Jésus a quelque chose à vous dire (1ere partie)

Mt.24.1

  • Jésus: Nous sommes deux jours avant ma crucifixion (hey que j’ai hâte = sarcasme), surtout pour une bande de dégénérés). Lorsque je suis sorti du temple, je me suis éloigné, mais mes disciples se sont approchés pour me montrer les constructions du temple.
    2 Mais je leur ai dit : Vous voyez ce que vous vénérez comme des idiots ? Pour vrai, je vous l’jure, votre si beau Temple que vous chérissez tant, ben, il va être démoli. Tout ce qui en restera, c’est un minuscule mur pour se lamenter sur sa destruction.
    3 Mais comme j’était assis sur la montagne des Oliviers (ça c’est le lieu où je vais être en ascension, que les chrétiens vont inutilement vénérer ce lieu comme des abrutis et que les musulmans vont y ériger des Mosquées), mes disciples se sont approchés de moi dans le particulier pour me demander des précision sur la destruction du Temple, quand ça va arriver et quels seront les signes avant-coureurs.
    4 Premièrement, je leur ai dit de sortir de ma bulle, que j’avais besoin d’air, et je leur ai expliquer : faites donc attention à tous ces charlatans qui vont tenter de vous avoir avec leur auto-proclamation, se disant prophète ou messie ;
    5 parce que beaucoup vont se présenter en disant qu’ils sont le Christ, donc, c’est comme s’ils disaient qu’ils sont Dieu fait chair alors que c’est moi. Ils vont vous faire croire que Dieu les a investit d’une mission, d’un ministère spécial comme s’ils étaient les sentinelles des sentinelles de Dieu. Ils vont vous faire croire qu’ils peuvent vous libérer des romains, alors que la vraie liberté que j’offre, c’est celle de votre nature pécheresse. Mais les naïfs vont se faire prendre comme des abrutis par ces auto-proclamés et vous allez aussi êtres détruits.

 

CONCLUSION

Il s’agit d’un essaie d’actualisation pour mieux passer le message de Jésus à notre génération. Comme il est difficile pour les chrétiens de se plonger dans le contexte de cette époque, je propose une actualisation selon le contexte et l’intention de l’auteur, avec une pointe d’humour occasionnelle. L’objectif est de donner aux lecteurs la possibilité de mieux saisir l’intention de l’auteur, par une vulgarisation des textes traduits qui ne semblent pas suffisamment préoccupés par le souci de réception de ceux et celles à qui ces traductions sont destinées.

 

 

 

Patrick Galarneau

Publicités