L’horoscope chrétien: un dieu maniaco-dépressif qui saute une coche!!

La majorité chrétienne croit que Dieu a créé le monde en 6 jours de 24 heures, et se reposa le 7e. La grande majorité se positionne dans une lecture littérale des jours de 24 heures et la défend farouchement.

De même, la même majorité (plus nombreux encore), défend farouchement les personnages d’Adam et Ève de manière littérale. Ainsi, Adam s’est magiquement tenu debout subitement, utilisait un langage parfait et a dénombré tous les animaux en leur donnant un nom logiquement approprié. Il donna un nom aussi à la femme. Tout ça en 24 heures. Ouf!! Moi qui a de la difficulté à arriver dans mes tâches quotidiennes, que je dois souvent remettre au lendemain. J’imagine le tour de rein d’Adam le lendemain!! 😉

 

Ces mêmes chrétiens défendent leurs idées et leurs désirs déguisés en volonté de Dieu, comme étant des écrits à prendre au sens littéral. Mais quand vient le temps de défendre leur dispensationnalisme et leurs idées de grandeur futuristes, ils utilisent comme faux argument que pour Dieu, 1 000 ans est comme un jour et qu’un jour est comme 1 000 ans. Pourquoi n’en serait-il pas de même alors pour les récits de la création? Pourquoi les récits de la création ne pourraient-ils pas impliquer plusieurs centaines ou milliers d’années?

 

Les chrétiens de tous horizons sont prêts à admettre sans trop de débats que les prophéties anciennes au sujet du Messie ont bel et bien été accomplies et que ces dites prophéties concernaient le Messie et donc, aux temps relatés dans les écrits du Nouveau Testament. Mais quand Jésus dit « JE REVIENS BIENTÔT », les chrétiens redeviennent des débiles léger et y vont de leurs pires cauchemars catastrophiques pour des temps futurs, très loin de l’époque des événements relatés par les écrivains du Nouveau Testament, qui n’avaient autre but que de témoigner des événements auprès de leurs frères de sang, mais surtout, frères dans le Seigneur, laissant ainsi un héritage hors de prix.

 

PROPHÉTIES/RÉALISATIONS CONSÉQUENTES

Mais la question qui tue est celle-ci: depuis quand Dieu punit-il des peuples et des gens très loin dans l’histoire futures, avec des prophéties datant de plusieurs millénaires? J’aimerais bien que les astrologues chrétiens, qui prennent la bible comme un grimoire de magie, m’expliquent comment puissions-nous croire un seul instant que des prophéties rédigées il y a 2750 à 2000 ans, puissent-elles avoir un aspect pédagogique pour nous et pour notre génération, alors que les écrits prophétiques sont si éloignés et reculés dans le temps et pour des auditeurs/lecteurs d’une époque contemporaine aux prophètes?

Prenons l’exemple de Tyr et Sidon: Dieu a avertit, par ses prophètes, que leurs cités seraient rasées. Dieu a avertit à plusieurs reprises la cité de Tyr et ce, jusqu’à ce que vienne sa destruction en l’an 330 av. J-C, alors que les prophéties se sont accentuées à son sujet depuis le prophète Élie (750 av. J-C), jusqu’à Jérémie (580 av. J-C., approx.) en passant par Ezéchiel. Les prophéties se sont intensifiées et ont débuté au 6e siècle av. J-C. Cette cité fut complètement détruite par Alexandra Le Grand en -333. Parle-t-on de plusieurs millénaires? Non. Pourquoi?

La cité de Ninive fut dans l’oeil dévastateur de Dieu. Il envoya Jonas, contre son gré. Les gens de Ninive se sont repentis, mais la cité fut détruite 40 ans plus tard, car le décret de Dieu était sans appel, mais il épargna la génération des repentis. Parle-t-on de plusieurs millénaires? Non. Pourquoi?

Abraham devait intercéder pour Sodome et Gomorrhe, car ces cités étaient dans la dépravation la plus complète. Néanmoins, Abraham, contrairement à nos funambules chrétiens qui se tiennent sur la corde raide de l’imbécillité dispensationnaliste, ne céda pas au catastrophisme, mais plutôt à la compassion. Ainsi, il négocia leurs vies misérables auprès de Dieu. Dieu accepta, mais la cité fut finalement détruite pendant la vie d’Abraham. Parle-t-on de plusieurs millénaires? Non. Pourquoi?

La région de Canaan était ciblée par Dieu depuis la faute de Cham, contre son père Noé. Certains diront que plusieurs millénaires séparent les deux événements. En fait, nous ne savons pas si l’histoire est, prime abord, littérale. Puis, nous ne savons pas combien de temps réel il y a eu entre les deux événements si l’histoire est au sens littéral. Mais nous savons une chose: Dieu a avertit les cananéens à plusieurs reprises et en différentes époques, avant de finalement en détruire ses populations, laissant ainsi le peuple élu, Israël, entrer dans les terres qui lui furent promises. Et oui, plusieurs prophéties se joignirent dans cet événement. Mais encore une fois:  Parle-t-on de plusieurs millénaires? Non. Pourquoi?

 

DIEU, UN FIN PÉDAGOGUE

Alors, pourquoi Dieu a-t-il avertit à plusieurs reprises les peuples visés, mais qu’il n’a pas attendu des milliers d’années pour réaliser ce qu’il a dit à leur sujet? Je vous propose alors ceci: votre enfant a commis un acte répréhensible méritant une peine sévère. Allez-vous attendre 10 ans avant de le punir? Qu’y a-t-il de pédagogue à punir son enfant 10 ans plus tard, alors qu’il ne se rappelle même plus de l’acte qu’il a posé, si personne ne le lui a rappelé à maintes reprises, ou encore mieux, s’il n’a pas été puni sur-le-champ? Qu’allez-vous lui appendre si vous ne sévissez pas du tout, pas immédiatement, ou que vous attendez 10 ans??? Pendant les 10 années suivantes, il pourra alors répéter le même geste sans en avoir été informé que c’était mal et sujet à réprimande. Ne savez-vous pas élever vos propres enfants? J’ose espérer que oui!!

 

Alors, dites-moi quel est le rapport entre des prophéties de Daniel, en l’an 550 av. J-C. et le jugement sévère contre le  « méchant monde » d’aujourd’hui??? Qu’y a t-il de pédagogique là-dedans? D’autant plus que les gens d’aujourd’hui ne sont pas concernés, ne se sentent pas concernés, ne sont pas les destinataires directes des écrits de la main des prophètes? Et puis, à qui destinaient-ils leurs écrits? Croyez-vous que les prophètes pensaient à des générations très loin dans le futur? Et comment peut-on qualifier ce comportement de débiles profond: cherchez dans l’actualité internationale des catastrophes, des fléaux et des événements politico-religieux afin de les faire coller à des prophéties bibliques datant de plus de 2 000 ans??? En quoi les gens d’aujourd’hui seraient-ils concernés par des prophéties si anciennes, qu’elles appartiennent au registre du « TÉMOIGNAGE PASSÉ »?

 

CONCLUSION

En quoi Dieu serait un bon pédagogue envers les générations deux fois millénaires, alors qu’il a cessé tout témoignage prophétique depuis 2 000 ans? Vous trouvez ça logique? À moins que votre dieu soit ce fameux dieu sanguinaire, maniaco-dépressif qui se tape un génocide au hasard dans le monde à la moindre saute d’humeur? Présentement, votre dieu dort au gaz car il est dans sa phase « dépression » de sa maladie mentale? Puis, lorsqu’il arrivera au sommet de sa maladie, il sera dans sa phase « maniaque » et détruira le monde pour venger les « bons chrétiens » qui, ma foi, sont probablement eux-mêmes ce dieu maniaco-dépressif, dont leur dieu imaginaire, sert leur cause misanthropique, moyen palliatif par procuration prétendument divine afin d’alléger leurs souffrances dans leur piètre estime de soi?

 

Mon Dieu à moi, celui que je connais à travers la Bible, sa perfection invisible et dans la nature qui nous entoure, n’a pas cette aura meurtrière, ni cette saute d’humeur intempestive contre le monde qui serait supposément plus méchant que ces bons et gentils chrétiens évangéliques ou TJ’s ou mormons ou je ne sais quoi…

Ouais d’accord, mais le Dieu de l’Ancien Testament? N’était-il pas méchant et sanguinaire? Est-ce que le peuple juif nous rapporte les événements cruels de la bonne manière? Car l’innérance biblique est un beau mensonge. L’infaillibilité des écritures, c’est sa capacité à nous transmettre fidèlement ce qui, originalement, a fait partie des documents originaux, et non en ce que les auteurs juifs ont enjolivé dans ce qu’ils ont rapporté depuis le souffle de Dieu.

 

 

Patrick Galarneau

Publicités