Une longue réflexion…

J’ai quitté mes fonctions de pasteur salarié il y a maintenant 13 ans, soit, en 2006. J’ai quitté officiellement les évangéliques en 2008. J’ai eu du bon comme du moins bon temps durant toutes ces années d’églises, qui se sont échelonnées de 1998 à 2008. Cependant, entre 1983 et 1990, j’ai été obligé par mon père à le suivre dans son église évangélique, car j’étais mineur.

 

Si j’ai tout laissé tomber, il y avait des raisons. Je ne tenais plus en place. Je m’ennuyais profondément depuis 2004 environ. Je n’arrivais pas à comprendre avec exactitude le pourquoi de cet ennuie ni de cette soudaine bougeotte qui m’affectais. En effet, j’enseignais et ensuite, je quittais le bâtiment de l’église pour aller marcher dans des rues calmes, remplis d’arbres et je réfléchissais. On m’a reproché ce comportement plutôt étrange, mais je n’avais plus la capacité de demeurer en place. Certains croient, plus à raison qu’à tort, que je suis un hyperactif qui ne peut demeurer en place. Pour extirper toute cette énergie débordante de mon corps, mon cerveau doit être épuisé totalement. Ce qui fait que j’ai toujours été un solitaire, car je devais beaucoup réfléchir pour épuiser mon cerveau.

 

Mais ce ne fut pas la raison principale à mon avis. Je crois simplement que j’ai vite fait le tour de cette religion. Rien ne pouvait m’amener à une étape plus haute dans mon cheminement. Avec le recul, je me suis aperçu que l’église évangélique, c’est semblable à une cour de récréation pour de jeunes enfants. Beaucoup d’immaturité, qui se manifestait par des obstinations sans fin sur des sujets aussi futiles que la fin des temps, qui sera l’antéchrist, comment on sera enlevé par le Christ dans les nuages, ainsi que la couleur du tapis de l’église-bâtiment. Beaucoup de chi-chi entre chrétiens également. Bref, je ne veux pas étaler tous les problèmes d’attitudes ou de comportements aussi puérils que futiles, mais je pense que je soupirais à passer du monde de l’enfance au monde adulte.

 

En quittant l’église évangélique, vous perdez tout votre cercle d’amis. Les relations sont conditionnels à votre fréquentation de l’église. Sauf si vous êtes un non-croyant que l’on évangélise. Dans ce dernier cas de figure, on prendra le temps nécessaire pour tenter de vous attirer dans leur église. En ce qui me concerne, retrouver ma solitude fut salutaire. J’en avais besoin. Je devais me défaire de plusieurs fausses croyances auxquelles j’adhérais, soit volontairement ou aveuglément. Je pense que c’est ce qui explique le pourquoi je soupirais à ce point.

 

Avec le temps, je me suis rendu compte que 95% de ce qui était véhiculé dans ce milieu, est en partie ou totalement faux. Je véhiculais moi-même plusieurs fausses croyances. Mes réflexions ont débuté lorsque j’ai étudié de manière autodidacte. J’ai toujours été un autodidacte. J’ai été un très mauvais élèves à tous les niveaux par lesquels je suis passé. J’ai doublé trois fois mon secondaire 1, j’ai failli doublé ma 1ere année du primaire, on m’a placé dans des classes spéciales de troubles d’apprentissage et troubles de comportements. J’avais régulièrement des notes en bas de 30% et parfois, un gros 0%!! À 20 ans, j’ai dû reprendre mes études et faire mon secondaire 1 à 5. Je suis allé aux études supérieures par la suite, mais je demeurais un très mauvais élèves. Je préférais réfléchir à des concepts abstraits, faire de la musique, du dessin de tatouage, jongler, faire du sport… L’école n’a jamais été pour moi. Mon cerveau ne fonctionne pas sous le modèle scolaire très conformiste. Comment ais-je pu alors adhérer à un concept aussi conformiste qu’une religion? Voilà pourquoi j’ai quitté. C’est quand même bête de répéter les mêmes croyances que la majorité. J’en avais marre. Je ne pouvais plus mettre un frein à l’énergie que j’empêchais de se dégager de mon cerveau.

 

Cela m’a mené à remodeler mon système de croyances. Tout ce que j’ai cru est passé par le feu, pour laisser ce qui est le plus important: la foi en Jésus-Christ.

Publicités

À toi qui souffre…

Tu souffres n’est-ce pas……………………

Pause………..

 

Prends le temps qu’il faut pour pleurer……………………………..

Pause……………….

 

 

Que tu sois un homme ou une femme, laisse aller tes larmes, ne les retiens pas……………………

 

Pause…………….

 

Peut-être te sens-tu seul(e)……………….. délaissé(e)…………….. abandonné(e)…………………

Pause……………….

 

Peut-être penses-tu que personne ne s’intéresse à toi……………. que tu n’en vaut pas la peine……………. que tu ne peux partager ta vie avec un ami………….. un partenaire de vie………………

Pause…………….

 

 

Je te comprends……………….. je sais ce qu’est l’abandon………………. je sais ce qu’est être délaissé…………….. se sentir différent………………. ne pas susciter l’intérêt………………

Pause……………

 

Tu regardes les autres, ils te paraissent heureux, bien entourés, aimés………………..

Mais toi…………………………………………………………………………………………………………………………

Pause…………………………………

 

J’ai connu la solitude, l’angoisse, la peur, la misère…………………………………………………

Pause……………………

 

Pourtant, ton existence a été voulu, réfléchie, pensée, planifiée. Je te connais, je sais qui tu es, je connais ton coeur et tes fardeaux……………………….

 

Je veux sécher tes pleurs et te donner la joie. Je veux changer ton anxiété et tes angoisses en satisfaction et en confiance en la vie. Je ne veux pas que tu sois comme les autres, mais que tu sois toi, car c’est ce qui fait de toi une merveille dans ce monde……………….

Pause……………………….

 

Prends courage………………… ne désespère pas……………… tu es une personne merveilleuse!

 

……………………. si tu es fatigué, viens à moi, je te donnerai du repos. Ta vie ne deviendra pas un jardin de roses, mais tu sauras marcher dans mes sentiers parsemés de fleurs et de mines…………………..

 

…………………… prends courage, ne désespère pas, car rien n’est perdu. Espère, persévère, je marcherai avec toi. Si tu tombes, je te porterai dans mes bras.

 

 

-Jésus

L’art d’interpréter sans erreur?

Il y a autant d’interprétations scripturaires qu’il y a de religieux dans ce bas-monde. En effet, pour être un habitué des débats sur les différentes plate-formes du web en ce qui concerne la Bible, je suis à même de constater les interprétations fausses, saugrenues ou complètement délirantes de gens s’identifiant au christianisme et provenant de tout azimut.

Beaucoup de règles d’interprétations sont enfreintes par cette multitude, dont la majorité ne semble pas être au fait de ce qu’est un genre littéraire ou des figures de styles. Ces mêmes gens croient, à tort bien entendu, qu’il n’y existe aucun filtre littéraire, linguistique, contextuelle ou conceptuelle de la culture émettrice d’une époque aussi reculée. Ils lisent ou pire, affirment étudier la Bible de la même manière qu’un producteur de film à caractère historique, mais en omettant tous les éléments périphériques de l’histoire qui agrémentent et recréé le contexte historique de l’histoire racontée. Que diriez-vous si, dans le film « TITANIC », vous constatiez que le capitaine du bateau envoie un courriel au lieu d’un télégramme lorsque celui-ci envoie un signal de détresse? Imaginez que, au lieu de clouer Jésus sur une croix, on le passait à la chaise électrique. Ou encore, que dans un film sur Christophe Colomb, ce dernier prend des photos avec son téléphone cellulaire pour ensuite les partager sur Facebook à l’intention du roi d’Espagne. Ou pire, à un empereur chinois, si on veut tordre à ce point la vérité.

 

Certains aiment croire que la Bible peut se comprendre aussi aisément par un enfant de trois ou quatre ans, sous le seul prétexte que dans les évangiles, Jésus affirme une telle chose, disant que le royaume peut être compris par les tous petits. Les tous petits qui étaient dans la même culture, oui! En présence de Jésus devant eux, oui! Mais les petits chinois en l’an 1500 disons et qui n’ont pas de traduction, ils comprennent? Et même avec une traduction, ils peuvent réellement comprendre? Et nous, québécois, français, américains, africains ou arabes, comprenons-nous réellement cette bibliothèque qui a plus de 1800 ans? Une lecture littérale sans aucun filtre est totalement absurde.

 

Je vous propose ici une série d’anachronisme et d’erreurs d’interprétations dans des films hollywoodiens dont certains sont des films cultes, mais qui, malgré certaines histoires plus récentes que la Bible, comportent leurs lots d’erreurs et d’anachronisme qui démontrent le manque de rigueur dans l’art d’interprétation.

 

Bonne lecture 😉

Après les gaffes de tournage dans des films cultes, petite liste des anachronismes trouvés ici et là par des internautes observateurs, voire un chouilla tatillon…

1. L’Homme au masque de fer (1998)

Au delà, du fait que ce film est une sombre bouse honteuse inregardable tellement c’est de la merde sans nom, on aurait pu se dire qu’au moment de décorer les appartements de Louis XIV, les gars se sont dit « c’est bon les mecs vous prenez la première croûte qui fait un peu d’époque et on la cale au-dessus du canapé ». Il aurait quand même été malin de ne pas choisir un portrait de Louis XV, arrière-petit-fils de Louis XIV né un demi-siècle après les faits.

Source photo : Giphy

2. Napoléon (1955)

Lorsque Napoléon se trouve en Pologne en 1807, l’orchestre joue une valse de Strauss, jusque-là tout va bien. Seulement voilà, ladite valse a en fait été composée une soixantaine d’années plus tard…

3. La Ligne verte (1999)

Tout comme le bouquin, le film se déroule en 1935 dans une prison de Louisiane où Paul Edgecomb est le gardien du bloc qui abrite les condamnés à la chaise électrique. Le seul petit souci c’est que dans les années 30 en Louisiane les condamnés à mort n’étaient pas électrocutés, mais pendus. Un détail technique aussi joyeux que primordial.

4. Barry Lyndon (1975)

Oui, même Kubrick fait des conneries. En effet, alors que le film est supposé se dérouler dans les années 1760/1770, il est à un moment fait mention du Royaume de Belgique, royaume qui n’a été formé qu’en 1830. Un p’tit souci avec les cours d’Histoire Stanley ?

5. Malcolm X (1992)

Quand sa maison est incendiée, Malcolm X a la bonne idée d’appeler le 9-1-1. Pas con, sauf que l’appel d’urgence 9-1-1 n’a été créé aux Etats-Unis qu’en 1968, soit trois ans après son assassinat.

6. La gloire de mon père (1990)

On peut voir dans un plan des voitures étonnamment modernes qui roulent pépouze. je veux bien qu’il y ait des voitures au temps de Pagnol mais p’tet pas des Kangoo non plus.

7. Indiana Jones – Aventuriers de l’Arche Perdue (1981)

Le film se déroule en 1936. Or, contrairement à ce que l’on peut voir sur la carte de notre ami Indy, à cette époque-là (et jusqu’en 1939) la Thaïlande s’appelait encore le Siam. Et nous qui pensions qu’Indiana Jones était un exemple de véracité historique… Nous sommes très déçus.

8. Super 8 (2011)

Non, monsieur J. J. Abrams, il n’y avait pas de Rubik’s Cube en 1979 aux Etats-Unis. S’il a été inventé en Hongrie en 1974, le jouet n’a en effet été exporté pour la p

9. Titanic (1997)

Au détour d’une phrase, Jack confie aimer aller pêcher sur les bords du lac Wissota, une retenue d’eau artificielle située dans le Wisconsin qui n’a été inaugurée qu’en 1917, soit cinq ans après le naufrage du Titanic et la mort de ce pauvre Jack.

10. Aviator (2004)

L’histoire vraie de Howard Hughes qui commande des cookies en 1928 alors que les célèbres biscuits ont été inventés en 1930 par des aubergistes de la région de Boston.

11. Marie-Antoinette (2006)

Lors d’une scène à l’opéra, on peut voir un chef d’orchestre en train d’agiter une baguette. Or, nous sommes en 1775 et la baguette n’apparaîtra qu’au XIXème siècle. Un gros anachronisme donc, mais qui ne mérite pas forcément que l’on se formalise quand on sait que Sofia Coppola en a volontairement bourré son film.

12. Braveheart (1995)

Il y a beaucoup d’anachronismes dans Braveheart, mais le plus visible reste tout de même qu’au XIIIe siècle les Écossais ne portaient pas encore de kilts. Bon, après, sans les mecs en jupette, le film aurait tout de même été beaucoup moins intéressant.

13. Les Incorruptibles (1987)

Le drapeau canadien qui apparaît à un moment représente une feuille d’érable à dix pointes, alors que cette feuille particulière n’a été ajoutée sur le drapeau qu’en 1965, pas mal d’années après l’action du film donc.

14. Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2002)

Parce que Monica Bellucci n’existait pas en -46 av. J-C. Faut pas nous prendre pour des jambons.

15. Retour vers le futur (1985)

Gros anachronisme avec les overboard en 2015 et l’affiche des Dents de la mer avec un requin qui vident nous bouffer, non c’est clairement une erreur indigne de Zemeckis.

 

Comme vous pouvez le constater, interpréter l’histoire est un art. Le faire sans erreur est difficile. Le manque de rigueur exégétique et herméneutique est criant et ce, dans tous les domaines. Lorsque je visitais les assemblées pour prendre des notes sur mes observations, je m’attardais particulièrement sur le message du pasteur, à qui on octroie le droit de parole exclusif. La culture religieuse exige que personne n’intervienne durant la prédication. On ne voudrait surtout pas placer le pasteur dans une situation embarrassante. D’autres vous dirons de prendre ce qui est bon et de laisser ce qui l’est moins. La caste ecclésiastique se prépare à toutes éventualités, au cas où un fou oserait se lever et contester le  »Oint » de Dieu, dont on sait pertinemment bien que personne n’a été réclamé par le divin pour prendre autorité sur la populace crasse. Si le pasteur offre une  »école du dimanche », le peu d’interaction permise donne toujours le dernier mot au pasteur, chef ultime de son église.

 

Cependant, je constate à chacune des fois les mêmes erreurs : le peu de rigueur exégétique. Ou encore, donner un sens à toute la Bible par l’étude d’un mot. La plupart du temps, les pasteurs choisissent un texte pour y vomir leurs convictions en tordant le sens du texte, puis tirent plusieurs versets de leurs contextes respectifs afin d’élever leurs convictions au rang de l’immuabilité.

 

De plus, si une superproduction hollywoodienne éprouve autant de difficulté à respecter l’histoire avec fidélité, je ne vois pas comment la caste évangélique serait apte à vous enseigner les rudiments de la Bible sans se tromper. Ce n’est pas suffisant de savoir lire, encore faut-il avoir le discernement nécessaire pour en détecter le véritable sens de l’auteur.

 

 

 

Jésus a quelque chose à vous dire (1ere partie)

Mt.24.1

  • Jésus: Nous sommes deux jours avant ma crucifixion (hey que j’ai hâte = sarcasme), surtout pour une bande de dégénérés). Lorsque je suis sorti du temple, je me suis éloigné, mais mes disciples se sont approchés pour me montrer les constructions du temple.
    2 Mais je leur ai dit : Vous voyez ce que vous vénérez comme des idiots ? Pour vrai, je vous l’jure, votre si beau Temple que vous chérissez tant, ben, il va être démoli. Tout ce qui en restera, c’est un minuscule mur pour se lamenter sur sa destruction.
    3 Mais comme j’était assis sur la montagne des Oliviers (ça c’est le lieu où je vais être en ascension, que les chrétiens vont inutilement vénérer ce lieu comme des abrutis et que les musulmans vont y ériger des Mosquées), mes disciples se sont approchés de moi dans le particulier pour me demander des précision sur la destruction du Temple, quand ça va arriver et quels seront les signes avant-coureurs.
    4 Premièrement, je leur ai dit de sortir de ma bulle, que j’avais besoin d’air, et je leur ai expliquer : faites donc attention à tous ces charlatans qui vont tenter de vous avoir avec leur auto-proclamation, se disant prophète ou messie ;
    5 parce que beaucoup vont se présenter en disant qu’ils sont le Christ, donc, c’est comme s’ils disaient qu’ils sont Dieu fait chair alors que c’est moi. Ils vont vous faire croire que Dieu les a investit d’une mission, d’un ministère spécial comme s’ils étaient les sentinelles des sentinelles de Dieu. Ils vont vous faire croire qu’ils peuvent vous libérer des romains, alors que la vraie liberté que j’offre, c’est celle de votre nature pécheresse. Mais les naïfs vont se faire prendre comme des abrutis par ces auto-proclamés et vous allez aussi êtres détruits.

 

CONCLUSION

Il s’agit d’un essaie d’actualisation pour mieux passer le message de Jésus à notre génération. Comme il est difficile pour les chrétiens de se plonger dans le contexte de cette époque, je propose une actualisation selon le contexte et l’intention de l’auteur, avec une pointe d’humour occasionnelle. L’objectif est de donner aux lecteurs la possibilité de mieux saisir l’intention de l’auteur, par une vulgarisation des textes traduits qui ne semblent pas suffisamment préoccupés par le souci de réception de ceux et celles à qui ces traductions sont destinées.

 

 

 

Patrick Galarneau

Un christianisme en campagne de peur

Présentement, Le film controversé « Unplanned » ne reçoit pas une bonne presse au Québec. Il s’agit essentiellement d’une campagne pro-vie par laquelle les chrétiens évangéliques utilisent des images choquantes pour susciter le dégoût, dans un objectif de prosélytisme. La culpabilité est aussi une arme de destruction massive de ces chrétiens, qu’importe qu’ils tentent d’affirmer le contraire: il y a des pro-vie qui passent des pamphlets publicitaires pro-vie dans les salles de cinémas où est présenté le film, et des prêcheurs spontanés qui font la morale aux gens dans les cinémas, comme j’en ai été témoin. Bien que je sois contre l’avortement, je suis aussi contre les campagnes de peur et de prosélytisme.

 

Il y a d’autres aspects qui me laissent perplexe au sujet de ces évangéliques : le catastrophisme. La majorité des chrétiens anticipent un futur sombre, néfaste et destructeur. Ils perçoivent l’avenir du monde de manière si négative qu’il n’est pas possible de les côtoyer dans des relations saines. C’est ce qui explique en très grande partie la raison pour laquelle je ne les fréquente plus du tout, mis à part les membres de la famille de ma femme. Toutefois, nous n’abordons jamais les sujets qui préoccupent les évangéliques et c’est mieux ainsi.

 

Plutôt que de vous expliquer en long et en large ce que pense une très grande majorité d’entre eux, voici une publication typique à la doctrine futuriste de cette religion:

Notes : je n’identifierai pas la personne qui a rédigé ce texte, afin de préserver son anonymat.

 

Chers amis,

« A la veille de l’Enlèvement, nous pensons que l’une des meilleures choses qui restent à faire est de placer le document ci-dessous à des endroits stratégiques ou dans des courriers postaux à envoyer après notre Départ.
A bientôt sur les nuées ! »

Notes : le document en question est le texte ci-bas.

« QUE FAIRE APRES L’ENLÈVEMENT ?

Peut-être n’avez-vous jamais accepté le Seigneur Jésus-Christ comme votre Sauveur personnel ? Il est possible qu’un membre de votre famille vous en ait parlé. Peut-être que votre conjoint ou l’un de vos enfants ou amis, avaient déjà accepté le salut en Jésus-Christ, mais vous étiez indifférent à l’époque ?
Il est fort probable que vous avez déjà entendu parler qu’un jour, bientôt, le Seigneur viendrait chercher son Église avant la période des tribulations.
Aujourd’hui, peut-être faites-vous face à l’implacable réalité :

ILS ONT DISPARU ! QU’EST-IL ARRIVÉ EXACTEMENT ? COMMENT DEVEZ-VOUS RÉAGIR ?
Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit :
Gardez vos yeux ouverts devant les actualités mondiales, et suivez les instructions mentionnées ci-après :
• Sans aucun doute, vous verrez dans les journaux, à la télévision et sur internet, une explication rationnelle au sujet de cette disparition subite de millions de personnes de la terre. Peut-être annonceront-ils la venue d’extraterrestres justifiant l’Enlèvement de tous ces humains. NE CROYEZ PAS CETTE VERSION. Voici la véritable version : cette disparition soudaine de millions d’individus, c’est l’accomplissement de la promesse du Seigneur envers Son Église. Trouvez une Bible et lisez les versets suivants
(Luc 17 : 34-36 ; Philippiens 3 : 20-21 ; Actes des Apôtres 1:1+11 ;
Hébreux 9 : 27+28 ; 1 Thessaloniciens 4 : 15-17 ; 1 Thessaloniciens 5 : 4 ; 1 Corinthiens 15 : 51-53 ; Jean 14 : 3). L’Église est enlevée, elle ne peut plus vous aider, vous guider et vous prêcher la Bonne Nouvelle ! Sa mission est accomplie.
• Après l’Enlèvement de l’Église, il y aura 7 années de tribulations intenses. Même si vous avez été laissé en arrière, NE VOUS DÉCOURAGEZ PAS, CAR DIEU EST JUSTE ET MISÉRICORDIEUX ET IL VOUS OFFRE ENCORE L’OPPORTUNITÉ DE VOUS REPENTIR !
• Durant les années de tribulations, l’antéchrist prendra le pouvoir politique et le contrôle mondial. NE VOUS JOIGNEZ PAS À CE GOUVERNEMENT MONDIAL. Refusez tout système ou contrôle mondial. N’acceptez pas ce système ! Refusez la puce RFID (qui est la marque de la bête) car ceux qui l’acceptent seront condamnés : Apocalypse 13 : 16-17 :  » Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne puisse acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.  » + Apocalypse 14 : 9 – 11 :  » Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’Agneau. Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. « .
• NE PERSÉCUTEZ NI LES JUIFS NI LES CHRÉTIENS. Ceux qui persécuteront les Juifs seront détruits. Ces 7 années de tribulations représentent « Le Jour de vengeance du Seigneur ». Par contre si vous aidez les Juifs, Jésus-Christ récompensera ceux qui auront été « justes » durant ces années de tribulations.
• REPENTEZ-VOUS, c’est-à-dire reconnaissez que vous êtes un pécheur et dites à Dieu que vous acceptez le sacrifice de Jésus-Christ sur la croix de Golgotha. Demandez à Dieu qu’Il vous donne la force et le discernement dont vous avez besoin.
• MAINTENEZ VOTRE DÉCLARATION DE FOI EN DIEU ET EN JÉSUS-CHRIST, même sous la menace. Vous êtes maintenant pour Jésus-Christ et votre vie sera en danger, mais vous sauverez votre âme !
• LISEZ LA BIBLE ! Procurez-vous une Bible, si possible, et demandez à Dieu de vous éclairer.
• ÉCOUTEZ LA VOIX DE DIEU ! Le Seigneur ne laissera pas l’humanité sans témoins. Il y aura un groupe de 144 000 Juifs qui évangéliseront le monde. Il y aura 2 témoins spéciaux qui prêcheront de Jérusalem pendant 1260 jours. Il y aura 3 anges munis de messages particuliers qui survoleront la terre. Suivez donc les instructions qu’ils vous donneront.
• PERSÉVÉREZ, dans la prière pendant ces années et conservez votre témoignage même au prix de votre vie !
JÉSUS-CHRIST REVIENDRA APRÈS CES 7 ANNÉES DE TRIBULATIONS AVEC SON ARMÉE POUR COMBATTRE L’ANTÉCHRIST ET TOUS CEUX QUI SERONT AVEC LUI. APRÈS CE DERNIER COMBAT, IL Y AURA UNE PAIX PARTOUT DANS LE MONDE. TENEZ FERME DANS LA FOI ! »

 

 

CONCLUSION

Comme vous pouvez le constater, nous nageons en plein délire ici. Ce délire est largement propagé au sein de la grande communauté évangélique. La raison pour laquelle il y a des églises évangéliques sur le coin de la rue, ce n’est pas simplement pour pratiquer un culte. Il s’agit pour l’Église de se préparer à la seconde venue de Jésus-Christ. C’est LA raison ultime du mouvement évangélique. Ces derniers parasitent la Maison Blanche et provoquent la division au Moyen-Orient, instrumentalisant Israël à des fins de propagande religieuse. Ils veulent provoquer une guerre sainte. En fait, les évangéliques américains au pouvoir veulent provoquer le chaos pour faire correspondre les écrits bibliques du livre de l’Apocalypse, de Mathieu 24 et 25, de 1Thess.1.4 et 5, Daniel ch.9 à 12, ect., à leurs fantasmes délirants d’une fin du monde où Jésus reviendra pour chercher les chrétiens évangéliques sur un nuage blanc. Les chrétiens décédés, pour leur part, sortiront de leurs tombes pour revêtir une robe blanche et s’envoleront dans le ciel pour rejoindre Jésus. Une fois les chrétiens en sécurité sur le nuage blanc, une trompette retentira, puis, Jésus, sur son cheval blanc et l’épée à sa main droite, entrera en guerre contre le reste du monde et le détruira dans un bain de sang. Jésus ramènera ensuite les chrétiens sur Terre pour la nettoyer de son sang et y régner pendant 1 000 ans. Le III Reich du régime nazi avait cette ambition (cherchez sur le net : christianisme positif), voulait détruire les juifs et conquérir le monde à cause d’une telle doctrine dévastatrice.

 

Vous pouvez en croire l’ancien pasteur évangélique que j’étais. Oui, je crois en Jésus-Christ, mais je n’ai strictement rien à voir avec ces hurluberlus. Je vois l’avenir de manière positive et constructive. Par soucie moral, je ne peux passer sous silence un tel délire religieux sans rien dire. Il est inutile de s’en prendre à ces gens. Ils sont aux prises avec un système de croyances qui, comme toutes les sectes, évacuent le gros bon sens de leurs réflexions. Il faut plutôt s’attaquer aux idées et défaire un à un leurs concepts, en démontrant la fausseté de leurs croyances.

 

 

 

Patrick Galarneau