, elle était réservée pour les juifs qui allaient rejeter celui qui leur fut promis à eux et ce, depuis de nombreux siècles. Cette pratique barbare et superstitieuse ne s’applique à personne d’autre.

 

Prophétie

La prophétie tournait entièrement autour de la personne du Christ, à l’intention des juifs et de personne d’autre. Les hurluberlus qui se proclament prophètes démontrent non seulement leur stupidité, mais leur méconnaissance de cette notion. D’abord, cette notion vient des peuples limitrophes d’Israël. La prophétie n’est rien d’autre que le manque de connaissance, de raisonnement et de pragmatisme de peuples, faute d’avancement dans les différents domaines. Par exemple, le Chaman prédisait le temps qu’il allait faire. Nous, nous avons les météorologues qui observent le mouvement des cycles de températures, des vents et ce, de manière scientifique. Faute d’avancées technologiques, les peuples étaient réduis à suivre des fables et des superstitions. Dieu s’est servi de cette méthode pour sécuriser son peuple dans une méthode qu’il comprenait et avait bien connu.

Outre cela, la prophétie se limite aux temps anciens jusqu’à la destruction du Temple. La prophétie devient caduque une fois que celles-ci ont vu l’accomplissement de la révélation de Christ. Le Temple détruit, la prophétie est devenue complète et obsolète.

 

Église

Il n’y a pas de pluralité d’églises dans le Nouveau Testament. Le terme n’est ni pluriel ni un nom commun dans le grec. C’est une entité. Les traductions ne rendent pas justice à la pensée de l’auteur. L’Église n’est pas intemporelle non plus: elle était présente pour une période de transition, passant du Temple aux rencontres informelles entre les croyants hébreux ayant quitté le judaïsme pour s’encourager les uns les autres en attendant que les derniers événements surviennent sur Israël. Durant cette période, les judaïsants traînaient dans la boue leurs frères hébreux ayant quitté la loi de Moïse pour la foi en Christ. Ils les traînèrent aussi devant les tribunaux pour de faux motifs, en haine envers Christ. L’Église n’est plus d’actualité depuis que Christ a rendu son jugement sur Israël. La Bible devient alors un puissant témoignage pour les générations subséquentes, et c’est toujours par la foi que les individus de tout temps et toutes races, invoquent le nom de Jésus-Christ

 

Fin du monde

Il n’y a pas de fin du monde de prévue dans le Nouveau Testament ni l’ancien d’ailleurs. La fin du monde, la fin des temps, l’enlèvement de l’épouse, ce sont des choses du passé. Les termes annonçant une fin du monde, c’est le monde connu des juifs, celui d’une alliance qui est ancienne. Il y a de nombreuses allégories dans l’apocalypse (rédigé avant l’an 70. Probablement autour de 68, à la fin du règne de Néron), qui font état des derniers événements sur le point de se produire très bientôt. Jésus disait d’ailleurs, dans sa révélation à l’auteur (le nom de l’auteur ne fait pas consensus): « je reviens bientôt ». C’est la génération de juifs qui ont vu et entendu Jésus qui sont visés par ces terribles événements (Mt.24.34; Hé.1-2; Hé.6 et Hé.10). Les hurluberlus annonçant des catastrophes et une fin du monde sont des misanthropes qui haïssent le monde dans lequel nous vivons. Entourez-vous de gens positifs et non de catastrophistes 😉

 

 

Patrick Galarneau

 

 

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent sur mon cœur que le Seigneur suscita en moi un désir de le servir d'une manière particulière. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre les faux bergers; des avertissements contre les faux ministères; des dénonciations sur les œuvres mauvaises et enfin, des exhortations sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments servent à l'édification de l'Église. Je suis un des nombreux outils que le Seigneur utilise. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent pour lui d'un cœur droit et vaillant et je félicite tous ces ministères diversifiés à travers le monde qui servent, à leur manière, le corps de Christ pour son édification et pour affermir la foi des uns et des autres. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s