Les dirigeants chrétiens « seraient » athées!

INTRODUCTION

Quelqu’un de mon entourage, que je ne nommerai pas afin de préserver son anonymat, m’a partagé son point de vue au sujet de différents leaders chrétiens bien en vue au Québec (en dans la francophonie). En fait, je ne m’attendais pas du tout à ce que cette personne me dise une telle chose, car c’est la dernière personne qui oserait porter un jugement sur qui que ce soit.

 

LES LEADERS CHRÉTIENS, DES ATHÉES CONSENTANTS

Cette personne donc, affirma de manière tout aussi candide que lucide, que les dirigeants chrétiens seraient athées. Au départ, cette personne m’a dit que ces religieux n’étaient pas des croyants. Je lui ai répondu que je suis persuadé que c’est fort possible, que ces gens n’ont pas connu le salut en Jésus-Christ, en effet. Mais non. Ce n’est pas ce qu’elle voulait dire. En fait, ça va beaucoup plus loin et je la cite:

« Les dirigeants chrétiens savent qu’ils ne sont pas croyants, qu’ils ne croient pas et qu’ils ne veulent pas croire en Jésus-Christ. Ils utilisent la religion pour parvenir à leurs fins, dont celui financier »

OH!!! Ça, ça va bien plus loin que ce que j’ai pu oser dénoncer jusqu’à maintenant. Nous étions en voiture. Cette personne conduisait à ce moment-là. J’ai pris quelques secondes de réflexion. Je trouvais ça plutôt logique. Car dans le fond, pourquoi vouloir absolument être au pouvoir d’une organisation, qui plus est, peut se soustraire aux obligations fiscales et passer sous le radar du ministère des finances en recevant différents dons de ses adeptes sans avoir l’obligation de les déclarer, si les reçus d’impôts ne sont rien d’autre qu’une option de l’adepte?

 

MAIS ÇA VA PLUS LOIN

Imaginons la WatchTower (Témoins de Jéhovah) avec leurs inepties et élucubrations apocalyptiques d’une fin du monde; Les mormons, avec leur histoire tirée par les cheveux d’un ange Moroni qui aurait rédigé des révélations de Jésus sur huit plaques d’Or, caché dans une grotte de l’Utah (quelque chose comme ça), puis découvertes par un certain Joseph Smith au 19ième siècle. Pensons également aux nombreuses sectes chrétiennes à la Jim Jones, l’Ordre du Temple Solaire, Rock «Moïse» Thériault et autres hurluberlus du genre.

Croyez-vous réellement que ces dirigeants puissent être vraiment des chrétiens qui sont simplement dans l’erreur? L’erreur va beaucoup trop loin pour parler d’un simple hasard. Si les évangéliques croient dur comme fer qu’un Mormon ou un TJ’s ne peut alors être sauvé, quel est donc l’intérêt de faire des cultes à toutes les fins de semaines dans leurs temples respectifs? Puisque personne ne cherche Dieu au fond, pourquoi des personnes non sauvées pourraient-elles s’intéresser à participer activement à la vie communautaire religieuse, au prosélytisme et à mettre en pratique des règles inhérentes à une certaine interprétation dite biblique et au crédo de leur religion? N’est-ce pas une perte de temps? Ne vaut-il pas mieux pour ces masses naïves de passer tout leur temps en famille et faire des activités moins ennuyantes que leurs cultes soporifiques?

 

ÉVANGÉLIQUES, SUR LES TRACES DU SANHÉDRIN

Mais la personne qui m’a dit cela ne faisait pas cette réflexion: elle identifiait, dont certains par leurs noms, les leaders… ÉVANGÉLIQUES! Les leaders bien en vue dans le monde évangélique seraient en fait des gens athées, ayant une forte personnalité narcissique et qui ont besoin de pouvoir, d’admiration et… d’argent!

C’est à ce moment que je me suis rappelé tout ce que j’ai dis depuis les deux dernières années concernant le vrai visage des religieux juifs du temps de Jésus. Vérifiez par vous-mêmes: les religieux juifs connaissaient les prophéties, mais ont tenté, par ordre du Roi Hérode, de faire tuer le Christ, alors bébé naissant. Jésus a guéri un aveugle-né, signe évident que c’était bien lui le Christ, mais les religieux juifs cherchaient à le faire mourir. Les religieux juifs ont accusé Jésus de chasser les démons car il est un démon, sachant très bien que seul, celui qui peut être le Messie, va opérer une telle chose.

Il y a de nombreux exemples comme ceux-là qui prouvent une chose bien évidente, et que Jésus lui-même a dénoncé au sujet de ces religieux:

  • Non seulement les chefs religieux juifs n’étaient pas des croyants, mais ils ont été démasqué par Jésus comme des personnes qui avaient les apparences de la piété, mais qu’au fond, ce sont des athées qui ne veulent pas entendre parler de Dieu. Ils ont pour père le Diable, et non le Dieu d’Abraham. En refusant le fils, ils ont démontré qu’ils n’ont jamais été le moindrement attaché à Dieu et que c’est volontairement un choix athéiste de leur part.

 

OBJECTIF DES CHEFS RELIGIEUX

Avoir du pouvoir, de l’argent, être admiré, mais aucun de ces dirigeants ne mourraient pour l’une des brebis du troupeau. En fait, ce sont des mercenaires qui reniflent l’odeur de l’argent; des dictateurs, qui flairent l’odeur du pouvoir; des pervers-narcissiques, qui ont un cruel besoin de remplir leur besoin abyssale d’être adulés, voir, adorés. Parfois, il y a des objectifs politiques, comme ont le constate aux États-Unis. Le lobby évangélique est très puissant et parasite la Maison Blanche afin de parvenir à ses objectifs. Le mouvement évangélique est issus d’une doctrine absolument contraire à l’essence même du N-T: le dispensationnalisme. Une doctrine de peur et de manipulation religieuse qui met l’accent sur un Jésus personnel qui sauve si nous désirons adhérer à sa religion, faute de quoi, ce sont les feux de l’enfer qui s’abattront sur nous. Mais ces chefs religieux ne croiraient en rien de cela. Il s’agirait simplement d’une tactique de manipulation pour contrôler les masses et leur faire faire ce que EUX désirent.

 

Enfin bref, cela donne matière à réflexion 😉

 

 

 

Patrick Galarneau

 

Publicités