Shora Kuetu / Témoignage d’un ex-adepte : « Je ne sais pas si un jour je me remettrai de ce que j’ai vécu »

Actu-Chretienne.Net diffuse le témoignage d’un jeune qui s’est converti au sein de l’ANJC, l’oeuvre du « prophète » Shora Kuetu. Nous avons reçu de nombreux témoignages similaires…

TEMOIGNAGE

(Nous n’avons pas corrigé le texte pour préserver l’authenticité du témoignage. La photo est une image d’illustration).

Je suis un jeune de 21 ans. Je suis né (de nouveau) dans le ministère de Shora, et n’ai à ce jour rien à lui reprocher en particulier.

Cependant, j’ai connu quelques petits soucis datant d’il y a seulement quelques mois. Non pas avec lui personnellement mais avec des chrétiens qu’il aurait lui même formé et qui ont aujourd’hui des responsabilités dans le ministère. Ces «quelques petits soucis» m’ont vivement perturbé dans ma chrétienté ainsi que dans mon rapport avec autrui.

Je faisais parti d’une petite assemblée locale qui avait ouvert ses portes deux années avant mon arrivée. Au fil du temps, je me suis lié d’amitier avec ceux qu’on appelle plus communément « les frères et soeurs en Christ », car nous étions peu, ceci renforçant les liens.

Beaucoup de choses plus étonnantes les unes que les autres se sont déroulées durant mon passage dans cette assemblée mais je me concentrerai davantage sur une en particulier, la plus personnelle.

Comme dit plus haut, je m’étais lié d’amitier avec la plus part des membres de cette jeune assemblée, laquelles était composée d’homme et de femme mais aussi de jeunes.

Au fur-et-à-mesure des réunion de prières, des veillées, des sorties d’évangélisations (etc…), une affinité certaine s’était créée avec une soeur. On avait finalement décidé de commencer notre projet de mariage. J’en ai alors parlé à des « soeurs » plus agées que moi, dans le but de nous protéger afin que, ma future fiancée et moi ne tombions pas dans la fornication ou toutes sortes d’autres pratiques. Ainsi, je leur avais très clairement expliqué que, si lors de réunions de prières ou autres elles remarquaient que nous étions trop proches, de ne pas hésiter de nous séparer.

Mon choix d’en parler à ces « soeurs » en particulier avait aussi été motivé par le fait qu’elles étaient considérées comme des « femmes de feux » (selon les termes exactes employés) par Shora, lors de ses interventions dans notre assemblées et « au siège », mais surtout par les « anciens », « pasteurs » ou « évangélistes » qui étaient désignés depuis le siège à Evry pour intervenir dans notre assemblée.

Suite à cela, ma future fiancée et moi sommes tombés dans le péché que nous redoutions. Je criais donc à Dieu, ce dieu que j’avais connu quelques années avant et qui m’avait visité dans ma chambre et les jours qui ont suivis. Mais rien. Je voulais absolument sortir de cette situation car je ne la supportais pas. J’avais vécu dans la sanctification depuis ma converstion, j’était arrivé au Seigneur vierge et il m’avait encore gardé plusieurs années, jusqu’à ce jour.

J’ai donc décidé d’en parler d’en parler à l’ancien (un ancien de 28 ans) qui était en mission depuis plusieurs semaines dans notre assemblée.

Un soir où une veillée de prière était organisée, cet ancien est venu me chercher chez moi avec un autre frère que j’avais amené dans l’assemblée et qui avait ensuite donné sa vie au Seigneur. J’étais tellement en mauvais état que, si je m’en souviens bien, je ne m’étais pas douché depuis plusieurs jours, ni allé en cours (car j’étais étudiant à cette époque) et mon petit studio d’étudiant était complètement dévasté.

J’étais vraiment dans un état lamentable et c’est mon péché qui m’avait fait cela.

J’ai donc commencé à parler de ma situation à cet ancien, lui expliquant quelques détails et en en oubliant d’autres, certainement à cause de la honte et du stress.

Quelle fut sa réponse ? Il m’a premièrement dit que cette soeur avec qui j’avais l’intention de me marier n’était pas la femme que Dieu a prévu pour moi. Qu’elle est « bizarre » (selon ses termes). Il m’a expliqué que, étant d’origine caribéenne il s’agissait certainement d’esprits d’impudicité (ou sirènes des eaux) qui me poussent à agir comme ça, ce à quoi j’ai rétorqué que Dieu m’avait préservé de la fornication jusqu’à mes 21 ans. Il m’a dit beaucoup de choses très génantes et très crues dont je ne me rappelle plus vraiment.

C’était un moment difficile pour moi car j’étais déja extrêmement fébril psychologiquement, je cherchais de l’aide, je cherchais à remonter la pente mais tout ce que je voyais, c’est qu’on m’enfonçais, qu’on m’enfonçais. Un argument qu’il me répétait sans cesse est que s’il parle comme ça, c’est parce que c’est dû à sa formation (dispensée par Shora lui-même). C’était son argument principal. Aucun versé biblique.

Arrivé au moment de partir, il m’a dit que tant que je ne passerai pas devant l’assemblée pour dénoncer mon péché, je ne ferais plus parti du corps de Christ. Il me dit toutes ces choses, mais je sentais comme s’il prennait plaisir à me dire tout cela. Je ne comprenais pas comment un homme établi pour paitre des brebis pouvait prendre plaisir à cela.

En sortant de chez moi, il m’a expliqué clairement que le sexe n’était qu’un trou et que toutes les filles sont pareilles. Un trou. Comme si, lorsque j’avais mes relations sexuelles avec la femme que j’aimais et que j’avais déjà présenté à mes parents comme étant ma future femme, je la considérais comme un trou.

Bref, je ne cherche nullement à excuser mon péché ici, je cherche seulement à souligner l’attitude de l’ancien formé par Shora envers un chrétien qui est tombé et qui cherche à se relever.

Je suis actuellement dévasté par tout ce qui s’est passé. J’ai, comme le demande la Parole, dénoncé mon péché devant mes frères et soeurs en Christ, sans la présence de cet ancien, mais je suis ensuite parti de cet assemblée. Beaucoup d’autres ont fuis après mon départ selon ce que j’ai entendu et l’assemblée est à ce jour tenue par des « anciens de Paris », comme ils le disent si bien.

Cette histoire n’est pas finie, il y a beaucoup de choses qui choqueraient la plupart des gens.

Aujourd’hui, je n’ai rien contre Shora. Je crois que c’est un homme qui aime Dieu et fait des erreurs car c’est sa nature. S’il était parfait, il serait Dieu. Je trouve aussi qu’il est souvent mal compris Cependant, je m’abstiens depuis quelques temps de regarder ses vidéos, ou quelqu’autre vidéo de soit-disant « serviteur de Dieu ».

Je ne sais pas si un jour je me remettrai de ce que j’ai vécu dans cette assemblée. Que Dieu m’aide, que Jésus vienne à mon aide, que je le rencontre une nouvelle fois. Lui, et non un de ses prédicateur de justice. Là est mon seul désir.

« L’Église est la seule armée qui tue ses blessés. »

LIRE EGALEMENT : 

Publicités

ALERTE, ALERTE, la méchante fellation s’est insidieusement installée dans nos églises!

La Bible, prétexte pour justifier l’obscurantisme

Notre obscurantiste religieux du jour se nomme Kevin Gall. Je n’ai aucune idée de qui il est et je n’ai guère l’intention d’aller plus loin dans sa connaissance. Notre intégriste religieux DOIT prouver par la Bible que la fellation est une pratique sexuelle impure. Ainsi, notre rétrograde religieux du jour doit faire des pirouettes avec la Bible pour lui faire dire ce qu’elle ne dit pas. D’abord, notre intégriste dit que la fellation est une pratique  sexuelle impure et il affirme que cela n’est pas inspiré de Dieu. Oui, la fellation a besoin d’être révélée par Dieu pour obtenir son approbation. Ainsi, il aurait fallu que la fellation ait été révélée aux prophètes et aux apôtres pour que le couple ait le droit légitime d’exercer leur sexualité à deux sans contrainte.

L’influence de l’intégrisme rreligieux

Lydia Diane est la victime de l’intégrisme religieux et donc, elle répète les comportements de ses gourous en tentant de nous influencer avec ses propos remplis d’amour (sarcasme, pour les non-initiés au deuxième degré).

Voici son propos:

Tu dis que la fellation est normale entre une femme et son mari…

Il ne faut pas changer la fonction naturelle de la bouche (elle ne sert pas à recevoir le sexe de l’homme, ni comme l’anus).
Pourquoi appeler une chose bonne alors qu’elle est contre nature?

« Est-ce par l’Esprit de Christ, que vous avez envie de pratiquer la fellation avec l’envie ou le risque de vous retrouver avec des sécrétions et des semences sexuelles dans la bouche ou le goût d’autre chose ? Cette envie et cette impulsion est-elle inspirée de Dieu ou de la chair et du diable pour vous souiller et vous emmener plus loin dans ce que vous voudriez faire avec votre chair ? »
Extrait d’un article de Kévin Gall
https://m.facebook.com/photo.php?fbid=10200280162540235&id=1038620124&set=a.4173613332144.161702.1038620124

Oui la fellation au même titre que la sodomie sont contre nature et uniquement charnels et souille le lit conjugale.

Après c’est en ton âme et conscience envers Dieu.

Que Dieu te garde et te bénisse.

J’ai vérifié un peu le site de cet individu et si j’ai bien compris, il y a un code de règles du « vivre chrétiennement », comme un code de lois à respecter avec des articles législatifs. Mais que se passe-t-il si on enfreint ce code de lois? Sommes-nous condamnés en enfer? Je devrais peut-être questionner notre rétrograde religieux pour le savoir…

Les bienfaits de la sexualité

Nos barbus rétrogrades, oui, je parle des nôtres, ceux de la religion chrétienne, omettent volontairement ou par ignorance le Cantique des Cantiques. Particulièrement ce passage: 2.6 Que sa (main) gauche soit sous ma tête, Et que sa droite m’embrasse !

Il s’agit ici d’un euphémisme. En réalité, l’homme caresse les parties génitales de la femme, afin de lui donner un orgasme. Cet acte fait partie de l’épanouissement du couple. Le cunnilingus et la fellation font partie des plaisirs que peuvent s’offrir un homme et une femme, à la condition que ce soit dans la relation exclusive et engagée pour la vie entre les deux individus de sexe complémentaires. Et j’insiste sur la notion de complémentarité et non de sexe opposé, comme nous sommes si habitués à l’entendre. Car dans une relation d’amour véritable entre un homme et une femme, ce ne sont pas deux sexes qui s’opposent, mais bien qui se complètent à merveille et qui démontre l’importance de s’épanouir ensemble, en reconnaissant les vertus des petits plaisirs sexuels, symptômes de la complicité affective, émotionnelle et rationnelle entre l’homme et la femme.

Y-a-t-il quelque chose de plus beau que l’amour véritable qui se dégage entre un homme et une femme? De façon générale, les meilleures relations amoureuses se manifestent par une sexualité à deux qui ne disposent pas de contrainte. Elles débutent d’abord dans une complicité et une intimité qui comprend les différents aspects de la relation, que ce soit émotionnel, rationnel, sexuel, sensuel et amical.

Le péché du voyeurisme

Ce qui est agaçant, c’est que tous les obscurantistes religieux de toutes les religions ont un point en commun: Ils entrent dans la chambre à coucher de leurs adeptes et de ceux qu’ils contraignent à adhérer à leur religion. Comme il ne leur suffit pas de diriger leur vie, leurs comportements et leurs pensées, nos intégristes religieux entrent dans les chambres à coucher pour interdire certaines positions et pratiques sexuelles à un couple légitime devant Dieu. Ils s’investissent dans la vie des fidèles pour diriger les moindre recoins de leur vie personnelle. Ils ont tellement peur que les gens soient heureux en Christ, qu’ils se donnent comme mission de briser leur liberté en leur faisant peur. Ici, dans le cas qui nous préoccupe, c’est de démontrer que la fellation peut donner le cancer. Et voilà, Dieu a donc rendu son jugement contre les vulgaires pécheurs impudiques.

Mais ce que ne disent pas nos intégristes religieux, c’est que le risque de cancer peut effectivement être en lien avec le fait de pratiquer la fellation lorsqu’il y a un infecté au papillomavirus. Il peut donner le cancer de la gorge et de l’Utérus. Mais on préfère dire que la fellation donne le cancer de la gorge, ça fait peur et on contrôle mieux les esprits vulnérables et crédules.

Des aveugles qui conduisent d’autres aveugles

La réalité, c’est que la plupart de ces gens ne connaissent pas la grâce et ils empêchent les autres de connaître la grâce. Les malheureux projettent leur triste vie sur les autres, en entraînant le plus grand nombre à leur suite. Les gens libres en Christ n’agissent pas ainsi, laissant libres les croyants d’avoir leurs propres convictions, en autant qu’on ne remet pas en cause les doctrines essentielles de la foi que nous avons en commun. Les caractéristiques évidentes des gens malheureux se situent justement dans des expressions qui requiert une liberté d’être:

  • la joie
  • l’humour

  • la liberté

  • épanouissement personnel

  • épanouissement sexuel

Les obscurantistes religieux passent leur temps à accuser les chrétiens libres en Christ, car ils méprisent la libéralité des croyants qui vivent par la foi et non par la religion et les règles contraignantes que ces religieux s’imposent. En fait, la liberté qui se dégage des gens vivant par la foi reflète la condition malheureuse de celui qui vie par la religion, car le religieux est insécure. Il doit se rassurer en s’imposant une série de règles qui servent à mesurer son salut. Ainsi, le religieux ajoute un « mais », après avoir prononcé le mot « grâce », comme les judaïsants voulaient rajouter la circoncision et autres lois mosaïques aux croyants nés de nouveau aux temps apostoliques. Les religieux ne connaissent pas le changement intérieur, alors, ils doivent se préoccuper des aspects extérieures à la foi.

Conclusion

Bien entendu, je n’encouragerai jamais l’impudicité ni les relations d’un soir, l’homosexualité, la pédophilie ou toute autre forme de sexualité qui ne cadre aucunement dans l’épanouissement de la personne individuelle ou du couple exclusif qui ne comprend qu’un seul homme et une seule femme. J’aimerais lancer une boutade à nos intégristes religieux par ce texte de Mt.15.11 Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’être humain ; c’est ce qui sort de la bouche qui souille l’être humain.

Voici le fil de discussion facebook initié par notre intégriste religieux du jour, laissant ceci à votre jugement personnel:


Kevin Gall
On me demande de prouver « Bible à l’appui » que les fellations sont des pratiques sexuelles impures aux yeux de Dieu. On m’explique que c’est dommage, que c’est « BON » ect…ect…
Chers amis, frères et sœurs en Christ si Dieu devait détailler dans sa parole toutes les pratiques impures et les abominations qui ne doivent pas se commettre sous le soleil je crains qu’il n’y ait pas assez de place sur cette terre pour y contenir tous les livres.
Ne pas se priver l’un de l’autre et ne pas avoir autorité sur son propre corps dans le mariage ne veut pas dire que Dieu tolère les souillures du lit conjugal.
Il faut ce que l’on appelle le SAINT-ESPRIT pour être conduit dans TOUTE LA VERITE en ce qui concerne les voies de la SAINTETE DE DIEU.

Je regrette de devoir APPUYER mon exhortation d’hier sur ce point car je constate que beaucoup n’en voit pas toute la LUMIERE.
A moi de vous poser quelques questions très simples pour tenter de vous éclairer et pour vous arracher définitivement de l’ignorance des ténèbres et du châtiment du feu :

1) Où se trouve la référence du texte biblique qui dit : « Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, AFIN QUE VOUS NE FASSIEZ POINT CE QUE VOUS VOUDRIEZ. »

2) Est-ce par l’Esprit de Christ (jamais marié et jamais visité de prostituée pour se soulager), que vous avez envie de pratiquer la fellation avec l’envie ou le risque de vous retrouver avec des sécrétions et des semences sexuelles dans la bouche ou le goût d’autre chose ? Cette envie et cette impulsion est-elle inspirée de Dieu ou de la chair et du diable pour vous souiller et vous emmener plus loin dans ce que vous voudriez faire avec votre chair ?

3) Est-ce venant de la SAINTETE de Dieu et de la visitation du SAINT-ESPRIT les rêves impurs démoniaques que vous faites dans lesquels vous vous retrouvez à pratiquer ou à subir des fellations et des orgasmes nocturnes bien réels causés par des démons qui viennent vers vous ?

4) Est-ce venant de la SAINTETE de Dieu et de la visitation du SAINT-ESPRIT que d’avoir des envies d’aller mettre en pratique les cauchemars démoniaques que vous avez avec le premier démon de séduction que Satan vous envoie sur la terre par l’intermédiaire d’un(e) impudique qui vous tourne autour pour votre chute et votre perdition ? Bien sûr avec un peu de pornographie dans votre esprit, le tour est joué pour vous lancer.

5) N’est-ce pas plutôt comme venant des démons et sous inspiration diabolique qu’aujourd’hui des glaces en forme de sexe et avec tous les parfums sont données aux grands et aux enfants dans certains milieux et pays ?

6) Non je ne sais pas je pose des questions : Est-ce que Sarah, Rebecca, Déborah, Anne, Marie etc… qui étaient des prophétesses, des femmes vertueuses qui se voilaient, des femmes d’honneur et de piété se tenant jour et nuit devant le Seigneur pour le servir dans la prière, est-ce que ces femmes d’une grande dignité quittaient la présence de Dieu pour pratiquer des fellations à leur mari Abraham, Isaac, Joseph etc… qui étaient tous des princes de Dieu qui ont passé leur vie à lutter contre des nations paiennes aux pratiques sexuelles impures ?

7) Est-ce la manière dont Christ aime tendrement son épouse ?
Bref tout cela me gêne beaucoup d’en parler mais il faut en parler pour sauver des âmes. C’est très sale, très pervers, très charnel, très rabaissant, très humiliant, on est loin de la CROIX, on est loin du Royaume de Dieu, on est loin de la piété, on est loin de la sainteté, on est loin de l’honneur et de la dignité, on est loin des anges, on est…on est… pas délivré !

Et je terminerai en disant que beaucoup de chrétien(ne)s qui étaient purs, saints, vierges, irréprochables sont tombés et ont perdu leur dignité AUSSI de cette manière !

Je ne me justifierai pas davantage c’est le Seigneur qui le fera et qui me délivrera des rebelles et des incrédules de son peuple qui veulent encore faire ce qu’ils veulent. – avec Tanitia Vatleïdzia Hosanna.
Partager · 25 février 2013
Alexandra Rouquairol et 50 autres personnes aiment ça.
37 partages

Anthony Ben Yéshua Même les cochons ne le ferraient pas… ce sont des pratiques inspirées des démons.
25 février 2013, 07:39 · 10

Kevin Gall Il n’y aura pas beaucoup de « j’aime » à cet article fort dérangeant dans beaucoup de consciences…hum hum
25 février 2013, 08:01 · 7

Florence Schaller Wow vraiment bonne réflexion je le sujet, 200 % d’accord !
25 février 2013, 08:13 · 4

Axelle D’Eburnie Ton point 7 me convainc fortement
25 février 2013, 08:18 · 1

Alisson Yawhéh PRATIQUE PORNOGRAPHIQUE = PRATIQUE SATANIQUE
25 février 2013, 08:19 · 7

Cynthia Caramello Desvoignes Si on part du principe que dans l’arche de Noé ils étais si peu…..alors là….même ça c’est une occasion TERRIBLE de chute!!! Effectivement !…. Aië !!! Ô Pitié Seigneur! Délivre-nous du mal.Amen! Merci mon frère.
25 février 2013, 09:09 · 1

Nina Lo Dis kevin , il y a des gosses sur fcbk !!!! mdrr lol je plaisante , preche car tu dis la vérité !
25 février 2013, 09:53

Sabrina Nicolazo Merci kevin c est bien de le dire car ils y a de nouveaux convertits en CHRIST et ils ne savent pas de suite de ceci . sois béni .
25 février 2013, 10:20 · 2

Monique Thomé Tu as beaucoup de courage de le dire parce qu’il y a bien une chose dont je n’ai jamais entendu parler dans l’Eglise c’est bien ce genre de message !!
25 février 2013, 13:06 · 4

Kevin Gall Il y en a des choses dont ceux que Dieu a établi durant les siècles n’ont pas eu le courage de proclamer ou de dénoncer, préférant avoir peur des hommes et obéir aux hommes plutôt qu’au Seigneur lui-même. Ils ont perdu beaucoup
25 février 2013, 13:22 · 10

Thęrēlõkø Äïmëñ Amen!!!
Voir la traduction
25 février 2013, 15:55 · 2

Thęrēlõkø Äïmëñ O! Seigneur merci pour ta parole,Haleluiaaa!!! Psaumes 119v105Ta parole est une lampe à mes pieds
et une lumière sur mon sentier.merci mon Fr! Sois bénis
25 février 2013, 16:03 · 1

Rémy Bayle Il se trouve que les médecins ont établit une relation direct entre la fellation et le cancer de la gorge…http://www.liberation.fr/…/01012296224-la-fellation…
26 février 2013, 09:37 · 7

Kevin Gall Mon frère Rémy qu’il est bon de te voir en pleine forme
26 février 2013, 12:21 · 1

Cynthia Cynthia true…même pas besoin de prouver…le Saint esprit du Père le confirme à chacun et chacune, celui ou celle qui se sent tritse c’est qe l’Esprit Saint le convainc de mal faire. le mot péché peut être très mal interprété. Mal faire au yeux de Dieu, est déjà qqc à corriger. Et oui des chrétiens sont attachés a ces faux esprits de séductions. Helas. Peu prennent la Parole pour enseigner sur ces choses là. Il ne s’agit pas de légalisme…bref, à chacun et chacun de se sentir libre, ou pire prenez pour référence, tout m’est permi mais pas utile.
26 février 2013, 12:55 · 1

Kevin Gall Personnellement je fais le choix d’obéir à Dieu et de défendre ce qui est écrit et ce que j’entends car jusqu’à preuve du contraire il est vivant et il parle à des hommes via le Saint-Esprit, en effet
26 février 2013, 13:11 · 7

Fėmme Distinguée de Graces Que Dieu te bénisse au Nom de Jésus !
26 février 2013, 13:19 · 1

Hélene Olivier je suis d’accord
26 février 2013, 16:31 · 1

Kevin Gall http://www.francetvinfo.fr/cancer-michael-douglas-a-t-il…

Cancer : Michael Douglas a-t-il raison d’incriminer le cunnilingus ?
L’acteur a expliqué, dimanche, que son cancer de la…
FRANCETVINFO.FR
4 juin 2013, 07:08 · 1

Nelly Total Praise Troooop bn message.!!! Pfff jnarriv mm pas a le partager
4 juin 2013, 07:34

Arnaud Mahoutin Hountondji Amen, nous sommes le temple du saint esprit.
4 juin 2013, 08:57

Danielle Fotso c’est la vérité qui affranchie et aujourd’hui on a tendance à la diluer pour faire plaisir aux hommes et on oublie qu’on doit rendre compte au créateur; soit béni kévin et accroche toi sur JESUS qui est le roc
4 juin 2013, 09:30

Bomba Del Sol Avenue On te demande ce genre de trucs ? J hallucine !!!! ( steph)
4 juin 2013, 09:47

Kokouvi Fudji la même bouche va louer Dieu? ou va prêcher ou va prier toute chose n’est pas utilen c pas loin de la pornographie
4 juin 2013, 10:52

Marielle Lefoll le Seigneur nous a demandé de dénoncer les oeuvres du diable.
4 juin 2013, 13:17

Isaie David Amen
4 juin 2013, 13:51

Isaie David Soyons saints dans notre conduite.
4 juin 2013, 13:51

Franck Faraux Merci des conseils mon frère Kevin Gall à propos des pratiques sexuelles impures
22 juin 2013, 22:53

Melinda ShainaTiana amen!!! que Dieu te benisse Kevin ,franchement tu vas peut etre choquer mais c’est la premiere fois de ma vie que je vois un homme (toi) detester ses chose la avec sincerite!! et je te dis vraiment Dieu est avec toi et ta une belle ame!!! et pour ton article,le personnes qui t’ont dis ca c’est grave quand meme car c’est logique que sa ne vient pa de Dieu ca et c’est rabaissant comme tu dis,Dieu a creer l’homme et la femme pour procreer mais pas faire des choses bizarre ^^!! que Dieu te garde et ne change jamais!!!

Partager · 25 février 2013

L’obscurantisme kuétiste à son paroxysme (source: Actu-Chrétienne.net)

Les vierges effarouchées de Tv2vie (Shora Kuetu) sont choquées par cette vidéo…

« C’est la priere du diable » (Injil Reloaded), « une boîte de nuit… » (Gin Newlife Injesus), « ridicule ….Dieu sauve nous » (Ludovic Lepage), « OOOH C’EST GRAVE DES CHRETIENS REMPLIS DE DESIRS CHARNELS » (Nsonguh Gwladys)…

… « HELP MY GOD HELP ! SAVE YOUR PEOPLE » (Sylvie Mothe), « Dieu va frapper j’aimerais pas être à leurs place » (Jean Tall), « J’hallucine. ……pff fffffffffffff » (Genna Othnia), « Même dans nos églises nous fesons pas ce genre abominable ….. » (Mina Lisa Camara),  » L’enfer merdddddddd » (Lezin Ferrand Yhalabe), « Repenter vous ou la colère de Dieu viendra sur vous » (Sébastien Lepage)…

Que voit-on d’abominable dans cette vidéo pour que les kuetistes se laissent emporter dans une telle litanie de commentaires plus délirants les uns que les autres ? Rien d’extraordinaire… juste des jeunes chrétiens qui dansent lors d’une soirée de gala au sein de l’Eglise « La Paix de l’Eternel » de Sevran.

Shora Kuetu est le gourou d’un mouvement sectaire pseudo-évangélique, qui sévit actuellement en France. Il diffuse ses enseignements via Tv2vie.

Paul OHLOTT

> VOIR LA VIDEO SUR FACEBOOK

LIRE EGALEMENT : 

Article rédigé sur le site de Actu-chrétienne.net, par Paul Ohlott

Une rétractation honorable et digne

RETRACTATIO : SOYEZ DES ARTISANS DE PAIX. A PROPOS DE MON DERNIER ARTICLE SUR CHARLIE HEBDO

Quelques heures après la tuerie de Charlie Hebdo, j’ai publié un article sur le sujet qui a suscité beaucoup de réactions. Comme certains ont pu le constater, j’ai finalement décidé de retirer l’article en question, qui devenait beaucoup trop polémique, et j’aimerais brièvement vous expliquer pourquoi. Pour cela, je reviendrai d’abord sur ce qui m’a conduit à rédiger l’article, avant d’évoquer les principes que je n’ai pas respectés et les erreurs que j’ai commises.

Je suis Charlie

Immédiatement après l’attaque contre Charlie Hebdo, une vague de soutien s’est déclenchée avec le slogan « Je suis Charlie ». Ce slogan a en particulier été repris par plusieurs chrétiens sur Facebook et cela m’a quelque peu dérangé. C’est ce qui m’a décidé à écrire cet article où j’ai abordé deux questions :

  1. la question de la compassion humaine et de sa variabilité
  2. le rapport du chrétien à la liberté d’expression

Les règles oubliées

Cependant en écrivant cet article j’ai enfreint plusieurs principes que je m’étais fixé :

  1. Ne pas écrire sur un « sujet d’actualité », car ce n’est pas le but du blog
  2. Ne pas publier précipitamment : j’ai écrit et publié l’article en quelques heures, alors que d’habitude j’attends plusieurs jours, voire plusieurs semaines !

Ce non respect des principes et cette absence de recul m’ont conduit à commettre plusieurs erreurs que je regrette.

Les erreurs commises

Tout d’abord j’ai manqué de cohérence en tombant dans plusieurs travers que je prétendais dénoncer. Je voulais distinguer l’acte en lui-même (la tuerie que je condamne fermement) et l’instrumentalisation de celui-ci, car c’est cette instrumentalisation qui me dérangeait. Néanmoins, d’une certaine manière, j’ai aussi instrumentalisé cet acte puisque je m’en suis servi pour lancer plusieurs débats.

Par ailleurs, je reprochais aux gens une réaction trop émotionnelle, mais là encore mon article portait ce défaut : j’ai immédiatement réagi sans prendre le temps de la réflexion.

De plus, le ton de mon article était parfois inadéquat. Dans le but de susciter le débat, j’ai volontairement été plus provocateur que d’habitude, par le choix de l’image, mais aussi par l’utilisation de certains termes, et je le regrette. D’une part, parce que de manière générale ce n’est pas mon style d’écriture, d’autre part parce que dans cette situation précise, avec des morts, cela était particulièrement inapproprié.

Certaines formulations ont aussi été maladroites et pouvaient laisser penser que je prônais une certaine « concurrence victimaire » qui conduisait à minimiser ce drame, alors que je voulais plutôt encourager les gens à regarder aussi ce qui se passe ailleurs. A titre d’exemple, je viens à l’instant d’apprendre l’exécution de deux journalistes tunisiens par la branche libyenne de l’Etat islamique.

Un mauvais choix

J’en viens maintenant au dernier point, qui me semble être le plus important. Au-delà de ces propos excessifs, je pense que ma grande erreur est d’avoir mal choisi l’occasion. Je voulais profiter de cet évènement pour lancer des débats qui me paraissaient, et qui me paraissent toujours, importants.

Toutefois, avec un peu de recul, je ne pense pas que cette situation dramatique se prêtait réellement à cela. Le choc était encore trop grand pour qu’on puisse discuter sereinement de ces questions et d’une certaine manière mon article a été contre-productif.

Beaucoup de personnes ont apprécié mon article et m’ont apporté leur soutien, mais d’autres ont réagi violemment, et au final il n’y a pas eu de réelles discussions. Chacun restait sur ses positions sans qu’il y ait d’échange. Je ne peux donc pas dire que l’objectif soit atteint et je pense que cela est entièrement de ma faute.

Des artisans de paix

Enfin, cet article devenait beaucoup trop polémique et ce n’est pas vraiment le but de mon blog. Par ailleurs, il a été une cause de chute pour un certain nombre de personnes, ce qui est un contre-témoignage chrétien. L’objectif de ce blog est de réfléchir sur la foi chrétienne, aux doctrines et aux pratiques. Si les sujets abordés étaient directement en rapport avec cela et constituent des exemples très concrets (qui est mon prochain ? que penser de la liberté d’expression ?), le contexte était beaucoup trop tendu pour un débat serein, et j’en suis entièrement responsable.

Mon erreur est d’avoir voulu « profiter » de cet évènement tragique pour lancer des débats, et je regrette cela. Je pense que j’aborderai à nouveau ces sujets, mais plus tard et d’un point de vue plus théorique, sans les lier à des évènements réels.

En attendant, je laisse place au recueillement pour les victimes de cette tuerie et sur mon blog, je reviendrai aux séries prévues (prédestination, personne de Jésus, etc.) 

Conclusion

Enfin, j’aimerais terminer avec trois points :

  1. Remercier ceux qui m’ont apporté leur soutien et ceux qui ont manifesté leur désaccord avec des remarques constructives, ce qui m’a permis de comprendre les erreurs que j’avais commises.
  2. Demander pardon à ceux qui ont été choqués.
  3. Préciser à ceux qui m’ont insulté, que je ne leur en veux aucunement. Je comprends qu’ils aient pu être blessés, et je regrette cela car ce n’était pas le but.

Charlie Hebdo: Obésité médiatique morbide, Junk News et opportunisme de la nouvelle

La polémique en simultané des événements

Si j’ai publié cet article de David Vincent dans l’article qui va suivre celui-ci, ce n’est pas pour alimenter une polémique, mais pour démontrer que, parfois, nous faisons des erreurs et que, plutôt que de se camper dans l’orgueil, on reconnaît sa juste part des torts. L’article que David Vincent avait publié récemment sur la tragédie du Charlie Hebdo et qui fut repris par le site de Actu-chrétienne.net, ne m’a pas du tout choqué et je demeure persuadé que l’auteur de l’article était rempli de bonnes intentions. Toutefois, les bonnes intentions ne suffisent pas dans certaines situations, pour le moins, assez particulières, comme cette tragédie qui frappe l’imaginaire collectif français et dont la plaie vient tout juste d’être ouverte de façon béante. L’article a provoqué moultes réactions des plus cinglantes envers David Vincent sur le site d’Actu-chrétienne.net (https://actualitechretienne.wordpress.com/2015/01/08/david-vincent-les-journalistes-de-charlie-hebdo-ne-sont-pas-des-martyrs-de-la-liberte-dexpression/comment-page-3/#comment-194387). Les insultes ont fusées de toutes parts et au final, rien de constructif n’en est ressortit dans tous ces « échanges chrétiens », L’article en soit était loin d’être mauvais, mais il n’était pas approprié dans le contexte actuel d’une tragédie comme celle qui a frappé le Charlie Hebdo, mais en plus, nous venons d’apprendre la mort de six personnes, dont quatre otages et les deux djihadistes en cavale. D’ailleurs, j’en profite pour souligner que beaucoup trop d’articles sur le sujet ont été publié dernièrement, alors que le drame venait tout juste de se produire, que les cadavres étaient encore chauds et que la police française en étaient aux balbutiements d’une traque qui vient tout juste de se terminer, quelque part autour de 19:30, heure de Paris.

Big Brother et notre obésité médiatique morbide

Il semble y avoir eu opportunisme médiatique à travers tous les réseaux sociaux de qui allait produire la meilleure nouvelle « Home Made ». Il y a probablement une prise de conscience et une introspection à faire en ce moment, car en plus des nouvelles en boucles 24/24, nous avons une multitude d’apprentis journalistes-blogueurs qui se préoccupent de l’actualité en publiant presque simultanément la nouvelle en compétition avec les médias traditionnels. Il y a un certain danger que j’y perçois dans toute cette accessibilité de la nouvelle, et c’est ce que j’appelle « le syndrome de l’actualité morbide », mais aussi de la torsion de l’information. Le risque d’avoir la mauvaise information dans tout ce flot de nouvelles sur le même sujet, est grand. Bien entendu, nous avons « Big Brother » qui a filmé chaque scène de la tragédie, par le téléphone cellulaire d’un « No Body » qui va publier immédiatement la tragédie qui se déroule sous ses yeux et y trouver son compte auprès des nombreux internautes qui cliquent sur sa chaîne youtube. Instantanément, notre Big Brother du moment passe soudainement de l’anonymat à la reconnaissance publique majeure. C’est ça maintenant la toute nouvelle dynamique de l’information au 21 ième siècle. Cependant, il s’agit d’un moment figé dans le présent et qui dure souvent quelques minutes ou même, quelques secondes. Puis, on recherche un autre acteur de cette omniprésence « Big Brotherienne » afin de savoir le « avant » et le « après » et si possible, un autre angle du « pendant » de l’événement. Et finalement, on retrouve une multitude de publications de vidéastes amateurs dont le son et l’image ne sont pas toujours clairs et bougent en même temps, mis on se régale de toute ces informations amateurs. Je reconnais que ce type de médias peut être très utiles, mais nous sommes devenus si voyeurs et si passifs devant nos écrans de télécommunications que c’est à se demander si on ne se nourrit pas à la fin de « junk news »,..

La sagesse de publier ou non et le « quand »

Certains l’auront appris à leurs dépends et à la dure, comme ce fut le cas pour David Vincent et qui ne mérite aucunement toutes les insultes qui lui ont été dirigées. Il faut relativiser les choses toutefois devant cette vague d’insultes. Les événements viennent d’ouvrir grand une plaie, et l’émotion collective est très vive. Il ne s’agit que d’un commentaire mal formulée même bien intentionné, puis on se rencontre qu’il aurait été préférable de demeurer silencieux, peu importe la qualité de notre article. Personnellement, j’ai préféré me tenir en périphérie de la tragédie pour rédiger un article de manière plus générale, tout en oubliant pas au passage d’offrir mes condoléances aux familles des victimes et des français. Comme croyant, je prône un certain recul avant de réagir et ne pas se servir de l’actualité du moment pour ouvrir des débats à chaud. Ce recul permet de mieux réagir lorsque le contexte nous le permet et le même article peut être mieux reçu à ce moment-là.

En conclusion

Gardons-nous de réagir dans l’immédiat lorsqu’un événement tragique survient. Contentons-nous de démontrer notre soutient et notre compassion, car c’est aussi notre témoignage qui en dépend. Parfois, nous nous laissons emporter par nos émotions et c’est un choix volontaire que nous faisons en agissant ainsi. Il faut donc être disposé à en assumer les conséquences. Par contre, j’ai beaucoup aimé le tout dernier article de David Vincent qui a fait amande honorable en présentant sincèrement ses excuses, pour avoir offensé plusieurs personnes. Il a aussi répondu de manière noble aux critiques constructives, faisant preuve de sagesse, puis il n’a jamais répliqué aux insultes dont il faisait l’objet.