Interdire l’endoctrinement des enfants au Québec?

C’est du moins ce qui est suggéré par des internautes sur la toile.

 

BREF RÉSUMÉ PERSONNEL

En tant qu’ancien évangélique, et j’insiste sur le terme « ancien », je peux vous dire que j’ai moi-même subi le harcèlement de mon père lorsque j’étais jeune. Il m’obligeait à l’accompagner à son église baptiste évangélique. Mon père s’est « convertit » lorsque j’avais 11 ans. J’étais aux portes de l’adolescence. Ma mère? Elle ne l’a pas accompagné dans son délire ni dans la foi évangélique. Elle a également refusé que ma jeune soeur, alors âgée de 4 ans, nous accompagne. Pourquoi ma mère a-elle acceptée que mon père me traîne dans sa religion? Il faudrait lui demander à elle. Je présume toutefois que c’était une façon maladroite d’acheter une paix relative avec lui, malgré qu’elle lui a signifié son désaccord à mon sujet. En effet, ma mère n’était pas très emballée à l’idée que je l’accompagne mais bon… elle s’est faite à l’idée.

Mais vous savez comme moi qu’à l’âge de 11 ans, nous sommes en train de forger notre identité, notre réseau social et que les amis mais surtout, la perception des amis, c’est d’une importance capitale pour un jeune de cet âge. Et là où nous habitions, c’était comme un petit village dans une ville. Un vallon de 56 blocs à huit appartements chacun. Nous étions donc comme un village de plusieurs centaines d’âmes, voir même, entre 1500 et 2000 personnes. Nous avions en commun une grande piscine, des stationnements privés, des concierges et du personnel d’entretient. Bref, nous fonctionnions comme une petite ville autonome. Les logements étaient à prix modiques pour familles ayant un faible revenu. Tous mes amis provenaient de ce « village », et une bonne proportion d’entre eux étaient des jeunes ayant des problèmes de comportements, de violence, de consommation de substances illicites ou autres. Des jeunes typiques aux quartiers pauvres de la grande région montréalaise et environs.

 

MA JEUNESSE, AVANT LA SECTE

Mon père est un ancien alcoolique-toxicomane. Mais surtout alcoolique. Je n’ai pas beaucoup vu mon père dans ma jeunesse, puisqu’il était trop occupé à faire la tournée des bars et des clubs, à dormir ivre mort à la maison ou faire de courts séjours en prison. Parfois, il pouvait partir en fête pendant plusieurs jours sans que nous sachions où il était ni même s’il était en sécurité. Ma mère, elle, travaillait dur et fort dans des usines où les employés étaient sous-payés et dans des conditions de travail pas très reluisantes. Elle tentait tant bien que mal de subvenir aux besoins de la famille avec son maigre salaire, sans compter les fois où mon père entrait en catimini dans l’appartement pour lui voler de l’argent et retourner faire la fête. Son problème de consommation a provoqué la séparation de mes parents pendant sept ou huit ans.

À l’âge de neuf ans, j’ai constaté que mes parents se seraient entendus sur un point: je suis donc allé habiter chez mon père. Ses problèmes de consommation ont cependant fait en sorte que j’ai été sorti de ce milieux pour me retrouver dans un milieux chrétien: mon oncle, frère de mon père, était un fervent chrétien évangélique. Pourquoi ma mère ne m’a pas repris? Je ne le sais pas. Elle, elle est demeurée avec ma jeune soeur. Moi? j’ai été un peu balancé à gauche et à droite durant les sept années de séparation de mes parents. Mon père a subi trois internements pour désintoxication, dont la dernière autour de 1982 ou 83. Les médecins affirmaient qu’il y avait peu de chance qu’il s’en sorte, soit vivant, soit sans séquelle.

 

PREMIERS CONTACTS AVEC LA SECTE

Mais revenons à mon oncle. Il élevait ses enfants de manière rigide et austère. On ne riait pas ou peu chez lui. On ne fêtait pas Noël, on ne célébrait pas l’Halloween et on devait aller à l’église évangélique chaque dimanche. La punition corporelle était de mise dans la famille de mon jeune cousin. Mon oncle et ma tante étaient si rigides et ancrés dans les doctrines de la secte évangélique, qu’ils menaçaient les gens d’aller en enfer s’ils ne se convertissaient pas à Jésus-Christ, par le biais des évangéliques. Ils participaient aussi aux grandes croisades d’évangélisations de pasteurs ou évangélistes américains, invités de marques dans les années 80′. Mon oncle a emmené pratiquement de force mon père à l’une des campagnes d’évangélisation, afin qu’il accepte Jésus dans son coeur et change de vie. Mon père a accompagné son frère, qui est mon oncle et mon « affable » hôte des derniers mois. Suffisamment ivre mais suffisamment lucide, mon paternel s’est avancé à la fin de la prédication, à l’avant de la scène pour y recevoir Jésus dans son coeur, à l’aide des subalternes qui accompagnent le prédicateur dans ses tournées de villes en villes.

 

MOUVEMENT ÉVANGÉLIQUE: PROSÉLYTISME SAUVAGE

Les campagnes d’évangélisations sont organisées par un consortium d’églises typiquement dénominationnelles: les associations d’églises baptistes ou pentecôtistes ont leurs propres invités de marques. Le principal objectif de ces campagnes est d’exercer du recrutement de masse parmi la population et exercer un plus grand pouvoir d’influence sur la population, certes, mais aussi politique, même si les principaux acteurs de ces associations d’églises affirment que leurs associations se détachent du politique. Mais vous savez, le pouvoir du nombre fait la force du groupe et peut choisir son gouvernement, comme on le constate aux États-Unis, puis voter des lois liberticides, comme on le voit en ce moment dans certains états américains en ce qui concerne l’avortement, à titre d’exemple. Est-ce cela que l’on veut au Québec? Prenez l’exemple du film « Unplanned », un film chrétien américain très orienté vers la doctrine pro-vie. Et bien, les chrétiens évangéliques se donnent rendez-vous ce soir, vendredi le 12 juillet, dans un cinéma de Montréal (Méga-Plex Guzzo Marché-Central 18, 901 boulevard Crémazie Ouest, Montréal, H4N 3M5). Jusqu’à présent, 93 personnes ont confirmé leur présence ou s’y intéresse. Et ce n’est qu’un des organismes chrétiens évangéliques. Je n’ai pas vérifié pour d’autres regroupements évangéliques. Je suis en faveur de la présentation de ce film, car je crois que l’on a le devoir, dans un état de libertés, de favoriser la diffusion des différents points de vues, même si ceux-ci peuvent être biaisés. Comme je n’ai pas vu ce film, je m’abstiendrai de tout commentaire pour l’instant.

Mais cela a encore pour but de faire du prosélytisme, dont l’une des facettes de ce prosélytisme sauvage, c’est de susciter des sentiments de peur et de culpabilités. C’est ainsi que fonctionne la religion évangélique, comme bien d’autres dénominations chrétiennes et autres religions abrahamiques.

 

CONCLUSION

Au prochain article, j’approfondirai le sujet sur la mouvance évangélique, les impacts sur ma vie et je terminerai sur la pertinence ou non de légiférer sur le droit des enfants à ne pas subir l’endoctrinement.

 

 

Patrick Galarneau

Ex-évangélique, mais toujours pour Jésus-Christ.

Publicités

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent que j'ai eu à coeur d'enseigner la Bible à nouveau, mais cette fois, en priorisant le contexte historique et la pensée des différents auteurs. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre la religion évangélique et les sectes chrétiennes; des avertissements contre les ministères dits « prophétiques »; des dénonciations sur les œuvres mauvaises de ces manipulateurs et enfin, des encouragements sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments pourront servir aux chrétiens prudents et même, aux non-chrétiens qui désirent comprendre un peu plus la distinction à faire entre la foi et la religion. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent de cette manière et je félicite toutes ces personnes à travers le monde qui mettent tous leurs efforts pour avertir les gens qui ignorent les nombreuses subtilités et danger de cette mouvance, à leur manière, selon leur contexte respectif. Affermir la foi des uns et des autres, tout en les accompagnant dans leur démarche pour sortir des griffes des manipulateurs. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s