L’Esprit-Saint, un véritable « fourre-tout »! Partie 1

Bonjour à toutes et à tous,

 

Lorsque l’on s’aventure sur les différents réseaux sociaux pour y partager nos points de vue, convictions ou différences théologiques avec les chrétiens de tous horizons, on constate rapidement à quel point les chrétiens se font du cinéma avec l’Esprit-Saint, mais bien d’autres éléments liées au christianisme également.

Lorsque des chrétiens s’obstinent sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux, voir, presque tous, à nous balancer que l’Esprit de Dieu leur a montré. En définitive, cet argument, qui en est un d’autorité ou si vous préférez: un argument vide pour faire cesser la discussion et avoir le dernier mot, permet à ces chrétiens de ne pas avoir à aller plus profondément dans la discussion. En effet, les discussions entre chrétiens sont plutôt superficielles. Elles se limitent à toutes sortes de mots et de phrases vides de sens, mais qui servent:

  • à meubler la discussion
  • à se reconnaître entre chrétiens

 

PATOIS DE CANAAN, PHRASES CREUSES

Je vous dresse une liste non-exhaustive de mots ou phrases régulièrement employés, que l’on peut aussi traduire par « PATOIS DE CANAAN »:

  • ma soeur, mon frère
  • sois béni mon frère, ma soeur
  • Alléluia
  • amen
  • gloire à Dieu
  • Dieu trois fois saint
  • j’ai reçu la révélation
  • j’ai reçu l’Esprit-Saint
  • J’ai eu la révélation que Dieu…
  • Dieu m’a montré…
  • Dieu m’a dit…
  • Tu dois obéir à la Bible
  • Yehoshua
  • divinement inspiré
  • les païens…
  • Seigneur
  • Christ est roi
  • il faut lire la bible
  • j’ai été édifié par…
  • louage et adoration à Dieu
  • à lui soit la gloire
  • adorons ce matin notre Dieu
  • ect…

Ce langage n’exprime rien de concret. Parler comme un évangélique, c’est semblable au langage des politiciens. D’ailleurs, avez-vous remarqué à quel point les politiciens sont excellent au jeu de « ni oui, ni non »? Jamais ils répondent aux questions par oui ou par non. Ils répondent aux questions fermées par des réponses ouvertes et emploient des phrases creuses, des mots vides pris dans le dictionnaire et finissent par n’avoir rien dit. Et bien, le chrétien évangéliques fait sensiblement la même chose, mais il serait animé par l’Esprit de Dieu. Et si l’évangélique parle le Patois de Canaan, c’est supposément parce que l’Esprit-Saint l’habite.

 

POKER FACE

Or, c’est de la bouillie pour les chats. Si je parle français avec l’accent québécois, c’est parce que je suis québécois justement et que je m’identifie comme tel. La nuance, c’est que je n’ai pas eu à m’adapter à la langue, ses expressions ou ses nombreuses particularités linguistiques, conceptuelles et culturelles. Je suis né au Québec. Le chrétien évangélique entre dans une nouvelle culture qui lui était inconnue. Il apprend le langage interne de la culture évangélique et devient soudainement une personne en dualité. D’abord, qui va dire à son supérieur immédiat « Amen patron, que le Seigneur vous bénisse pour cette promotion »? Ou encore: « Dieu m’a révélé que vous allez subir son courroux, car il juge ceux qui s’en prennent à ses fils », lorsque votre patron vous congédie.

Et qui d’entre les chrétiens évangéliques arrivent le dimanche matin à son église locale, afin d’y exercer son obscurantisme religieux, et exprime à son voisin de chaise « as-tu vu les fesses de cette fille-là »? Ou encore: « esti de cave de tabarnak d’épais de marde en avant qui vient de me couper sur la route. Je lui arracherais sa p’tite tête de marde et lui chierait dans le corps », alors qu’il est en voiture avec sa famille et/ou un collègue ecclésiastique.

Vous croyez que j’invente? Et bien non. Plusieurs ont bel et bien ce double langage: quand ils sont seuls ou avec des non-croyants, puis avec leurs semblables.

Et non, il ne s’agit pas de moi, je n’utilise jamais de grossièreté, ni seul ni avec quiconque. Et je n’accuse pas les gens, chrétiens ou non, d’avoir usage de grossièreté, parce que je m’en fout, ça ne m’atteint pas et ne me dérange pas. Je ne suis pas lié par un soucie d’image ou de réputation chrétienne, alors je ne l’exige pas des autres.

 

LE CHRÉTIEN ÉVANGÉLIQUE: POKER FACE

Comprenez-vous où je veux en venir? La majorité des chrétiens ayant quitté les églises locales, affirment que c’est à cause de l’hypocrisie qui y règne. Et dans les cas de figures que je vous ai mentionné ci-haut, on peut bel et bien affirmer qu’il y a deux visages chez les chrétiens:

  • un avec ses semblables
  • un avec les non-croyants

C’est sans compter le taux de divorce chez les évangéliques, qui est sensiblement le même que chez les personnes s’affichant comme non-croyantes. Et que dire du problème pornographique, de sites de rencontres discrètes, alors que plus de 400 pasteurs américains se sont retrouvés sur la liste du site Addison ou Maddison (corrigez-moi si je me trompe), après qu’un pirate informatique eut révélé tous les inscrits du site, il y a peu d’années de cela.

Il y a aussi tous ceux et celles qui se bombent le torse, se vantent, se lamentent, calomnient, médisent contre les uns et les autres, mentent ou mentent de manière chronique, vole la petite caisse de leur église, fraude l’impôt, jugent et condamnent ceux et celles qui ne pensent pas comme eux, porte de faux témoignages, sont dans l’adultère et mènent une double-vie. Combien d’enfants de pasteurs doivent se fermer la gueule sur ce qu’ils vivent à la maison; des femmes de pasteurs qui n’en peuvent plus d’êtres réduites à « soit belle et ferme-la », être des servantes et usines à bébés, se faire rentrer dans la tête qu’elles sont des soumises, des êtres humains de second plan pour le Seigneur; ces femmes à qui ont leur dit: « tu n’as pas le droit d’enseigner des hommes, car ce sont eux les chefs » et ce, sans distinction d’époques et de contexte générale, parce qu’un livre écrit par des hommes barbares et rétrogrades, dit aux femmes de se taire, qu’elle est un sexe faible, qu’elle doit demeurer dans une entière soumission devant les hommes. Et le pire, c’est qu’on enrobe cela par des mots angéliques, avec la prétendue lourde responsabilité de l’homme dans le même passage qui parle de la femme avec dégoût (Éph.5).

(NOTES: l’inspiration plénière demeure intacte. Cependant, il faut aussi admettre que Dieu s’adapte au degré de réceptivité des hommes. Ainsi, le combat des femmes aurait été trop tôt dans l’histoire de l’Église pour être abordé).

 

CONCLUSION DE LA 1ere PARTIE

Et c’est avec tous ces éléments tortueux que l’on va me faire croire que ces hommes et ces femmes sont remplis de l’Esprit de Dieu? Permettez-moi de vous dire sans gêne: mon oeil!!

Ces gens instrumentalisent l’Esprit de Dieu pour se justifier, s’excuser, se faire pardonner. Ils savent qu’ils font du mal et se disent: « de toute façon, je vais demander pardon si je me fais prendre dans mon adultère, je vais dire que Dieu m’a montré mon péché, par révélation du Saint-Esprit ».

(NOTES: je ne juge ni ne condamne qui que ce soit d’avoir fait tout ce que j’ai décrit au paragraphe précédent, que ce soit l’adultère, la pornographie, le vol, le mensonge ou tout autre chose. Ce que je dénonce, c’est l’instrumentalisation de l’Esprit-Saint pour se sortir d’impasse ou de faire croire que l’Esprit-Saint les anime)

 

Le Saint-Esprit, un vrai fourre-tout, un sujet de blasphème de la part de trop de chrétiens!

 

 

 

 

Patrick Galarneau

 

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent que j'ai eu à coeur d'enseigner la Bible à nouveau, mais cette fois, en priorisant le contexte historique et la pensée des différents auteurs. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre la religion évangélique et les sectes chrétiennes; des avertissements contre les ministères dits « prophétiques »; des dénonciations sur les œuvres mauvaises de ces manipulateurs et enfin, des encouragements sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments pourront servir aux chrétiens prudents et même, aux non-chrétiens qui désirent comprendre un peu plus la distinction à faire entre la foi et la religion. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent de cette manière et je félicite toutes ces personnes à travers le monde qui mettent tous leurs efforts pour avertir les gens qui ignorent les nombreuses subtilités et danger de cette mouvance, à leur manière, selon leur contexte respectif. Affermir la foi des uns et des autres, tout en les accompagnant dans leur démarche pour sortir des griffes des manipulateurs. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s