Pasteur, mêles-toi de tes affaires… ou celles de tes naïfs!

C’est bien connu, dans le monde évangélique, on veut contrôler ce que pensent les adeptes. On veut moduler leurs comportements, éradiquer leurs formulations de pensées pour qu’ils adoptent et embrassent leur vision du monde. Le rôle du pasteur n’est pas anodin et sans conséquence. On interprète la Bible à la place des adeptes. Sinon, c’est le chaos, diront-ils. Mais la vérité, c’est que si chacun est libre devant Dieu, à quoi sert le pasteur?

 

MON PASTEUR

Je me rappelle de mes débuts dans l’église évangélique. J’entendais souvent des propos dans les conversations des chrétiens après la réunion dominicale, sur le perron de l’église. Les chrétiens aimaient bien jouer au « m’as-tu vu, m’as-tu entendu », rêvassant sans doute d’être eux-mêmes pasteurs et donc, recevoir l’admiration du plus grand nombre. C’était dans les années 80′.

 

Lorsque le débat s’enlisait dans un discours de sourds parmi ces grands théologiens ponctuels, j’entendais alors l’argument massue: « Mon pasteur nous a dit que ça voulait dire ça ». Ou encore: « Je vais en parler avec mon pasteur ». Cette dernière citation me fait encore sourciller aujourd’hui. Le pasteur est perçu comme une sorte de Chaman des temps modernes, un druide, une autorité incontestable. On parle de SON pasteur comme de son avocat, son médecin, son comptable, son agent immobilier. C’est MON pasteur, il est mon guide, celui qui pense à ma place.

Votre garagiste, il connaît son affaire mieux que vous. Vous lui faites confiance et c’est pour cette raison que vous lui confiez votre véhicule. Votre avocat défendra vos causes, surtout si vous êtes chef d’entreprise et que la compagnie doit absolument se doter de gens qualifiés pour défendre des causes devant les tribunaux. L’avocat a une expertise pour tenter de vous défendre ou vous sortir du pétrin. Votre médecin connaît les particularités du corps humain. Il peut vous diagnostiquer ce qui va ou ne va pas. Il a une expertise en la matière. Votre agent immobilier fait le travail pour vous, afin de vous négocier le meilleur prix. Votre conseillé financier peut vous dénicher de bonnes affaires avec des rendements intéressants, vous éviter de l’impôt inutile, des réclamations auxquels vous avez droit, il a une expertise en la matière.

 

Le pasteur entre dans ce cercle intime qui agrémente votre vie et vous permet de ne pas avoir à réfléchir par vous-mêmes aux solutions à emprunter, comme le garagiste, l’avocat, le médecin et le conseillé financier. Votre pasteur réfléchi à votre place, il a étudié et maîtrise les particularités bibliques et « scripturaires » (je haïs ce mot de discours pompeux). C’est du moins ce que croient les adeptes qui ont l’habitude de dire « mon pasteur ». Le hic, c’est que la théologie est aussi précise qu’un aveugle qui tire à l’arc pour viser la cible. Il y a énormément de subjectivité dans ce domaine.

 

DIFFICILE DE SE RETENIR

Demander à un pasteur de se mêler de ses affaires, c’est comme demander à un enfant de ne pas jouer: c’est impossible. D’abord, parce que la dépendance pastorale est voulue et imposée aux fidèles, parfois sans subtilité! Pour les questions d’ordre privée, que ce soit pour de la relation d’aide de couple, de vie sexuelle, de finances personnelles ou d’avancement professionnel potentiel, beaucoup d’adeptes prennent rendez-vous avec leur druide pastoral pour connaître ce qu’ils doivent faire. C’est là que les pasteurs se dégagent des accusations de se mêler de ce qui ne les regarde pas, puisque ce sont les adeptes eux-mêmes qui le réclament!

Un pasteur de l’association d’églises baptistes évangéliques à laquelle je faisais partie, était fier de dire qu’il a incité un de ses adeptes à refusé une opportunité de promotion et d’avancement dans la carrière de ce dernier. Il l’a plutôt incité à servir Dieu dans le ministère qui lui sera peut-être un jour confié. Autrement dit, en acceptant la promotion de son employeur, le fidèle sera subitement moins disponible dans son travail de lèche-bottes envers les bonzes évangéliques. Moins malléable, le fidèle sera alors secrètement discrédité pour avoir osé remettre sa propre foi en cause pour de l’argent. C’est ce qui est insinué. À contrario, les bonzes évangéliques seront heureux que d’autres fidèles gagnent plus d’argent, si ces fidèles ne leur sont utiles que pour fournir à leur caisse qu’ils appellent « donner à l’église c’est donner à Dieu », alors que l’on sait très bien que donner à l’église, c’est payer les vacances dans le sud l’hiver des pasteurs, puis leurs vacances d’été qui débutent à la fin de l’année scolaire et qui terminent à la fin août. Ces Chamans sont si utiles, qu’il faut les payer grassement, vous comprenez? 😉

Ces paresseux qui mangent, voyagent, travaillent très peu ou pas, qui se logent et se payent de belles voitures, c’est sur le dos des naïfs qu’ils le font. Parce que ce sont justement ceux que le roi Salomon dénonce:  «tu ne travaille pas, tu ne mérite pas de manger »! Pire: ils se mêlent de la vie privée des fidèles qui leur sont assujettis. S’ils se contentaient de seulement arnaquer leurs fidèles…

 

Et ils font la morale en plus de cela. Ils vous culpabilisent lorsque vous êtes plus ou moins fidèles à votre église. Ils font passer des messages dans leurs sermons, parfois subtilement, parfois pas. Ils parlent d’argent dans leurs sermons, évoquant combien l’argent était un sujet omniprésent dans le N-T (n’importe quoi), afin de soutirer encore plus des poches des naïfs, qui eux, se priveront de surplus durant le temps des fêtes… mais pas leurs Chamans ni leurs druides pastoraux.

 

Alors, pasteurs, mêlez-vous des affaires de vos fidèles, ils aiment ça et en redemandent 😉

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent que j'ai eu à coeur d'enseigner la Bible à nouveau, mais cette fois, en priorisant le contexte historique et la pensée des différents auteurs. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre la religion évangélique et les sectes chrétiennes; des avertissements contre les ministères dits « prophétiques »; des dénonciations sur les œuvres mauvaises de ces manipulateurs et enfin, des encouragements sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments pourront servir aux chrétiens prudents et même, aux non-chrétiens qui désirent comprendre un peu plus la distinction à faire entre la foi et la religion. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent de cette manière et je félicite toutes ces personnes à travers le monde qui mettent tous leurs efforts pour avertir les gens qui ignorent les nombreuses subtilités et danger de cette mouvance, à leur manière, selon leur contexte respectif. Affermir la foi des uns et des autres, tout en les accompagnant dans leur démarche pour sortir des griffes des manipulateurs. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s