Je ne suis plus du tout évangélique: pourquoi?

INTRODUCTION

Lorsque j’étais petit, j’avais un Mickey Mouse en peluche. Quelques années plus tard, Mickey en peluche est décédé 😉

J’ai ensuite eu un robot à l’effigie de Goldorak vers l’âge de 8 ans, possiblement à l’occasion de la fête de Noël. Vous savez, ce robot dans la série animée où celui-ci vient du cosmos et sauve la Terre des méchants Golgoths? Ça fait longtemps que je ne joue plus avec ce robot. Je ne l’ai plus depuis très longtemps. Et comme la majorité des enfants, j’ai délaissé peu à peu les jouets avec lesquels j’avais une relation particulière. Je ne joue plus non plus aux policiers et aux bandits, tout comme je ne joue plus avec les insectes pour les disséquer et qui plus est, par simple plaisir ou curiosité. Que voulez-vous… on passe de l’enfance au monde adulte via la transition du passage obligé de l’adolescence.

Ais-je délaissé ces choses parce que j’en avais contre mes jouets? Non, je n’ai pas tué Mickey Mouse. Il était simplement au bout du rouleau. Comme nous, lui aussi avait une date d’expiration sans être indiqué quelque part sur lui. Je n’étais pas non plus en querelle avec Goldorak, et les insectes ne se sont pas vengés ni provoqué ma colère. Les bandits? Je ne me souviens plus si j’étais le plus souvent du temps un bandit ou un policier, mais je vous assure que je félicite le métier de policier… un peu moins celui de bandit par contre 😉

Alors non, je n’ai pas délaissé ces choses à cause d’une colère non avouée, ni d’une amertume ni à cause de mauvaises expériences avec ceux-ci.

 

L’EXCUSE POUR NE PAS ADMETTRE

Chaque fois que j’évoque ma dissidence de la religion évangélique, on me rabâche les mêmes accusations:

  • tu es frustré, c’est pour ça que tu as quitté
  • tu as des péchés et tu ne veux pas que les « saints » les vois ( permettez-moi de rire aux éclats 😉 )
  • c’est parce que tu as vécu de mauvaises expériences. Moi, je t’assure, notre église n’est pas comme ça, c’est une église qui aime et qui est édifiante. Tu devrais te trouver une église comme la nôtre ( là, on tente de me jouer la grande scène de re-séduction lol )
  • C’est parce que tu avais des conflits et, plutôt que d’y faire face, tu as fuis.
  • Peut-être n’es-tu pas né de nouveau. C’est ce qui expliquerait que tu aies quitté ( le jugement facile de ces chrétiens est comparable aux amis de Job )

 

Toutes ces âneries, les chrétiens évangéliques les ont dites. En fait, ils ont exactement les mêmes mécanismes de défenses que les Témoins de Jéhovah. Cette catégorie de chrétiens porte de jolie lunettes roses, ne remet jamais en question la viabilité de ce qu’elle pense, fait, exécute ou croit. Cette catégorie de chrétiens n’a même pas la réflexion de peut-être avoir un peu de recul dans ce qu’elle croit, fait, exécute ou pense. Son église, c’est presque le salut. Avec son « accepte Jésus dans ton coeur », le chrétien croit qu’il est maintenant parvenu au sommet de la quintessence en Christ. Il affirme haut et fort que Dieu l’a sauvé, mais c’est lui qui a fait un choix volontaire d’accepter Christ dans son coeur. Cherchez l’erreur…

Non, on ne veut pas admettre que le mouvement évangélique est discutable et est sujet aux nombreuses erreurs d’interprétations. Je ne parle pas des erreurs relationnels, mais bien des fondements de la mouvance évangélique. Chez ces derniers, on se bombe le torse devant les Témoins de Jéhovah, les mormons ou les catholiques, de qui ont dissèque les erreurs doctrinales (que les erreurs soient avérées ou non), mais on refuse de regarder dans sa propre cour les erreurs aussi évidentes qu’un troupeau d’éléphants qui tente de se cacher derrière une haie de cèdre.

Ce que j’aime bien, c’est retourner la pareille à ces zigotos d’évangéliques en leur disant, au sujet de leur dissidence de l’église catholique:

  • vous êtes frustrés, c’est pour ça que vous avez quitté l’église catholique
  • vous avez des péchés et vous ne voulez pas que les « saints » les vois
  • c’est parce que vous avez vécu de mauvaises expériences que vous avez quitté l’église catholique. Moi, je t’assure, l’église catholique n’est plus comme ça, c’est une église qui évolue, change et accepte les gens tels qu’ils sont. Vous devriez vous trouver une église catholique.
  • C’est parce que vous étiez en conflit avec les catholiques que vous avez quitté et, plutôt que d’y faire face, vous avez fuis.

Comprenez bien: je ne suis pas du tout catholique. Mais je ne suis pas du tout évangélique non plus. Ce n’est pas moi qui se bombe le torse avec ma bande d’obscurantistes de parvenus évangéliques. D’ailleurs, le mépris avec laquelle ils traitent les catholiques et les autres mouvements chrétiens, c’est le même mépris avec lequel je traiterai les évangéliques, comme de plus en plus de gens le font aujourd’hui envers cette secte religieuse qui ne passera plus sous le radar du sectarisme. Alors, les évangéliques n’ont aucune excuse pour nous accuser avec leurs phrases toutes faites mentionnées ci-haut.

 

LA VRAIE RAISON

Ce sont ces erreurs qui ne me permettent plus d’être considéré comme évangélique. En ce qui me concerne, à la lumière des faits historiques accablants pour le mouvement évangélique, cette religion n’a pas sa raison d’être. En effet, les piliers fondamentaux de la religion évangéliques sont ceux-ci:

  • le choix arbitraire de croire ou non en Christ, comme si l’individu pouvait choisir son camp (et non, il ne s’agit pas de calvinisme, ça va bien au-delà de ce pauvre Calvin). Il ne s’agit pas d’une décision ni d’une adhésion. Dieu ne sauve personne sous ce prétexte. Et les Billy Graham de ce monde ont fait fausse route avec de tels élucubrations. Ils ont fait du recrutement de masse pour leur secte, mais le salut ne vient pas de cette secte pernicieuse. Le salut concernait Israël, puisque la promesse lui incombait. Naître de nouveau était réservé pour le juif d’abord, puis pour le juif hellénisé. Cela signifie-t-il que nous ne pouvons être avec Christ éternellement? Non. Que le monde soit sauvé par Christ, c’est d’abord pour le juif. Les romains et les grecs ne connaissaient même pas le phénomène juif en-dehors de la Judée, si ce n’est qu’une poignée d’individus en contact avec le judaïsme dans les différentes cités de l’antiquité. C’est la foi qui sauve, pas une adhésion intellectuelle au christianisme ni en étant le porte-drapeau d’une quelconque dénomination.
  • Trois dieux en une personne. Désolé, mais Dieu ne se résume pas à une manifestation en trois personne. Dieu porte une centaine de noms, de rôles et de fonctions. Il n’y a qu’un seul Dieu, une seule personne, et de multiples manifestations, dont une en chair. Et oui, Jésus priait Dieu. Pourquoi? Jésus devait être révélé comme Dieu, pas s’autoproclamer lui-même. C’est sa résurrection qui a démontré qu’il était LE Dieu du ciel. Il n’a rien fait de sa propre volonté? Je me répète: Jésus devait être révélé, pas de s’autoproclamer lui-même. Lorsque Dieu dit, Dieu fait. J.sus devait d’abord faire ce qu’il a dit dans les écritures anciennes, afin qu’on le reconnaisse.
  • Fin du monde: elle a débuté avec l’invasion romaine en l’an -63. Tout se mettait en place pour que le Christ arrive pendant le règne romain bien implanté. La fin du monde, c’est la fin du monde juif, du judaïsme, la fin de la Judée, d’Israël et de l’alliance mosaïque.
  • L’enlèvement: ceci a déjà eu lieu et non, ce n’est pas des chrétiens de par le monde qui se transforment en petits bonhommes blancs du genre « hôpital psychiatrique », pour aller rejoindre Jésus sur un nuage blanc, avec son cheval blanc, appelé au son du Shofar d’un ange. Ces histoires à dormir debout, c’est bon pour ceux et celles dont la prédisposition mentale et psychologique est assujettie au délire religieux. Cette histoire d’enlèvement est beaucoup plus simple que cela, mais j’y reviendrai dans un article traitant uniquement de ce sujet.
  • La bête: les évangéliques disaient, jusqu’à l’avènement de l’Islam par ses coups d’éclats, que c’était le Pape et l’église catholique. Bien sûr lol. Puis, les vires-capots évangéliques ont opté pour l’Islam après les événements du 11 septembre 2001. Soudainement, le faux prophète est devenu Mahomet et non le Pape… et ils ont vu ça dans la Bible!! Pourquoi ne l’ont-ils pas vu avant alors??
  • Le paganisme à son comble: le monde périra et l’un des symptômes les plus flagrant, c’est le monde paganisé. Or, le paganisme concernait surtout les juifs de l’époque de Jésus. Le paganisme était à son comble à Jérusalem et dans tout Israël. Les sectes, les philosophies, les idées de grandeur messianiques et les doctrines étaient nombreuses et s’entre-mêlaient entre elles. C’est ce qui a, entre autre, mené à la destruction de la Judée et de tout Jérusalem.

 

CONCLUSION

J’aurais bien aimé aborder tout ce qui est problématique avec les évangéliques, mais je me suis contenté de quelques éléments. Mais ce qui me dérange le plus avec cette secte, c’est son désir de vengeance par procuration (Dieu devient leur défenseur contre le méchant monde qui les rejette ou profite de leur vulnérabilité individuelle). Les faibles vont dans les sectes pour se donner une soudaine puissance (le même shéma de pensée que le satanisme). Être élu parmi les milliards d’êtres humains, c’est se donner une puissance invisible qui ne se prouve pas, mais qui agit comme placebo pour une triste vie sans saveur. Ils veulent se donner un pouvoir, se faire croire qu’ils ont un pouvoir sur le reste du monde. En réalité, être évangélique, c’est avouer être un faible. Pas « faible » dans le sens « humble », mais faible dans le sens contraire de « humble » : l’orgueil manifesté par cette hypocrisie de fausse humilité. La pire manifestation de l’orgueil. D’un côté, ils évangélisent (moi j’appelle ça du prosélytisme et du recrutement de secte), avec leur Jésus tendre, gentil, doux et humble; puis de l’autre, ils souhaitent la destruction du monde, que Jésus revienne et fasse baigner le monde dans un bain de sang (selon leur compréhension de l’Apocalypse). C’est du « bipolarisme » spirituel, reflétant davantage une certaine forme de trouble mentale de ses adeptes ou encore, de troubles de la personnalité. C’est comme prendre son enfant dans ses bras pour l’aimer, puis, de le battre sans raison (il n’y existe aucune raison, mais c’est une façon de parler) et recommencer le manège.

 

J’ai donc quitté ce mouvement sectaire pour cette principale raison. Le seul endroit où j’ai vu autant de gens qui m’apparaissaient atteints d’une quelconque pathologie mentale, c’est dans l’aile psychiatrique (où j’ai dû justement intervenir auprès d’un chrétien évangélique pour le faire évaluer sérieusement. Résultat = schizophrénie). Et malheureusement, ils sont nombreux à embrasser cette secte. Bien entendu, tous ne sont pas ainsi, mais ils présentent tous des carences, soit affectives, psychologiques, émotionnelles, de personnalité ou sont des caractères faibles et de faible estime personnelle. Dans un milieu comme la religion évangélique, parmi ces faibles, le jeu de rôles se met en branle. Sociologiquement, il est impensable que ceux-ci demeurent tous au même stade. Il y a une organisation sociale qui s’opère pour déterminer qui seront les plus forts parmi les faibles dans cette mouvance. Plusieurs frustrés de la vie (soit avec les femmes, soit avec la place qui leur est accordée dans la société, soit à cause du rejet ou du peu de coefficient relationnel). Il y a donc une hiérarchie qui se bâtit.

 

J’étais moi-même un faible à une certaine époque. Comme un enfant. Mais comme tout enfant normal, je suis passé au monde adulte et j’ai délaissé les choses de l’enfance. J’ai mûri, vieilli et maturé. Je n’avais plus le désir de demeurer dans le carré de sable évangélique. Ma paix, je l’ai obtenu lorsque j’ai quitté les évangéliques. Vous voulez vous quereller comme un enfant de 5 ans? Allez chez les évangéliques. Vous serez comblés 😉

Ils se querellent sans cesse et imposent leurs points de vue qu’ils prennent pour vérité immuables… comme le font les enfants.

 

 

 

Patrick Galarneau

 

 

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent que j'ai eu à coeur d'enseigner la Bible à nouveau, mais cette fois, en priorisant le contexte historique et la pensée des différents auteurs. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre la religion évangélique et les sectes chrétiennes; des avertissements contre les ministères dits « prophétiques »; des dénonciations sur les œuvres mauvaises de ces manipulateurs et enfin, des encouragements sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments pourront servir aux chrétiens prudents et même, aux non-chrétiens qui désirent comprendre un peu plus la distinction à faire entre la foi et la religion. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent de cette manière et je félicite toutes ces personnes à travers le monde qui mettent tous leurs efforts pour avertir les gens qui ignorent les nombreuses subtilités et danger de cette mouvance, à leur manière, selon leur contexte respectif. Affermir la foi des uns et des autres, tout en les accompagnant dans leur démarche pour sortir des griffes des manipulateurs. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s