La barbarie dans la Bible

L’été dernier, je discutais avec un pasteur autour d’un repas pris dans un restaurant. Il me faisait part de ses positions théologiques, sociales et de ses questions sans réponses vis-à-vis la barbarie que l’on retrouve dans certains passages bibliques.

 

Dans cet article, je ne pourrai pas vous offrir les références en question. Comme je n’ai pas bible en main au moment d’écrire ces lignes, je vous ferai part de certains événements relatés dans la Bible, mais sans les références.

 

Voyez-vous, si je vous dis qu’une femme d’une tribu d’Israël fut violée toute la nuit par des hommes d’une autre tribu d’Israël, qu’elle fut laissée pour morte et que son mari ait découpé son corps pour envoyer 12 partie d’elle aux 12 tribus d’Israël, est-ce barbare ou humaniste? Cela nous est rapporté dans l’ancien Testament.

Si je vous dis que Dieu exige la peine de mort par lapidation aux adultères et homosexuels, n’est-ce pas là une pratique barbare? On peut aussi prendre le texte de Lévitique 18 et constater tout ce qui est en abomination devant Dieu, et qui mérite la peine de mort, selon ce qui nous est rapporté dans l’ancien testament.

Que dire également des épurations ethniques en terre de Canaan, commandité par Dieu à la faveur d’Israël? En effet, Dieu aurait commandé à Josué de tuer tous les gens de plusieurs villes, hommes, femmes et enfants. Sérieusement, seriez-vous prêts à tuer des enfants au nom de Dieu? Aujourd’hui, on parlerait d’Israël comme un état fasciste. Et combien de fois a-t-on vu des événements relatés où Dieu demanderait au peuple d’Israël de tuer tous les gens, hommes, femmes, enfants, parfois même le bétail et tout ce qui s’y trouve? Le non-croyant peut avoir la vive impression que le peuple d’Israël exerce sa cruauté par procuration, et je le comprendrais aisément.

Dieu aurait donné sa faveur au roi David afin de faire couper les mains et les pieds de rois adverses, pour ensuite les exposer au grand public en les pendant au bois.

Combien de fois la Bible nous mentionne que Dieu a menacé d’extermination son peuple, d’autres peuples, et qu’il aurait d’ailleurs exterminer la race humaine par un déluge, des milliers d’années auparavant? La peur a-t-elle déjà produit de meilleurs êtres humains? La peur ne produit que de l’hypocrisie, de la cachotterie, des mensonges et ce, afin que ces personnes ne subissent pas le courroux de Dieu.

Dieu veut punir de mort tous ceux qui toucheront à sa montagne.

Dieu demande à Moïse de lapider à mort un des leurs pour une faute grave: Moïse et tous les gens du peuple sont donc allés exercer la punition de Dieu en lançant des pierres jusqu’à ce que l’accusé/condamné soit mort. Quelle mort atroce. Et nous les chrétiens, nous approuvons cela???

Dieu demande à Moïse de n’avoir aucune pitié pour celui ou celle, prophète ou faux prophète, qui entraînerait des gens à servir d’autres dieux. La punition est la mort. Explicitement, Dieu dit à Moïse de le tuer sans pitié, avec tout le peuple qui tuera ensemble cet individu. Et les hommes de la Bible n’étaient pas des barbares?

 

CONCLUSION

Je m’arrête ici, car il y a trop d’éléments du genre. Mais si on suit la logique chrétienne, tout ce qui est barbare est justifiable. Je me demande jusqu’à quel point on peut faire confiance aux chrétiens évangéliques pour garder nos enfants. Oh bien sûr, ils vous diront que c’était au temps de la loi, que nous sommes maintenant sous la grâce… et bien, ma bande de champions, comment évacuer les questions embarrassantes sous le tapis de la grâce qui, elle, semble avoir le dos large.

Je comprend très bien les questionnements de ce pasteur avec qui j’ai eu plusieurs discussions à cet effet. Mais il est trop facile de sortir l’argument que le temps de loi et le temps de la grâce, ce sont deux choses. C’est le même Dieu dans les deux cas.

 

Chrétiens évangéliques, faites vos devoirs et débrouillez-vous pour répondre aux questions embarrassantes s.v.p. 😉

 

 

Patrick Galarneau

Publicités