Ma foi se traduit ainsi. Vos étiquettes sont inutiles.

J’ai une vision de l’avenir qui est optimiste mais que je crois assez réaliste. Je ne suis pas du tout catastrophiste ni empreint de négativisme, mais toujours suffisamment réaliste. Il y aura des catastrophes naturelles et provoquées par l’homme, mais rien qui ne soit lié à des prophéties bibliques.

Ce qui est triste, c’est de constater que la Bible soit surexposée par des alarmistes s’autoproclamant comme prophètes, alors que cette notion appartient à une époque qui préparait le chemin de Jésus-Christ. Mais qu’on donc ces gens à toujours vouloir nous ramener au 1er siècle de notre ère?

Non satisfait d’être superstitieux, ils utilisent la Bible comme un grimoire de magie, comme si nos traductions y en dégageait une aura toute spéciale. Évidemment, les alarmistes sont à scruter les actualités internationales, afin de les coller à des prophéties bibliques qui ont déjà eu lieu et dont la mémoire collective en garde un vague souvenir.

Triste de constater le nombre effarant de candidats pour l’asile qui nous annoncent une fin du monde, un enlèvement des chrétiens demeurés sages et prudents, d’un Jésus qui revient pour massacrer les non-croyants, que l’on appelle affectueusement « des perdus ». Ce fameux Jésus victorieux qui vient massacrer les habitants de son glaive, un monde baignant dans une rivière de sang.

Si vous êtes dans une religion chrétienne ou musulmane, il est possible que parmi vous, il y ait des adeptes qui espèrent que votre Dieu les venge de leurs vies misérables, et détruise ce monde qu’ils vomissent. Ce type d’attitude et de comportement humain, on appelle ça de la MISANTHROPIE. Une haine du genre humain. Et ce sont les faibles qui en sont les dépositaires.

 

Mais bref, j’étale sans trop d’explication comment ma foi se traduit:

  • Un seul Dieu, se manifestant de maintes manières, mais une seule entité. Jésus est Dieu fait chair, c’est lui qui est descendu du ciel, et son Esprit, c’est l’essence de sa personne. Il n’est pas trois ni 90, mais bien UN.
  • La foi ne vient de personne d’autre que de Dieu. Il est le seul juge de ma foi et de celle des autres. Personne n’a d’autorité en matière de foi que Dieu lui-même. Personne n’a à décider de qui la possède de qui ne la possède pas.
  • Le baptême était une pratique juive, même si d’autres peuples l’ont pratiqué de manière un peu différentes. Cette pratique, comme plusieurs autres, appartiennent à Israël et avant la chute du Temple de Jérusalem.
  • L’évangélisation concernait les juifs de la diaspora, afin qu’ils soient tous avertis de la bonne nouvelle, avant que ne vienne la fin sur Israël
  • La fin du monde est la fin de l’ancienne alliance
  • L’enlèvement est au sens spirituel et non au sens physique
  • Par la foi, je sais que Dieu accomplit tout ce qu’il dit, je n’ai donc aucun doute qu’il ait accompli tout ce qu’il a affirmé.
  • La nouvelle Terre et les nouveaux cieux sont encore une fois au sens spirituel et non au sens physique du terme
  • Jérusalem est la Babylone la grande et non Rome
  • L’antichrist doit obligatoirement paraître durant la période du second Temple, ce qui est déjà passé depuis près de 2000 ans.
  • Dieu est la seule autorité, par Jésus-Christ.
  • La Bible a pour but de témoigner des événements du passé et nous faire la démonstration que Dieu a bel et bien fait ce qu’il a promis, ce qui cimente la confiance du croyant.
  • Il n’y a rien à attendre, l’espérance est accomplie et non une aspiration future
  • Ce n’est pas moi qui a accepté Christ dans ma vie, je ne le peux pas, puisque c’est lui qui donne le croire et le vouloir. C’est Christ qui m’a accepté, pas le contraire.
  • ma foi me procure un optimisme dans la vie et pour le futur, alors que la religion cherche à faire peur et être alarmiste.
  • ma foi me procure le sourire, l’humour, et je suis programmé pour être heureux.
  • Ma foi se traduit également par une haine du mal, du mensonge, de l’hypocrisie, de la fausse modestie et de la jalousie.
  • l’église est une relique du passé
  • les dons avaient pour but d’authentifier l’identité du Christ. Maintenant que c’est accompli, les dons sont contrefaits par les sectes religieuses, mais n’existent pas.
  • Ainsi, le pastorat, l’évangélisation et la prophétie étaient circonstancielles et contextuelles.
  •  ma foi ne se traduit pas par une école de pensée théologique, mais bien par la simplicité
  • ma foi se traduit par une confiance en Dieu et non aux icônes religieuses.
  • Ma foi se traduit par une poursuite incessante de la vérité, et non par une stagnation sécurisante de croyances dont je ne veux pas voir ses faussetés.
  • Ma foi espère en une poursuite de la vie de ce monde, et non en sa destruction
  • ma foi se traduit de manière positive envers ceux et celles qui ne croient pas, et non dans une condamnation de ceux-ci, voilée, à peine voilée ou notoire.
  • Je ne suis pas calviniste ni arminianisme
  • d’ailleurs, ma foi ne requiert aucune dénomination ni école théologique
  • parce que tout est accompli, je suis moi-même, au sens spirituel, dans le royaume de Christ.
  • donc, évidemment, ne me parlez pas de la perte du salut, c’est complètement erronée.
  • ma foi m’incite à encourager, à rassurer ceux et celles qui le demandent et qui en ont besoin, et l’envers de la médaille: à provoquer l’angoisse de ceux et celles qui s’opposent aux implacables évidences.
  • Ma foi me rempli de convictions et de ferme assurance
  • Ma foi se traduit par une évolution constante dans ma vie en générale, et non à demeurer avec mes travers, mes fausses croyances ou de l’endurcissement de coeur.

 

 

 

 

Patrick Galarneau

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent que j'ai eu à coeur d'enseigner la Bible à nouveau, mais cette fois, en priorisant le contexte historique et la pensée des différents auteurs. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre la religion évangélique et les sectes chrétiennes; des avertissements contre les ministères dits « prophétiques »; des dénonciations sur les œuvres mauvaises de ces manipulateurs et enfin, des encouragements sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments pourront servir aux chrétiens prudents et même, aux non-chrétiens qui désirent comprendre un peu plus la distinction à faire entre la foi et la religion. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent de cette manière et je félicite toutes ces personnes à travers le monde qui mettent tous leurs efforts pour avertir les gens qui ignorent les nombreuses subtilités et danger de cette mouvance, à leur manière, selon leur contexte respectif. Affermir la foi des uns et des autres, tout en les accompagnant dans leur démarche pour sortir des griffes des manipulateurs. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Une réflexion sur “Ma foi se traduit ainsi. Vos étiquettes sont inutiles.”

  1. Je me permets de commenter, puisque c’est possible. Je vais aborder quelques-uns de vos points de manière synthétique. Je laisse de côté votre analyse hyper-prétériste de l’eschatologie, je n’y adhère pas, et ce n’est pas mon but ici de contr’argumenter. En fait, je suis plus intéressé par ce qui concerne votre foi (foi en quoi ? en qui ?), et ses implications pratiques, avec quelques digressions.

    Personne de Dieu :
    Dieu se manifesterait de plusieurs manières. Donc finalement, Jésus n’est qu’une manifestation de Dieu, parmi d’autres. (conception modaliste de Dieu). La phrase suivante pose alors problème : “Dieu est la seule autorité, par Jésus-Christ.” Pourquoi préciser “par Jésus-Christ”, si celui-ci n’est qu’une des manifestations de Dieu ?

    Autorité divine :
    Dieu est la seule autorité. Aucun homme ne peut usurper cette autorité. Rejet de tout étiquette. Idée d’une relation directe avec Dieu. Pourtant, comment connait-on Christ ? Soit parce qu’on a lu la Bible soi-même, soit parce que quelqu’un nous l’a présenté. Dans le premier cas, ce sont des auteurs inspirés qui présentent Christ. La parole de Christ aujourd’hui nous est présentée par les auteurs des évangiles. Peut-on entendre Jésus en dehors de ce qui est écrit dans la Bible ? Certains le disent, mais en général, ceux qui développent ces nouvelles prétendues révélations sont des gourous sectaires.
    La Bible montre également que certains hommes pouvaient décider de qui était chrétien ou non. Paul se montre toujours soucieux d’une certaine orthodoxie chrétienne (voir par exemple l’épître aux galates). La foi est quelque chose de tellement vaste qu’il n’est pas question de la juger : tout le monde a plus ou moins foi en quelque chose, ou en quelqu’un. En revanche, on peut discuter de la vérité des convictions, sur la base des écritures. La sagesse vient du grand nombre des conseillers : si l’on veut établir des vérités solides, la validation par les pairs (des pairs qui se fondent aussi sur les écritures) est chose essentielle.
    J’ai bien compris que pour vous, cette dimension morale des écritures n’est plus valable, dans la mesure où vous ne conservez la Bible que pour sa dimension historique. Mais en même temps, quand vous parlez ailleurs de votre foi. vous abordez aussi une dimension morale. Ce n’est pas très clair.

    L’église :

    Rien ne montre que l’église locale est dépassée. Il est faux de dire que l’évangélisation ne concerne que les juifs. Oui, on s’est adressé aux juifs en premier. Mais Paul se présente clairement comme l’apôtre des païens (voir le concile de Jérusalem). Si l’évangélisation n’est que l’annonce de la bonne nouvelle du salut en Jésus-Christ, elle s’adressait également aux non-juifs : voir le ministère de Paul. Plus simplement, si l’évangélisation ne vous concerne pas, pourquoi vous réclamer de Jésus-Christ ?

    Recherche d’une forme de sanctification. Le sens de la vie, c’est être heureux, rendre les autres heureux, sauf ceux qui ne croient pas comme vous, qu’il faut alors “angoisser”. Au passage, qu’est-ce qui vous différencie alors des religions que vous condamnez parce qu’elles joueraient selon vous sur la peur ?
    Bref, il reste beaucoup de points à éclaircir.
    Concernant le salut, il y a tout de même quelque chose qui n’est pas clair. De quel salut s’agit-il ? Par définition, si l’on est sauvé, de quoi est-on sauvé ? Si quelques-uns sont sauvés (vous ne dites pas que tout le monde est sauvé), qu’arrive-t-il à ceux qui ne le sont pas, qui ne sont pas comme vous dans le royaume de Christ ?
    Finalement, vous refusez les catégories. Vous ne voulez pas être qualifié de ceci ou de cela, alors je suppose que vous ne voulez pas qu’on dise non plus que vous êtes chrétien ? Si oui, je ne le dirai plus.
    En réalité, votre démarche intellectuelle est tout à fait caractéristique d’une forme de post-modernisme.
    Vous avez été élevé dans les milieux évangéliques, vous y avez fait une bonne partie de votre formation intellectuelle. Aujourd’hui, vous cherchez essentiellement à vous en extirpez. Mais en même temps, vous en gardez étrangement le vocabulaire (salut, foi, royaume, endurcissement de coeur…) Je pense d’ailleurs que ce lexique prendra bientôt le bord, au profit de vos considérations science-fictionnelles évoquées dans l’article précédent et qui me font penser à de la scientologie : je ne pense pas que vous soyez scientologue, mais je pense que vos convictions sont à mi-chemin entre le christianisme et la scientologie, peut-être malgré vous. Je viens de relire l’article Wikipedia sur la scientologie, et j’y retrouve la plupart de vos convictions : une parmi d’autres : “La scientologie considère que la motivation fondamentale de la vie est la survie”. Ça ne vous rappelle rien ? Il y aurait beaucoup d’autres points communs à relever.
    Vous privilégiez toujours l’individu sur le groupe : l’individu devrait trouver sa propre vérité, de manière autonome, sans influences extérieures. Ce n’est pas complètement faux, on sait depuis longtemps que le christianisme est une religion du for intérieur, mais ça ne fonctionne pas comme ça dans la Bible, ni même dans le monde en général. Vous subissez toujours des influences. Le problème est de les identifier, pour y adhérer ou pour les rejeter. Mais prétendre à une forme de pureté et d’innocence intellectuelle est une illusion complète.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s