Trinité (par Gilles Veuillet)

Bien que je ne sois pas trinitaire, je me suis dis que malgré tout, c’est un sujet qui peut en intéresser plus d’un. Un de mes contact a rédigé un article qui peut susciter de l’intérêt parmi les lecteurs de ce site, alors, je vous en fais part.

– Patrick Galarneau, administrateur

Enseignements bibliques sur la Trinité


Six tableaux tirés de mon étude: Le Saint-Esprit dans la Trinité en regard du croyant, bientôt disponible sur ce site. Les notes se réfèrent à ce document.


  1. L’œuvre Trinitaire
  2. Le caractère trinitaire de Dieu (Jean 1,1-18)
  3. La Personne du Père
  4. La Personne du Fils
  5. La Personne du Saint-Esprit
  6. L’office du Saint- Esprit

L’œuvre Trinitaire
Référence Fraction de verset Affirmation Vérité enseignée
Apocalypse 19,13 Le Fils est la Parole Jésus-Christ est la Révélation de Dieu
Hébreux 1, 2 a / b Il est la révélation dernière de Dieu
Jean 1, 4 b / b Le Logos vivant est révélation pour nous
Jean 1, 18 Le Dieu invisible est révélé par son Fils
Jean 1, 17 a / b Moïse médiateur de l’A.T Christ est l’unique médiateur de la nouvelle dispensation de l’alliance de grâce
b / b Christ médiateur du N.T
Jean 14, 16 a / b Il est la voie véritable
b / b Il conduit au Père
1 Timothée 2, 5 Il n’y a qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes
Marc 14, 24 La Nouvelle Alliance est conclue par le sang de Jésus
Jean 1, 12 a / b Par Lui, le Père adopte Le Père adopte en Jésus-Christ
Jean 1, 13 a, b / b Le Père est la cause souveraine de l’adoption
Jean 14, 16, 17 b / b et c / c Unité du Fils et de l’Esprit L’Esprit de Christ en le croyant réalise la présence du Christ glorifié dans les âmes
Jean 14, 17 a / c L’Esprit est le privilège exclusif du croyant
Jean 16, 7 L’Esprit répandu remplace Christ
Apocalypse 19,10 L’Esprit témoigne de Jésus L’Esprit Saint témoigne de la double nature de Christ, signifiée en son incarnation
1 Jean 4, 2 L’Esprit qui confesse Jésus incarné est de Dieu

Le caractère trinitaire de Dieu (Jean 1,1-18)
Référence Fraction de verset Affirmation Vérité enseignée
1,1 a/c b/c Préexistence du Logos, distinction Logos/Dieu Divinité du Logos (hypostase [personne] distincte de Dieu le Père)
1,2 d/c a/a Divinité du Logos, éternité du Logos
1,3 a, b/b Par Lui tout a été créé Le Logos est agent de la Création
1,4 a/b Il est vie, pas une force Le Logos vivant est révélation pour le monde
b/b Il éclaire les hommes
1,10 a/c Immanent au monde Il est immanent et transcendant à la fois
b/c Transcendant au monde
d/c Inconnaissabilité au monde
1,14 a/d Incarnation du Logos, Il a gardé sa divinité dans son incarnation Incarnation du Logos, unique engendré du Père
b, d/d, c/d Fils monogène du Père
1,18 a/c Invisibilité du Père Le Logos (Fils de Dieu) est pleinement homme et pleinement Dieu
b, c/c Visibilité du Père

La Personne du Père
Référence Fraction de verset Affirmation Vérité enseignée
Jean 1,14 c/d Le Père a engendré (uniquement) le Fils (aussi Hébreux 1,5) Paternité divine
Jean 14,10 a/c Le Père et le Fils sont Un Unité Père / Fils
Jean 14,16 b/b Le Père donne l’Esprit (le Paraclet)
Jean 8,18 Il témoigne du Fils
Jean 8, 49 Il glorifie le Fils

La Personne du Fils
Référence Fraction de verset Affirmation Vérité enseignée
L’emploi et la signification du terme de Logos exprime l’idée d’une union intime entre la Parole incarnée, et la Parole écrite; ce que confirme les passages suivants:
Proverbes 3,19-20 La Sagesse divine est agent de la Création Le Fils est Sagesse du Père
La Sagesse est préexistante au monde
Proverbes 8,22-31 La Parole est éternelle Divinité de la Parole
La Parole est agent de la Création
Psaume 119,89 Le Fils est agent de la Création
Hébreux 11,3 Le Fils est la Parole de Dieu Identification Fils / Parole
Hébreux 1,2
Apocalypse 19, 13, 16
Le Logos écrit est l’émanation du Logos incarné
Jean 2,24 b/b Omniscience du Fils Attributs divins
Jean 3,13 b/c Transcendance du Fils
Jean 5,18 c/c Le Fils est Dieu autant que le Père Le Fils est consubstantiel au Père
Colossiens 2,9 Le Fils est pleinement Dieu dans la chair
Jean 14,10 a/c Unité du Père et du Fils (aussi 14,20 et 17,22,23) Unité du Père et du Fils (une seule volonté, pensée et opération)
( 7 )
c/c Paroles et œuvres du Fils ont leur source dans le Père (aussi Jean 5, 17, 18 )
Jean 14,29-28 c/c Le Père est plus grand que le Fils Le Fils est subordonné au Père (non en essence mais en mode de subsistance)
(8)
Jean 14,31 b/c Le Fils fait ce que veut le Père (aussi Jean 5,19)

La Personne du Saint-Esprit
Référence Fraction de verset Affirmation Vérité enseignée
Actes 5,3,4 Le Saint-Esprit est Dieu (distinct du Père) Divinité de l’Esprit-Saint
Jean 14,16,17,20 L’Esprit est Un avec le Fils Unité Fils/ Esprit
Jean 15,26 b / d Le Fils envoie l’Esprit L’Esprit procède du Père et du Fils
c/ d Il procède du Père
Galates 4,6 L’Esprit est du Fils
1 Corinthiens 2,10,11 L’Esprit sonde tout L’Esprit est omniscient

L’office du Saint- Esprit
Référence Fraction de verset Affirmation Vérité enseignée
Jean 14,20 b, c / c Union du croyant à Christ en Esprit Par l’Esprit, les croyants sont en communion avec le Fils et le Père, et entre eux
Jean 14,23 a, b / b Par la Parole implantée dans le croyant, celui-ci est en communion avec le Père
Jean 17,19-23 Les saints ont communion entre eux à l’instar de celle entre le Père et le Fils
2 Corinthiens 13,14 c / c La communion de l’Esprit est avec tous
Jean 14,26 b / b Il enseigne et remémore la Parole L’Esprit guide et enseigne les croyants de la vérité révélée
Jean 15,13 b / e Il conduit dans la vérité
c, d / e Il ne révèle rien d’autre que sur Christ
e / e Il annoncera les événements apocalyptiques
Jean 15,14 a / b Il glorifie Christ Il est tourné vers Christ
Apocalypse 19,10 et 14,26 d / d Il rend témoignage de Christ
Éphésiens 1,13 c / c Il scelle les croyants L’Esprit est un sceau, il assure les croyants de leur adoption
Romains 8,15 a / c L’esprit n’enchaîne pas
b, c / c Il rend conscient de notre filialité
Romains 8,26 a / c L’esprit aide, secourt L’Esprit est une aide aux croyants, mais l’’incrédulité s’oppose à Lui
b, c / c L’Esprit intercède
Éphésiens 4,30 a / b Il peut être attristé
Éphésiens 5,18 b / b Il faut toujours en rester rempli
Actes 7,51 L’incroyance lui résiste
Galates 5,17 L’esprit est opposé à la chair
Jean 16,18 a / c Il convainc de péché L’Esprit condamne l’incroyance et justifie ceux qui croient
b / c De justice
c / c De jugement
Jean 6,63 a / b C’est l’esprit qui vivifie L’Esprit vivifie, régénère et sanctifie
1 Corinthiens 6,11 Il sanctifie (aussi Romains 15,16)
Tite 3,5 Il renouvelle, régénère
Éphésiens 6,17 L’épée de l’Esprit est la Bible Parole et Esprit œuvrent ensemble
Apocalypse 19,10 L’Esprit de prophétie est le témoignage de Jésus
1 Thessaloniciens 5,19 Le mépris des prophéties éteint l’Esprit
Actes 1,2 Par l’Esprit Jésus a donné des ordres aux Apôtres L’Esprit a parlé par les Apôtres et les prophètes
Matthieu 10,19,20 L’Esprit parlera par la bouche des Apôtres
Éphésiens 3,5 Le mystère de Christ est révélé aux Apôtres et aux Prophètes
1 Corinthiens 12,13 L’Église se forme par le baptême spirituel L’Esprit forme l’Eglise et l’édifie, il lui accorde les dons nécessaires
1 Corinthiens 12,7 La manifestation de l’Esprit est en vue de l’utilité (édification, exhortation et consolation Cf. 1Cor 14,3)
Actes 20,28 L’Esprit établit des anciens
Gilles VEUILLET – Auteur/éditeur de sites internet et publications chrétiennes – Envoyez vos questions, remarques ou commentaires par courriel à gillovy@gmail.com

http://nouvelle-alliance.voila.net/d/II/18.html

Publicités

Le désir sexuel a été voulu par Dieu

Attention, oreilles sensibles, cette vidéo ne vous plaira pas. Du moins, pour plusieurs. Je considère comme normal que nous éprouvions des désirs sexuels, célibataires ou en couples. En effet, les célibataires ont eux aussi des désirs et c’est tout à fait normal. Les réprimer va même à l’encontre de la volonté de Dieu. Il ne s’agit en aucun cas de favoriser l’impudicité, le libertinage ou toutes formes d’expressions sexuelles dont la bible proscrit. Il s’agit plutôt de reconnaître ce fait intrinsèque à la personne humaine, dont l’utilité est de reproduire la vie. Les célibataires n’ont pas à rougir, c’est normal. Si, pendant des siècles de religiosité où on méprisait la sexualité la considérant comme une chose sale et seulement une nécessité reproductive, elle a comme objectif l’épanouissement de la personne humaine. Malheureusement, combien de chrétiens cherchent-ils par tous les moyens de se débarrasser de ce qu’ils considèrent comme le mal qui est en eux. Si certains considèrent la masturbation comme un péché pour eux personnellement, il ne faut pas mépriser ceux et celles qui pensent ainsi. Le problème, c’est que beaucoup parmi eux croient, à tort, que c’est Dieu qui leur a montré à quel point c’est mal. Décidément, nous n’avons pas le même Dieu, car Dieu lui-même a placé en l’homme le désir sexuel. Que l’on cesse de considérer la sexualité comme étant incompatible avec une vie de foi authentique et qu,on laisse à chacun ses convictions personnelles, sans les imposer, en autant que la sexualité soit dans un cadre saint, soit solitaire, soit en couple de manière exclusive.

Dieu ne juge pas comme nous jugeons

Nos jugements ne représentent pas ce que Dieu pense:

J’ai connu un homme qui savait bien parler et enseigner. Les gens le suivaient. C’était un homme reconnu pour sa sagesse, ayant un grand coeur, qui était bienveillant, même envers ceux et celles qui le détestaient, fort possiblement par jalousie envers cet homme. Rarement pouvait-on le prendre en faute. Il n’était pas parfait, mais j’ai beaucoup admiré cet homme. Sauf qu’un jour, par un moment de oisiveté ou d’égarement, il a convoité la femme d’un autre serviteur de Dieu et lui a volé cette femme en la séduisant. Il a pris cette femme et ils ont eu des enfants ensemble, au détriment d’un frère dans le Seigneur. Il a admis sa faute d’un coeur sincère et repentant, avouant à tous ses fautes sans chercher à cacher quoi que ce soit, alors qu’il aurait pu aisément le faire.

Je sais que cet homme est sauvé et même, son coeur est plus pure que nous tous réunis. Il a commis une série d,erreur dans sa vie, mais son coeur appartient à Dieu et nul ne peut ravir cet homme de la main de Dieu. Je continue à admirer cet homme pour ce qu’il est, dans son être intérieur, ainsi que pour sa sagesse. Il est mon modèle. J’ai passé outre mes petits jugements et mes condamnations envers cet homme, car il est évident qu’il est de Dieu et que son coeur est parfaitement intègre.

Combien parmi vous jugez et condamner pour bien moins que cela? Réfléchissez avant de porter un jugement sur l’homme que j’admire, car ce jugement pourrait vous être remis directement de la part de Dieu, car je sais que Dieu l’approuve.

– au sujet du roi David