Esprit malléable ou changement de pensée?

Pour devenir végétarien ou végétalien, il faut avoir eu une prise de conscience importante afin d’influencer notre comportement alimentaire. On ne peut pas se forcer à être ce que nous ne sommes pas. Loin de moi l’idée de proposer à ce que nous soyons des végétaliens, je ne le suis pas moi-même et ce n’est pas l’un de mes objectifs à court ou long terme.

Néanmoins, cet exemple illustre très bien comment nous pouvons être soit malléable, soit convaincu! On peut me vanter les vertus du végétalisme et les impacts environnementaux qui en découlent, je ne deviendrai pas végétalien pour autant. Je pourrais tenter de le devenir, en adoptant les comportements inhérents au végétalisme, sauf qu’il y aura un obstacle majeur : manque de conviction. Or, la conviction débute dans l’élaboration d’une pensée nouvelle. C’est cette pensée qui modulera ou non le comportement du sujet.

 

Analogie avec la religion

Les religions se sont dotées de crédos ou de systèmes de croyances, par lesquelles on dicte la bonne conduite à suivre, selon les principes élaborés par la dite religion. Lorsque j’étais un membre en règle d’une église baptiste évangélique, j’acceptais d’emblée la « charte religieuse » des baptistes évangéliques pour me conformer à la dynamique du groupe auquel je m’étais joins. Cependant, dicter le comportement attendu ne signifie pas appartenir à Dieu. C’est dans le renouvellement de la pensée que l’on change de comportement et ce, qu’importe que nous soyons des chrétiens nés de nouveau ou des gens se déclarant être athées. Lorsque ce renouvellement de pensée s’opère, il y a des comportements ou des façons de faire que nous laissons tomber naturellement, car ces comportements deviennent contradictoires avec notre nouvelle façon de penser.

Par exemple, lorsque j’étais enfant, j’avais des comportements d’enfants, car je pensais et réfléchissais comme un enfant. Je ne peux, en tant qu’adulte, perpétuer ces comportements d’enfants, puisque depuis cette époque, ma pensée a évolué, a changé, et s’est renouvelée pour que je devienne un adulte. Alors, de façon naturelle, j’ai abandonné ces comportements enfantins, car ils ne me correspondaient plus du tout et ne seraient pas du tout en accords avec ce renouvellement de pensée.

 

Notre système judiciaire se veut de plus en plus en faveur de la réhabilitation. Nous espérons être en mesure d’aider les criminels à un changement de pensée, pas seulement des comportements attendus par la société. On ne change pas de comportement s’il n’y a pas eu au préalable une réelle prise de conscience, qui fera naître un désir profond de changement. Ainsi, on parle de la naissance d’une conviction. C’est cette conviction qui est source de motivation pour tout changement dans nos vies, que ce soit celle d’un criminel, d’un athée ou d’un croyant.

 

La stérilité des religions

Lorsque j’allais à l’église, le pasteur pouvait évoquer de belles histoires des prophètes, des apôtres ou de Jésus, afin d’illustrer ce que le chrétien devrait être et devait faire, moi-même en tant que pasteur je le faisais dans mes sermons, mais ces sermons étaient et seront toujours aussi stériles, puisqu’ils n’incitent pas davantage à un renouvellement de notre pensée, se préoccupant davantage du comportement attendu des individus qui composent les assemblées.

Nous sommes plutôt influencés à imiter le comportement attendu, mais sans véritablement de changement intérieur. On parle alors d’une des formes d’hypocrisie, tant dénoncé par les anciens membres qui sont sortis de la religion. Nous imitions le langage évangélique, emprunté au genre littéraire répandu dans la Bible, car il s’agit là de la culture évangélique. Mais est-ce réellement, d’abord, de ce qui est exigé par Dieu? Ou encore, est-ce que l’imitation est vraiment la manifestation d’un changement de pensée? Dans les deux cas, j’ai la certitude que la réponse est et demeurera négative.

 

Conclusion

L’apôtre Paul, s’adressant à la communauté chrétienne de Rome, disait simplement ceci : « soyez renouvelé de l’intelligence. Laissez l’Esprit de Dieu vous transformer (paraphrase) ». Cela signifie que, si l’on affirme être des disciples de Christ, c’est parce que, préalablement, nous avons été convaincu. Cette conviction mène à un changement de pensée. Ce changement de pensée mène à des comportements en accord avec cette conviction. Adopter un comportement pour se conformer aux exigences d’une religion ou d’une dénomination religieuse, ne pourra qu’engendrer des frustrations de privations de toutes sortes. Et malheureusement, c’est ce qui se produit trop souvent dans la religion. Elles inversent les rôles, offrant aux conformistes religieux, leur bénédiction aveugle, mais il est préférable d’être un athée convaincu, dont les comportements de cet individu est en accord avec sa modulation de pensée, que d’être un chrétien ou en apparence chrétien, et de vivre une vie chrétienne en pleine contradiction entre la modulation de pensée et les comportements.

Combien de chrétiens affirment ne pas être capable de changer, se sentant coupables devant Dieu de leurs péchés ou de leur nature humaine? Si la religion cessait d’exiger, de marchander les comportements attendus au lieu d’un réel changement de pensée… et bien, ce ne serait plus de la religion, mais un acte de foi!

Publié par

lafoisansreligion

À la fin de l'année 2013, c'est avec un feu de plus en plus ardent que j'ai eu à coeur d'enseigner la Bible à nouveau, mais cette fois, en priorisant le contexte historique et la pensée des différents auteurs. Ma présence sur le net n'est pas nouvelle et ce que je fais n'est pas nouveau. Toutefois, c'est en 2014 que s'est matérialisé ce projet de "La Foi Sans Religion", qui consiste en des enseignements de mise en contexte; des mises en gardes contre la religion évangélique et les sectes chrétiennes; des avertissements contre les ministères dits « prophétiques »; des dénonciations sur les œuvres mauvaises de ces manipulateurs et enfin, des encouragements sur ce site, sur facebook, sur youtube et sur les différents réseaux sociaux. Tous ces éléments pourront servir aux chrétiens prudents et même, aux non-chrétiens qui désirent comprendre un peu plus la distinction à faire entre la foi et la religion. Je travaille en collaboration avec tous ceux et celles qui œuvrent de cette manière et je félicite toutes ces personnes à travers le monde qui mettent tous leurs efforts pour avertir les gens qui ignorent les nombreuses subtilités et danger de cette mouvance, à leur manière, selon leur contexte respectif. Affermir la foi des uns et des autres, tout en les accompagnant dans leur démarche pour sortir des griffes des manipulateurs. Je suis très préoccupé par l'actualité internationale, religieuse et politique. La majorité de mes contacts sont français et africains. Il est donc normal que je sois préoccupé par la politique internationale. Vous pouvez aussi consulter ma page facebook. Je vérifie les profils avant d'accepter de nouvelles demandes d'amitiés et ce, afin d'éviter les nombreux faux profils qui pleuvent sur ce réseau. Ma chaîne youtube porte le même nom que ce site: "la foi sans religion", où vous pouvez consulter les différents sujets que j'aborde.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s